actuImage.php

Au carrefour des ambitions

Au carrefour des ambitions

Publié le 26/03/2010

Duel de prétendants entre le Racing-Métro 92 et le CA Brive-Corrèze samedi 27 mars à 14h15 au stade Yves du Manoir de Colombes à l'occasion de la 23ème journée de Top 14. A quatre matchs de la fin de la saison régulière, les deux équipes, respectivement sixième et septième au classement, abattent une de leurs dernières cartes.
 

Après deux défaites consécutives à l'extérieur, à Montpellier puis à Montauban, nul doute que de retrouver la pelouse du stade Yves du Manoir fera le plus grand bien au Racing-Métro 92. Un terrain sur lequel les hommes de Pierre Berbizier ont fait chuter les plus grands (Toulouse, Stade Français, Toulon, Clermont), ne concédant la défaite qu'à deux reprises (Perpignan, Bourgoin). Un terrain, témoin également de la seule victoire des Ciel et Blanc en 2010.


C'était le 27 janvier dernier, une éternité. Dépassés par l'enthousiasme et la redoutable efficacité de Lionel Nallet et des siens, les Clermontois avaient rendu les armes (33-24). Depuis, un nul face à Castres (24-24) et deux défaites en déplacement ont quelque peu fragilisé l'armure ciel et blanche. Quoi de mieux qu'un de ces matchs décisifs entre deux adversaires directs, sorte de huitième de finale avant l'heure ?


Car ce Racing-Brive fait incontestablement partie de ceux-là. Vainqueur du Stade Français lors du dernier match (26-14), les Brivistes ont profité du faux pas des Racingmen pour réduire l'écart au classement à quatre points. Autrement dire peau de chagrin. La confiance est donc de mise dans le camp corrézien.


Mais le Racing ne manque pas d'atouts. Reboostés par le retour de ses internationaux Lionel Nallet, Sébastien Chabal, Clément Baïocco et Andrea Masi, tous revenus du Tournoi des Six Nations, Berbizier et ses ouailles n'ont de toute façon plus le choix. Pour accéder aux phases finales, la victoire sera impérative.

« Tout le monde cherche des points à ce moment de la saison, pointe Simon Mannix, l’entraîneur adjoint du Racing. Les Brivistes viennent chez nous pour gagner. Mais de notre côté, nous ne serons pas en balade non plus. »

On peut donc s’attendre à un affrontement farouche entre deux clubs sur le fil du rasoir. Un seul basculera du bon côté. Malheur au vaincu.
 

Notez cet article

 

Vidéos relatives à ce match

Actualités relatives à ce match

 
Tous les articles

Vos réactions

Ajouter un commentaire

 
  Tous les champs * sont obligatoires.

Prochain match

samedi 01 novembre 18H30

VS
Infos Billetterie
 
 
+ d'infos
 
 
Playlist du mois