actuImage.php

Bergamasco : 'Je bosse beaucoup pour revenir au plus vite !'

Bergamasco : 'Je bosse beaucoup pour revenir au plus vite !'

Publié le 07/02/2013

Blessé avec l'Italie lors de la dernière tournée de novembre, Mirco Bergamasco poursuit sa rééducation de son genou gauche qui souffrait d'un traumatisme et d'une fracture de la rotule. Optimiste, l'ailier Ciel et Blanc espère pouvoir retrouver le chemin des terrains dans quelques semaines.

 

 

Sa blessure

 

Mirco, tu as été touché au genou gauche lors de la rencontre entre l'Italie et l'Australie le 24 novembre dernier, peux-tu nous donner un petit peu de tes nouvelles ?

 

Je continue à travailler, pour que chaque jours je me rapproche de la fin de ma blessure. C'est une fracture, il faut juste attendre la cicatrisation. Aujourd'hui, normalement, on est quasiment à la fin. Il me faut retrouver l'aptitude de ma jambe touchée. J'y travaille mais il me manque encore quelques degrés. J'ai commencé à trottiner mais rien de méchant. J'espère retrouver les terrains dans quelques semaines.

 

 

Après un peu plus de deux mois de soins, comment s'organisent tes journées ?


Je commence à dix heures et je termine le soir à dix-neuf heures ! Un peu comme si j'étais à l'école... (Rires) Entre la piscine, les soins, les exercices, le fitness, la PMA et le kiné, les journées sont bien remplies. Je bosse beaucoup pour revenir au plus vite. Physiquement je me tiens comme il faut, aucun écart pour pouvoir revenir au plus vite. Le samedi j'y consacre une demi-journée et je m'accorde du repos le dimanche.

 

 

On pensait ta saison quasiment finie, les signes que tu nous envoies indiquent que tu es en avance ?

 

Il me semble que j'ai gagné cinq semaines même s'il est difficile de savoir si je suis réellement dans les temps. Certains jours je me réveille avec le genou assez souple, d'autres je vais sentir qu'il n'y a pas eu de changements. Pour le moment, tout se passe bien. Il faut que ça continue .

 

 

Tu dis espérer rejouer d'ici la fin de la saison. As-tu coché une date pour ta reprise ?

 

J’espère rejouer d'ici fin février, début mars. C'est le premier délais qui m'a été donné mais je ne me prends pas la tête avec cela, c'est une blessure qui met du temps pour retrouver du dynamisme. Pour le moment ma jambe réagit plutôt bien.

 

 

 

Le Tournoi des VI Nations

 

 

Le Tournoi des VI Nations a commencé, on suppose que tu es heureux après cette victoire de l'Italie sur la France...

 

Oui, bien évidemment ! Je suis très, très content pour l'équipe. En novembre, j'avais eu le sentiment que le groupe avait peut-être compris sa force. L'effectif a de la qualité. Chaque joueur se met au service du collectif. Débuter ce tournoi par une victoire contre les vices champions du monde, qui sortent de très bonnes prestations lors de la tournée du mois de novembre, cela ne peut que nous faire du bien au moral. C'est une grande satisfaction pour nous.

 

 

Penses-tu les italiens capables de rivaliser et d'obtenir une des trois premières places du tournoi ?

 

Je trouve que l'Italie arrive à rivaliser depuis pas mal de temps contre les grosses équipes sans avoir eu la chance de pouvoir gagner... J'ai en tête ces matchs face à l'Australie et la Nouvelle-Zélande. On avait su rivaliser pendant soixante-dix minutes sans pour autant l'emporter... On peut concurrencer les nations fortes et ainsi arriver dans les trois premières places.

 

 

Était-ce le message de Jacques Brunel lors de son arrivée il y a un peu plus d'un an ?

 

Quand Jacques Brunel est arrivé, son premier message a été de nous dire que l'on pourrait batailler pour les premières places du Tournoi des VI nations d'ici deux à trois ans. C'est la deuxième année qu'il est parmi nous. Mais pour l'instant, on ne peut encore où l'on préfère ne rien dire. C'est le premier match. Mais je pense que l'équipe à vraiment compris les qualités qu'elle avait. Commencer le Tournoi avec une victoire, mentalement c'est très important. Je pense qu'on est bien parti pour comprendre que nous sommes capables de mettre en difficulté toutes les équipes.

 

 

Tu es le joueur le plus capé de l'Italie et le meilleur marqueur dans le Tournoi de ta sélection, c'est difficile pour toi de manquer cette édition ?

 

Oui c'est toujours difficile de manquer les matchs internationaux avec son pays. Ne pas pouvoir montrer que tu peux jouer avec l'Italie quand tu es blessé c'est d'autant plus difficile. Après je n'ai pas le maillot cousue sous la peau... Il faut aussi que je gagne ma place. Aujourd'hui, je suis à fond derrière eux avec tout ce qu'ils entreprennent. La blessure fait partie du sport et de la vie d'un joueur. Tu passes par des moments difficiles, d'autres plus positifs... Je fais le maximum pour revenir le plus vite possible.

 

 

 

Le Racing

 

Sinon parlons un petit peu du club, tu as suivi les performances de tes coéquipiers sur leur derniers matchs ?

 

Évidemment, je me suis toujours informé de leur performances en suivant les matchs à la télévision. J’espère revenir au plus vite, repartager les émotions avec l'équipe. J'ai pris beaucoup de plaisir à les voir jouer contre Toulon et je souhaite que l'on joue tous nos matchs comme ils l'ont fait. La victoire à Bordeaux était très importante pour le classement. On s'approche petit à petit des premières places qualificatives. On va se donner à fond pour participer aux phases finales.

Notez cet article

 
Tous les articles

Vos réactions

Le 07/02/2013 par Gerlep
Courage Mirco, on te souhaite un bon rétablissement afin que l’on puisse revoir ta détermination et ton enthousiasme sur le terrain ! Forza Racing !

Ajouter un commentaire

 
  Tous les champs * sont obligatoires.

Prochain match

dimanche 28 décembre 15H05

VS
Infos Billetterie
 
 
+ d'infos
 
 
Playlist du mois