En direct du Plessis

Si vous voulez devenir arbitre au Racing Metro 92 contactez Jean LESPES à l’adresse: jeanlespes@hotmail.fr.
 
 

CO vs RM 92 - Le Racing en manque de gaz

CO vs RM 92 - Le Racing en manque de gaz

Publié le 23/12/2012

Le Racing Metro 92 s'est incliné face à Castres lors de cette 13ème journée du Top 14. Les Ciel et Blanc ont souffert face à des Castrais réalistes durant le premier acte. (Crédit : Laurence Dubey).

 

 

Et pourtant... Et pourtant, les Ciel et Blanc partaient dans le Tarn regonflés à bloc après trois victoires consécutives. Mais une première mi-temps « catastrophique » comme l'a qualifié Sébastien Descons, venait enrayer tout espoir. « On fait n'importe quoi, moi le premier, il faut que l'on se reprenne ». Les mots, dures, du demi de mêlée francilien l'accompagnait en même temps que ses partenaires dans les vestiaires du stade Pierre-Antoine.

 

Pourtant dans le ton en tout début de rencontre, les Ciel et Blanc se sont mis à déjouer lorsque le CO mis la main sur le ballon. Il était alors trop tard. Baï, puis Martial par deux fois, venaient sanctionner le Racing de ses largesses. Après vingt premières minutes compliquées, les Ciel et Blanc commençaient à mettre la main sur le ballon, Juan Imhoff en fer de lance, mais, malgré une plus grande agressivité et qu'ils étaient mieux en place, les partenaires de l'Argentin voyaient l'attaque tarnaise fixer l'arrière garde francilienne. Martial tapait à suivre pour lui-même d'un joli coup de pied par dessus (24', 17-0).

 

Cette action, symptomatique de cette première période, était répétée quelques minutes plus tard, tout juste après la sirène, et l'ailier, Martial devançait tout juste Julien Brugnaut et aplatissait pour la deuxième fois de la soirée.

 

Malheureusement, la seconde période voyait le scénario du premier acte se répéter. Baï, encore, aplatissait et imitait son compère de l'aile en s'offrant un doublé. Le Racing, malgré l'écart au tableau d'affichage, repartait de l'avant et après de longues minutes de domination dans les cinq mètres adverses se voyait récompenser d'un essai de pénalité qui démontrait tout l'effort du pack Ciel et Blanc dominateur durant cette rencontre. Mais il était trop tard, et le CO remportait cette treizième levée du Top 14. « Le mal était fait en première mi-temps, avouait Luc Ducalcon à l'issue de la rencontre au micro de Rugby +. Les trois essais du premier acte nous ont tués. Maintenant, à nous de relever la tête et repartir de l'avant face à Agen dimanche ». Rendez-vous est pris.

 

 

CASTRES vs RACING METRO 92

 

Top 14 – 13ème journée

Stade Pierre-Antoine

Temps : Froid

Terrain : Gras

 

 

Les équipes:

 

 

Castres : Dulin (Teulet, 71') - Martial, Kirkpatrick, Baikeinuku (Cabannes, 59'), Andreu - Talès (o), Kockott (m) - Claassen, Caballero (Faasalele, 59'), Bomman - Tekori (c), Samson – Wihongi (Coetzee, 60'), Mach (Bonello, 60'), Forestier (Lazar, 51').

 

Entraîneurs : Laurent Travers et Laurent Labit.

 

 

Racing Metro 92 : Germain – Chavancy, Dumoulin, Estebanez, Imhoff – Bélie, (Wisniewski, 68') (o), Descons (Machenaud, 51') (m) – Cronje (c), Le Roux (Matadigo, 77'), Gérondeau (Qovu, 55') – Carizza (Metz, 55'), Ghezal – Ducalcon (Sa, 60'), Bianchin (Noirot, 47'), Brugnaut (Ben Arous, 51’).

 

Entraîneurs: Gonzalo Quesada, Simon Raiwalui et Patricio Noriega.

  

 

Evolution du score: 5-0, 7-0, 10-0, 15-0, 17-0, 17,3, 22-3, 24-3 – MT – 29-3, 31-3, 31-10 .

 

 

 

Les points:

 

CO

 

Essai : Baï (6', 50'), Martial (24', 40')

Transformation : Kockott (7', 24', 40', 50')

Pénalité : Kockott (11')

Drop : /

 

 

RM 92

 

Essais : Pénalité (64')

Transformation : /

Pénalités : Germain (32')

Drop: /

 

Les cartons:

 

CO

Jaune: /

Rouge: /

 

RM 92

Jaune: /

Rouge: /

 

Notez cet article

 
Tous les articles

Vos réactions

Le 02/03/2014 par dLBjblFRgb4f
Another kind of cooperative is a producer's cooperative. The most famous producer's cooperative is Blue Cross/Blue Shield, where doctors and hospitals have formed nonprofit insurance Quotes Chimp that sell health insurance to the public. The real power in these organizations lies with the sellers of health care, eu�phemistically known in the trade as "providers." The organizers control the management of the cooperative. Unlike mutuals or reciprocal exchanges, policyholders obtain no ownership rights.

Ajouter un commentaire

 
  Tous les champs * sont obligatoires.

Prochain match

samedi 03 mai 14H40

VS
Infos Billetterie
 
 
 
 
Playlist du mois