En direct du Plessis

Si vous voulez devenir arbitre au Racing Metro 92 contactez Jean LESPES à l’adresse: jeanlespes@hotmail.fr.
 
 

A un tournant

A un tournant

Publié le 16/02/2010

A l’occasion de la 20ème journée de Top 14, le Racing-Métro 92 accueille un des cadors du championnat, le Castres Olympique, dans son antre du stade Yves du Manoir de Colombes. Une nouvelle occasion de marquer les esprits et de consolider sa place dans le Top 6 du classement.

 

La dernière rencontre face à Clermont avait été placée sous le signe de la revanche. Au match aller, les Ciel et Blanc avaient perdu 30-22 en Auvergne, laissant échapper le point de bonus défensif à la dernière seconde. Revanche prise avec un magnifique succès 33-24 le 27 janvier dernier.
 

Face à Castres, les hommes de Pierre Berbizier ont une nouvelle fois l’occasion de solder les comptes. Le 20 septembre, dans un stade Pierre-Antoine balayé par des conditions météorologiques dantesques, les hommes de Pierre Berbizier s’étaient inclinés 9-6 au terme d’un match pourtant largement à leur portée. Autre temps…


Depuis, le Racing a d’abord enchaîné une série de neuf succès consécutifs, grimpé sur le podium du championnat, avant de chuter bêtement à domicile face à Bourgoin (17-18) et d’être largement battu à Perpignan (31-12).

Ces deux défaites auraient pu faire rentrer le club dans le rang, le classer dans la catégorie des surprises qui s’évanouissent aussi soudainement que s’éteint un feu de paille. Ça aurait pu… Mais le match face à Clermont, le premier de la dernière ligne droite avant les phases finales, a enterré cette analyse aussi sec.


Colombes, cimetière des gros


En une mi-temps immaculée, la première, conclue sur un score hallucinant de 30-0 en faveur de Lionel Nallet et des siens, le Racing a fait taire les sceptiques. Et ajouter Clermont à la liste des grosses écuries reparties battues de Colombes : Toulouse, Stade Français, Toulon.


Castres peut-il être la prochaine ? Oui, sans aucun doute. Car le Racing, épargné par les blessures, assuré de son maintien dans l’élite depuis plusieurs semaines, joue à présent libéré et a montré face aux Auvergnats qu’il pouvait désormais maîtriser son jeu autant que son adversaire.


Or, si Castres, qui accomplit une saison en tous points formidable, reste sur un succès probant face au Stade Français à domicile (32-14), le co-leader du championnat peine à l’extérieur. Défaits lors de ses trois derniers déplacements (Perpignan, Bourgoin, Montpellier), les Tarnais ne se sont pas imposés hors de leurs bases depuis plus de trois mois. C’est sans doute pour cette raison que Laurent Labit et Laurent Travers, les deux entraîneurs castrais, ont emmené leur groupe en stage d’une semaine en Corse pendant la trêve internationale. Histoire aussi de s’éloigner de l’engouement qui s’est emparé de la région depuis que le CO est de retour en haut de l’affiche.

Ce duel au sommet, placé à sept virages de la ligne d’arrivée, sera donc capital pour les deux formations. Chaque équipe en connaît plusieurs dans une saison, et ce match est incontestablement un tournant pour le Racing-Métro 92. Attention à ne pas dévier de la trajectoire.

Notez cet article

 
Tous les articles

Vos réactions

Il n'y a pas de commentaire

Ajouter un commentaire

 
  Tous les champs * sont obligatoires.

Prochain match

samedi 03 mai 14H40

VS
Infos Billetterie
 
 
 
 
Playlist du mois