En direct du Plessis

Si vous voulez devenir arbitre au Racing Metro 92 contactez Jean LESPES à l’adresse: jeanlespes@hotmail.fr.
 
 

Ça passe ou ça casse

Ça passe ou ça casse

Publié le 15/10/2010

Après une première journée de HCup qui a vu la Racing Metro s’incliner au Leinster et Clermont l’emporter face aux Saracens, les deux équipes françaises de la poule 2, dite « de la mort », s’affrontent samedi à Yves du Manoir (14h30). Une occasion pour les Racingmen de revenir dans la course à la qualification après la déroute dublinoise (38-22), dans un match qui s’annonce déjà comme déterminant pour l’avenir francilien dans la compétition.


On dit souvent que la Hcup est une compétition intraitable, où le moindre échec peut réduire fortement vos chances de qualification. Ajoutez à cela une poule de la mort, où il n’y a que très peu de chances que le second fasse partie des fameux « meilleurs deuxième » ; et une défaite d’entrée face au grand favori du groupe, et vous en déduirez naturellement que le Racing Metro 92 va devoir batailler dur pour s’extirper de ce mini-championnat qui mène à la phase finales. Mais impossible n’est pas Racing. Les Ciel et Blanc ont cette impalpable capacité à ne pas faire de remous, malgré l’échec, pour revenir plus fort et rebondir là où personne ne les attend.

Pour leur première campagne vers la grande Coupe d’Europe, l’entame des franciliens n’a pas été des plus convaincantes. Face au Leinster, ils ont découvert le très haut niveau, celui de la Ligue des Champions du rugby, où l’expérience et la gestion du match est plus que jamais la clé de la réussite. A ce niveau, le Racing Metro 92 manque clairement de vécu. Mais les Racingmen apprennent vite, et une semaine a pu leur suffire pour appréhender cette échéance capitale. Ce défi, c’est tout simplement le champion de France en titre, bourreau des Ciel et Blanc en barrage d’accession aux demi-finales du Top 14 2009-2010, mais victime du très bon début de saison des alto-séquanais début septembre à Colombes (défaites des Auvergnats 28-17). Victorieux des Saracens le week-end dernier, les « Jaunards » auront à cœur de confirmer leur belle entame de HCup et prendre une sérieuse option pour la qualification en venant s’imposer à Yves du Manoir.

Pour l’emporter, les Ciel et Blanc devront s’appuyer sur une grosse défense, un froid réalisme en attaque et une mêlée forte, fondamentaux qui ont trop souvent manqués en Irlande. Les Racingmen le savent : une défaite ce samedi et ils pourront quasiment dire au revoir à la plus exigeante compétition européenne. Une victoire, et les espoirs d’avenir européens s’empareront de l’atmosphère de Colombes au coup de sifflet finale. Surtout si les Saracens, où les Racingmen se déplaceront mi-décembre, l’emportent face au Leinster.

 

Photo: Malgré la défaite au Leinster, Albert VuliVuli, ici face à Toulon, a été un des Ciel et Blanc les plus tranchants. Il pourrait être le dynamiteur de l'attaque francilienne face à Clermont. (Copyright: Laurence Dubey/RM92)

Notez cet article

 

Actualités relatives à ce match

 
Tous les articles

Vos réactions

Ajouter un commentaire

 
  Tous les champs * sont obligatoires.

Prochain match

samedi 19 avril 18H30

VS
Infos Billetterie
 
 
 
Playlist du mois