En direct du Plessis

Si vous voulez devenir arbitre au Racing Metro 92 contactez Jean LESPES à l’adresse: jeanlespes@hotmail.fr.
 
 

Berny - Mayol, à vélo !

Berny - Mayol, à vélo !

Publié le 25/05/2012

Pari réussi pour Noël ! Ce n'était au départ qu'une "rigolade" qui s'est transformé samedi, à l'aube, en un périple cycliste. Noël Lagarde, supporter du Racing Metro 92 est parti, au soleil levant, à vélo, pour Toulon et Mayol, lieu de la rencontre comptant pour les barrages du Top 14 entre le RCT et les Ciel et Blanc. À cette occasion, vous aurez le plaisir de pouvoir observer l'évolution de Noël à travers la France, où chaque soir, il vous donnera ses impressions su sa journée de pédalage.

 

 

Vendredi 25 mai : Marseille - Toulon : 70 kilomètres

 

 

 

"Mon périple n'est pas encore terminé! Il reste encore le chemin entre l'hôtel des joueurs avec qui je mange et où je dors ce soir et Mayol. Je suis parti tranquillement de Marseille vers 13h après être passé sur le vieux port, lieu pas très pratique en vélo et que j'ai vite quitté. La dernière bosse avant d'arriver à l'hôtel était vraiment difficile mais je suis vraiment heureux d'être là. Le bilan est très positif, je suis content  d'être arrivé et suis en train de destresser enfin. J'avoue que j'étais très tendu tout au long du voyage car je n'ai pas bien dormi les premières nuits. Après le troisième jour alors que j'avais roulé trois journées sous la pluie, je me suis dit qui si cela continuait comme ça, je n'allais jamais y arriver. Je suis vraiment heureux, putain!"

 

16h31 - Le texto de Noël : "Et voilà, pari gagné ! Allez Racing !".

 

13h17 - Le texto de Noël : "Encore une grimpette à la force du mollet. À plus".

 

12h51 - Le texto de Noël : "Au revoir Marseille, encore quelques côtes et Mayol !".

 

11h48 : Le texto de Noël : "Toujours un très bon acceuil. Je suis au Vieux Port, pas facile de traverser Marseille à vélo".

 

 

Jeudi 24 mai : Tarascon - Marseille : 130 kilomètres

 

 

"Après la pluie sur la quasi totalité du trajet, le beau temps et les coups de soleil font leurs apparitions. Je suis tout rouge ! Mes bras ressemblent à des écrevisses. Quel grosse chaleur. Je m'arrête à Marseille. J'en ai eu assez pour la journée. J'ai mal aux cuisses, aux fessiers. Je me suis perdu deux ou trois fois aujourd'hui, cela m'a donc rajouté quelques kilomètres : 130. Il doit me rester 50 à 60 bornes pour arriver à Toulon. Mais aujourd'hui je me suis arrêté quelques fois. Chaleur oblige. On va y arriver ! Et c'est marrant, avec les médias et le traitement que vous m'accordez, les gens me reconnaissent. Ça me fait un peu bizarre, chaud au cœur car j'ai eu le droit au café et ravitaillement gratuit aujourd'hui. Et samedi je serais heureux de retrouver ma famille ainsi que les supporters. Mais avant tout, allez le Racing Metro 92 !".

 

20h14 - Le texto de Noël : "Désolé pour la poubelle. Et bien voilà, l'arrivée se dessine".

 

15h56 - Le texto de Noël : "Un panneau Toulon !". 

 

13h20 - Petite pause pique-nique pour notre grand cycliste.

 

12h54 - Le texto de Noël : "Enfin le beau temps. Ça change de lundi".

 

 

 

Mercredi 23 mai : Aubenas - Tarascon : 130 kilomètres

 

 

"J'ai trouvé un terrain de camping à Tarascon. Il y a du soleil, je vais enfin pouvoir déplier la tente. Et c'est drôle parce que le barman du camping a joué avec l'un des frères Armitage à Nice. Donc on parle rugby et du barrage à venir. J'ai bien roulé aujourd'hui. Le vent dans le dos simplifie tout ! J'ai roulé durant 130 kilomètres et je n'ai pas eu besoin de beaucoup pédaler. Fort heureusement parce que les cuisses commencent à souffrir. Mais je me sens bien. Je sais que je serais à l'heure vendredi. Demain je fais une escale et il doit me rester 200 kilomètres environ, en comptant quelques mauvais choix de parcours... Le moral est bon. Cela met du baume au cœur. Je suis déjà dans le match. Je peux désormais profiter du paysage, lever la tête et ne plus l'avoir dans le guidon".

 

17h56 - Noël peut enfin déployer sa tente au camping de Tarascon.

 

14h19 - Escale à Uzes pour Noël devenu star !

 

11h11 - Le texto de Noël : "Bonjour, super temps pour le moment. Vent dans le dos. À plus".

 

 

 

Mardi 22 mai : Auberge du Grand Bois - Aubenas : 110 kilomètres.

 

 

"Ça va un peu mieux. J’ai roulé malgré le froid qui régnait sur le parcours. Aujourd’hui j’ai parcouru 110 kilomètres. Je pense mon trajet pour Toulon en bonne voie. J’ai gagné maintenant, c’est sûr ! Je suis vraiment heureux. J’ai galéré toute la journée mais bon, cela en valait la peine… Il doit me rester entre 300 et 350 bornes. Ce ne sera tout de même pas en "roue libre" mais j’ai gagné. J’ai encore les pieds gelés de la journée. Mes affaires sont détrempées. Il a fait vraiment froid. Mais malgré le temps j’ai bien roulé. Ce midi je me suis arrêté dans un petit bistrot, j’étais vraiment trop congelé pour continuer. Et maintenant que Toulon est en bonne voie, le moral revient et les jambes avec, bien que ces dernières soient raides ! Je suis à Aubenas, dans un hôtel. Je ne pourrais décidément pas déployer ma tente. Mes chaussures et chaussettes pèsent deux kilos chacune. Maintenant repos et cap sur Toulon ! À demain". 

 

13h00 - Le texto de Noël : "Heureusement que c'est pour la bonne cause, 8 degré ! ".

 

 

 

Lundi 21 mai : Amplepuis - Auberge du Grand Bois : 100 kilomètres.

 

 

"Très très dure journée. Que des galères. Du départ à l’arrivée. Trempé de la tête au pied, du brouillard… Quelle idée (rire) ! Heureusement il n’y a pas eu beaucoup de vent. Aujourd’hui c’était vraiment compliqué. Je n’ai fait qu’une centaine de kilomètres. Je ne regrette pas, bien que, pour le moment, je connaisse plus de difficultés que de plaisirs. Alors j’espère que le temps sera plus clément dans les jours à venir. Ce soir je dors dans une petite auberge et ma toile de tente est toujours bien pliée sur mon porte bagage. À demain !". 

 

 

10h59 - Le mauvais temps règne sur le parcours de Noël qui ne perd, malgré tout, le moral. 

 

10h13 - Le texto de Noël : "Je quitte Amplepuis, comme je l'ai trouvé ! ".

 

 

 

Dimanche 20 mai : Trémery - Amplepuis : 200 kilomètres.

 

 

"200 bornes aujourd’hui. Beaucoup de pluie, des orages… Je suis cassé. J’ai besoin d’une masseuse (rire) ! C’est dur. Je crois que je vais diminuer la dose. Mais c’est bien, je respecte mon carnet de route, bien que ce soit très compliqué. Je n’ose pas regarder les kilomètres encore à parcourir. J’ai très bien dormi. Je suis parti à 7h15 sous la pluie.  J’ai passé le premier col du parcours, le col de la buche. Ce soir je fais halte chez des amis. Cela va me permettre de discuter un petit peu. J’espère que je serais à Toulon vendredi et ainsi passer faire un petit coucou aux Ciel et Blanc. Il reste cinq jours, voir six, alors j’espère bien réussir ce challenge. Après, il serait bien qu’il ne pleuve pas comme aujourd’hui. Cela ajoute des difficultés. Le moral est bon. Et la motivation de voir cette rencontre prédomine. Je vais aller encourager nos joueurs ! ".

 

12h56 - Le texto de Noël : "Le soleil est revenu !".

 

8h19 - Le texto de Noël : "Entre deux éclaircies. À plus".

 

 

 

Samedi 19 mai : Berny - Trémery : 240 kilomètres.

 

 

"Je suis parti de la Croix de Berny ce matin à 6h45. Des amis m'ont accompagné durant une centaine de kilomètres. Je suis cassé. J'ai eu le droit à de la pluie, du vent. À l'origine je voulais faire halte dans un camping, mais avec la pluie, je me suis arrêté dans un hôtel, à Trémery. J'ai effectué 240 kilomètres aujourd'hui et j'espères bien pouvoir en refaire de même demain mais la météo risque de me poser quelques soucis... On verra bien demain mais je suis toujours aussi motivé. Pour se régénérer, étirements, eau et une bonne nuit de sommeil sont au programme. Je vais également bien me nourrir parce que j'ai passé ma journée sur le vélo à manger des aliments spécifiques pour avoir la pêche. Ça va le faire, j'y crois. Il reste 800 kilomètres. À demain !".

 

12h08 - Noël après 102 kilomètres fait une petite halte régénératrice.

Notez cet article

 
Tous les articles

Vos réactions

Le 05/06/2012 par arnaud athlé asptt
Salut mon nono ben alors là chapeau t'as vraiment la classe !
Le 05/06/2012 par arnaud (asptt)
Salut Nono, t'as vraiment trop la classe, chapeau mon pote !
Le 29/05/2012 par pilou
Maudit poteau carre on était pourtant pas a Glasgow c'est passe a un poil de moustache! Pas grave on sait voyager et on vous suivra tout au long de la saison 2012 / 2013.
Le 26/05/2012 par sylvain lydie
bravo nono et bon match!!
Le 26/05/2012 par gégé de Courbish
Bravo Noêl et merci de .. véhiculer ainsi les valeurs du Racing : le courage, la ténacité, vous avez montrer l'exemple pour affronter le match de ce soir...
Le 26/05/2012 par metrofan
Bravo noel les poulbots du metro sont fier de toi tu incarne l'esprit du rugby jamais renoncer devant l'adversité tu es un mec un vrai de vrai et une victoire du RM92 serait le point d'orgue de ton periple Gérard le President des POulbots
Le 26/05/2012 par phil1340
Salut Noël, Je suis heureux de lire que tu es arrivé au but que tu t'étais fixé. Des hommes d'honneurs, il y en a plus beaucoup à notre époque et je pense que tu en es un ;-) Amicalement, le pêcheur de silure que tu as rencontré au camping de Tarscon ;-) Carême Philippe www.fishingnolimit.com www.uni-cat.be
Le 25/05/2012 par Pierrot
BRAVO... Qu'est-ce que c'est chouette ! Comme tu dis... PUTAIN, c'est bon. Et maintenant... que les joueurs du RM92 gagnent à Mayol, comme ça, tu feras Paris-Toulouse la semaine prochaine ! :-))) Encore bravo, on est fiers de toi. Amicalement.
Le 25/05/2012 par Michel et Françoise
bravo Noel et toutes nos felicitations. il faudra arroser ça.
Le 25/05/2012 par Emeline
Félicitations papa!! Très fière de toi! À demain! Bisous!

Ajouter un commentaire

 
  Tous les champs * sont obligatoires.

Prochain match

samedi 16 août 20H45

VS
Infos Billetterie
 
 
 
Playlist du mois