actuImage.php

Crabos - Massy vs RM 92 -

Crabos - Massy vs RM 92 -

Publié le 29/10/2012

Cruelle désillusion pour les Crabos du Racing Metro 92. Menés d’entrée de jeu, les Ciel et Blanc se sont finalement inclinés 24 à 10. Les Franciliens se retrouvent donc dans une position délicate, à six longueurs de Lyon, dernier qualifiable de la poule, qu’ils rencontreront dans trois semaines.

 

Pas de miracle ce week-end, sur le terrain du dauphin Massy. Une victoire aurait permis aux Ciel et Blanc de se rapprocher du trio de tête, de l’intégrer même, mais le sort de ce match en a décidé autrement.  Le manque de réalisme aura empêché les Racingmen de titiller l’adversaire. Déçu du sort de la rencontre, Carlos Martos, entraîneur des avants, pestait sur le début de rencontre. « Nous avons été bon sur la combativité notamment, mais notre volume de jeu n’était pas assez conséquent pour pouvoir inquiéter Massy. De plus, les trois pénalités en début de match auraient pu nous permettre de recoller au score, mais nous n’avons pas su les mettre. C’est un peu dommage ». Les deux semaines écoulées pouvaient permettre au Racing Metro 92 de faire un grand pas vers la qualification. Malheureusement, aucun point sur les deux derniers matchs et une cinquième place délicate. Rien d’alarmant pour autant. En effet, ces deux rencontres que les Racingmen ont perdus se déroulaient à l’extérieur.

 

Avec huit matchs encore à disputer, les Ciel et Blanc sont encore en mesure de rétablir la situation et (re)devenir un postulant à la qualification. Surtout que dans trois semaines, les Franciliens recevront Lyon, troisième du classement, à six points. Une victoire sur le LOU, et toutes les ambitions renaîtraient. Qui plus est face à un adversaire direct dans la course à la qualification. Un succès ramènerait les Crabos du Racing Metro 92 à un petit point de la troisième place, permettant l’accession aux phases finales championnats de France.  « Nous avions beaucoup de blessés ce week-end dans la ligne des trois-quarts, regrettait Martos. C’est peut-être la cause de notre manque de réalisme. Mais nous avons laissé une semaine de repos aux joueurs pour qu’ils rechargent bien les batteries, reviennent en forme, pour remettre les choses en ordre dans trois semaines ». Trêve international oblige, les Franciliens seront amputés de nombreux joueurs pour les deux semaines d’entraînement qui précèderont le match. Plutôt bon signe d’avoir une équipe comme vivier du XV de France. Et nul ne doute que les absents seront là, contre Lyon, pour ramener le Racing Metro 92 là où il doit être, dans les hauteurs du classement.

 

Charles Desombiaux

 

Notez cet article

 
Tous les articles

Vos réactions

Ajouter un commentaire

 
  Tous les champs * sont obligatoires.

Prochain match

samedi 29 novembre 18H30

VS
Infos Billetterie
 
 
+ d'infos
 
 
Playlist du mois