actuImage.php

Ciel et Blanc Rugby - La rentrée du Conseil d'administration

Ciel et Blanc Rugby - La rentrée du Conseil d'administration

Publié le 17/10/2012

L’association Ciel et Blanc Rugby a fait sa rentrée jeudi soir dernier, 11 octobre. Pour cette première réunion du Conseil d’Administration de la saison, Hubert de la Rivière a accueilli tous les membres chez lui Boulevard Raspail. Au programme, une réunion dinatoire où tous les futurs projets ont été abordés.

 

 

Une grande tablée sous un unique lampion, une marmite fumante de bœuf aux carottes et une bouteille de vin rouge, l’image a tout des Tontons Flingueurs. Mais non, voilà juste le décor de cette soirée de rentrée des Ciel et Blanc Rugby. Ces « anciens » du Racing, des joueurs des générations championnes en 1959 et 1990 ou d’autres, sont élus pour un an et discutent des projets de l’association deux ou trois fois dans l’année.

Ce jeudi, à l’ordre du jour, deux projets majeurs. « Nous nous sommes mis d’accord pour recevoir nos homologues du Stade Français à la Boulie, à l’occasion du match Racing – Stade Français le 1er décembre. Une petite partie de rugby à toucher pour les plus jeunes et pour les anciens, du golf » explique Hubert. « Un déplacement en avril pour le match du Racing Metro 92 à Mont de Marsan » est aussi abordé. « Nous voudrions organiser un match contre les anciens de l’Aviron Bayonnais mais ce projet est encore en construction » déclare Hubert.

 

 

« Pérenniser les valeurs du club »

 

 

Au fil de la soirée, les voix se font plus fortes, le verbe plus haut. « La question s’est posée de savoir si les jeunes du Racing d’aujourd’hui ont les mêmes valeurs que nous » explique Hubert. Un sujet qui tient à cœur à tout le monde car il est l’essence même de cette association. « Nous voulons pérenniser les valeurs du Racing car on a tous mouillé le maillot pour le club » ajoute-t-il. D’un côté, on prêche que les jeunes ont tourné le dos à ses valeurs et de l’autre, on soutient le contraire. Le tout à grand renfort d’anecdotes de l’époque où chacun jouait encore. Par exemple, Stéphane Boize, champion en 1959, raconte les « marmites distribuées en mêlée avec Michel Crauste ».

 

Finalement, le président de l’association, Patrick Serrière, capitaine en 1990, met un terme au débat avec un « plan marketing » qui utilisera le site web, Facebook, Twitter et les autres moyens modernes pour attirer ces jeunes chez les Ciel et Blanc. A Hubert de conclure. « Quand je vois ces jeunes animés par la flamme du rugby, du jeu, qui jouent encore à toucher le vendredi soir dans un stade prés de la porte d’Asnières, ça fait vraiment plaisir, confie-t-il. Une réunion comme celle de ce soir me donne de l’espoir mais il faut faire attention car le rugby évolue très vite. Si nous voulons garder ces valeurs autour de notre association, il va falloir se donner du mal » conclu l’ancien joueur. La soirée se termine en chanson, comme au bon vieux temps.

Notez cet article

 
Tous les articles

Vos réactions

Il n'y a pas de commentaire

Ajouter un commentaire

 
  Tous les champs * sont obligatoires.

Prochain match

samedi 29 novembre 18H30

VS
Infos Billetterie
 
 
+ d'infos
 
 
Playlist du mois