actuImage.php

Carizza : 'Hâte de découvrir mes nouveaux partenaires'

Carizza : 'Hâte de découvrir mes nouveaux partenaires'

Publié le 30/10/2012

Souriant, détendu, et dans un parfait français, Manuel Carriza, le deuxième-ligne argentin, joker médical de Johnny Leo'o, s'est confié sur ses premiers pas en Ciel et Blanc. L'ancien biarrot (2005-2012) aux 29 sélections sous le maillot de la sélection nationale argentine, arrive dans le club francilien emplit d'ambition après un Four Nations dont il aura disputé l'ensemble des rencontres en tant que titulaire. (Crédit : Julien Poupart / Attitude Rugby).

 

 

Manuel, on te sent heureux de démarrer cette nouvelle aventure en France, au Racing ?

Je suis très heureux d'avoir signé en faveur du Racing Metro 92. C'est un club vraiment magnifique avec des installations extraordinaires. Tout le monde m'a très bien accueilli. J'ai hâte de découvrir mes nouveaux partenaires et de m'entraîner à leurs côtés.

 

Avec ton arrivée, la colonie argentine au club s'étend encore un peu plus...

Oui c'est vrai (sourire). Ils étaient déjà pas mal ici, au Racing. Avec moi, cela fait un nouveau Pumas. Je suis très content de pouvoir partager cette nouvelle aventure avec eux. On se connait très bien, ça fait du bien de les retrouver.

 

Tu connais bien le rugby français puisque tu as évolué sous les couleurs du BO de 2005 à 2012, la France c'était une priorité pour toi ?

Oui (catégorique). Je suis beaucoup le rugby français, notamment depuis mon départ de Biarritz. Après, je ne regardais pas systématiquement les rencontres du Racing mais depuis la semaine dernière, je suis le club davantage (rire). J'aime le pays, la culture. Être en France, pouvoir y rester surtout dans un tel club, ça fait du bien.

 

Comment te qualifierais-tu en tant que joueur ?

Je suis un beau gosse... (éclat de rire). J'aime défendre, c'est vraiment la partie du jeu que j'affectionne le plus. La touche, pousser en mêlée, j'adore aussi. Après, j'aime bien toucher des ballons mais je sais qu'en France, pour un deuxième ligne, il faut d'abord faire le boulot. Si on a la chance de toucher des ballons tant mieux, mais d'abord il y pas mal de choses à faire...

Notez cet article

 
Tous les articles

Vos réactions

Il n'y a pas de commentaire

Ajouter un commentaire

 
  Tous les champs * sont obligatoires.

Prochain match

samedi 20 décembre 18H30

VS
Infos Billetterie
 
 
+ d'infos
 
 
Playlist du mois