En direct du Plessis

Si vous voulez devenir arbitre au Racing Metro 92 contactez Jean LESPES à l’adresse: jeanlespes@hotmail.fr.
 
 

EDI vs RM 92 - Retrouvailles écossaises

EDI vs RM 92 - Retrouvailles écossaises

Publié le 14/12/2012

Une semaine après leur victoire face à Edinburgh (19-9), les Ciel et Blanc retrouvent ce soir la formation écossaise chez elle à Murrayfield (21h00). Prudents mais confiants, les Racingmen veulent gommer les erreurs du match aller et produire leur jeu pour que ces retrouvailles se ponctuent par une victoire. (Crédit : Fred Porcu).

 

 

« Ce sont des matchs fous qui forcément resteront dans ma mémoire ». Juan Martin Hernandez se souvient, encore, de cette rencontre de Coupe d’Europe perdue sur le fil 48-47 à Murrayfield. C'était il y a un peu plus d'un an, onze essais étaient venus rythmer uen rencontre endiablée où les deux formations s’étaient livrées à une véritable orgie de jeu. « Un match glamour » s’amuse à raconter le troisième-ligne Antoine Battut.

 

Pourtant ce soir, « le contexte et le match seront complètement différents. Tout le contraire d’un match glamour », souligne Gonzalo Quesada. Vainqueur à Colombes (19-9), le Racing se déplace cette fois-ci avec des ambitions clairement affirmées. « La victoire de samedi nous laisse rêver à un quart de finale. Si on gagne vendredi, on pourra continuer à croire en un destin européen » confie l’entraîneur Ciel et Blanc. De l’envie et des ambitions, il va en falloir pour vaincre ces Ecossais chez eux.

 

 

Attention, Danger !

 

 

Trois matchs, trois défaites, Edinburgh n’a plus aucun espoir de qualification en HCup. Et pourtant, c’est cela qui rend le demi-finaliste 2011-2012 redoutable dans son antre de Murrayfield. « Cette équipe n’a rien à perdre donc elle sera très dangereuse, analyse Gonzalo Quesada. On aura face à nous des joueurs qui jouent à la maison, qui ont besoin de montrer une autre image et qui ont faims de prendre leur revanche ». Un sursaut d’orgueil britannique ? C’est plus que probable, surtout que l’image montrée par Edinburgh à Colombes est loin d’être rassurante. « Ils ont fait un très beau jeu samedi soir. Heureusement, on a pu le contrer » ajoute l’entraîneur francilien.

 

Malgré l’importance de ce quatrième round de HCup, le Racing se déplace sans pression particulière, juste une certaine méfiance anime joueurs et staff. L’occasion est belle pour le groupe de confirmer sa bonne dynamique et de se projeter vers l’avenir. «Si on veut aller à Nantes dans un super cadre et avec un enjeu sympa face aux Saracens, il faudra faire le boulot ce soir » explique Quesada. Même si l’objectif est aussi d’améliorer le rugby produit, il ne s’agit pas pour autant de développer « un jeu à 150 passes par action». L’entraîneur Ciel et Blanc préconise du réalisme et de l’application pour éviter les quelques fautes de discipline aperçues samedi soir. Ambitieux mais prudents, les Racingmen ont en main tous les ingrédients pour faire un beau déplacement en Ecosse. Il ne manque qu’une seule chose… la victoire.  

 

Notez cet article

 
Tous les articles

Vos réactions

Ajouter un commentaire

 
  Tous les champs * sont obligatoires.

Prochain match

samedi 16 août 20H45

VS
Infos Billetterie
 
 
 
Playlist du mois