En direct du Plessis

Si vous voulez devenir arbitre au Racing Metro 92 contactez Jean LESPES à l’adresse: jeanlespes@hotmail.fr.
 
 

De bon augure

De bon augure

Publié le 22/01/2010

Le Racing-Métro 92 s’est imposé dans son antre du stade Yves-du-Manoir ce jeudi face aux London Wasps (19-17), concluant ainsi sa campagne européenne sur une bonne note. Un succès acquis au terme d’une rencontre serrée ; préparation idéale avant le choc face à Clermont en Top 14 la semaine prochaine.
 

Cette rencontre devait être l’occasion pour les joueurs du Racing-Métro 92 de « remettre la machine en route » dixit Mehdi Merabet. C’est désormais chose faite. Après trois revers consécutifs, les Ciel et Blanc renouent avec la victoire au meilleur moment alors que se profile la dernière ligne droite en championnat.


Pour être fin prêt pour la réception du leader clermontois mercredi prochain, on ne pouvait rêver meilleure préparation. Les London Wasps, leader de cette poule 4, se présentait en effet à Colombes, forts du statut de géant du rugby anglais et de quelques individualités redoutables (Varndell, Besten, Cipriani…).


Ce fut d’ailleurs ces individualités qui faillirent chiper la victoire aux hôtes. A commencer par l’ailier Tom Varndell, monstre de vitesse et de puissance, auteur de deux essais. Sur les deux actions – deux coups de pied à suivre - l’Anglais grillait la politesse à la défense locale, offrant à chaque fois l’avantage au score aux siens (6’, 65’).


Mais le Racing a du cœur, et le prouvait une fois de plus. Menés au tableau d’affichage, les coéquipiers de Lionel Nallet repassèrent devant à chaque fois. Patiemment, les Racingmen refirent leur retard, en s’appuyant d’abord sur la réussite au pied de Jonathan Wisniewski, auteur de deux pénalités et un drop en première période (3’, 21’ – 28’ ; 9-10).


Puis après la pause, en provoquant leur adversaire dans le combat d’avants. Ainsi, une succession de mêlées tout près de la ligne anglaise, réclamées à haut cris par le public, ne laissait d’autre choix à l’arbitre M. Jones que d’offrir un essai de pénalité aux locaux (59’, 16-10).


Le deuxième essai de Varndell refroidit cependant les ardeurs des hommes de Pierre Berbizier. Mis sous pression par une défense anglaise agressive, ils peinaient à trouver la faille. Mais un dernier rush donnait l’opportunité à Wisniewski d’arracher la victoire. Des 25m face aux poteaux, le No 10 du Racing ne se faisait pas prier et passait les trois points sous les acclamations d’une foule en délire (80', 19-17).


Voici donc le premier succès du Racing en 2010. Comme toujours, il récompense une performance exemplaire des Racingmen dans l’implication, la volonté, l’état d’esprit, la solidarité. Il est également le fruit d’un respect des bases cher à Pierre Berbizier : défense, conquête, occupation, réalisme. Ainsi remis dans le sens de la marche, le Racing peut aborder les échéances à venir avec confiance et sérénité. Ses supporters, eux, peuvent encore rêver à une fin de saison étoilée.

Notez cet article

 

Vidéos relatives à ce match

 
Tous les articles

Vos réactions

Il n'y a pas de commentaire

Ajouter un commentaire

 
  Tous les champs * sont obligatoires.

Prochain match

samedi 19 avril 18H30

VS
Infos Billetterie
 
 
 
Playlist du mois