EDR Plessis - Mini-Poussins B - Invaincus

EDR Plessis - Mini-Poussins B - Invaincus

Publié le 09/04/2013

En vue des Finales départementales du 92, le 21 avril 2013, les éducateurs des Mini-Poussins du Racing-Plessis avaient décidé de mixer les joueurs présents à Chalon et ceux à Bourges. Pour l'équipe B, la formule a bien marché puisqu'elle n'a perdu aucun match et marqué 21 essais en six rencontres. 

 

Les résultats : 

 

Plessis 7 - Garches 0
 
Plessis 5 - Puteaux 0
 
Plessis 3 - Suresnes 2
 
Plessis 3 - Stade Français 0
 
PLessis 3 - Puteaux 1

 

 



Premier match : Racing-Plessis/ Garches : 

 


Une véritable mise en bouche pour les ciel et blanc tant leurs adversaires paraissaient « tendres ». Le combat ne s’est situé qu’au niveau des bras car dès qu’il s’agissait d’enchainer plusieurs temps de jeu, plusieurs techniques, notre équipe était la seule à même de le faire. Une victoire sans appel 7 à 0 (et quatre marqueurs différents) qui leur a permis de se mettre en jambes et surtout d’avoir du plaisir à  jouer ensemble (pour la première fois pour certains).
 


Deuxième match : Racing-Plessis/Puteaux :
 

 

L’adversaire est cette fois plus coriace. Visiblement ils sont entrainés et donnent l’impression d’être physiquement plus solides. Bien que le score soit également sans appel, 5 à 0, nos ciel et blanc ont dû se battre avec plus de vaillance. Trop de combat debout pour récupérer la balle, ce qui signifie pas assez de placages aux jambes qui réussissent pourtant, à chaque fois, à nous permettre de récupérer la balle. Beaucoup de volonté dans ce match pour prouver une fois de plus que le Racing domine son sujet.


 
Troisième match : Racing-Plessis/Suresnes :

 


Toujours très difficile de rencontrer l’équipe locale (plus de parents présents, d’entraineurs qui arbitrent, de copains qui encouragent) et cela s’est en fait traduit par une victoire chèrement disputée et un match où notre équipe a dû « s’arracher » pour gagner. Un seul marqueur d’essai car seule son énergie naturelle a permis de compenser l’insuffisance de nos placages. Nous l’avons remporté 3 à 2 après avoir fait preuve d’endurance et de résistance face à un adversaire valeureux et coriace.


Au terme de ce match, nous pensions être en tête de notre poule pour la suite de la compétition mais, hélas, la présence de deux équipes baptisées « une » pour le Racing Plessis a perturbé les organisateurs et nous en avons profité pour aller encourager l’autre « une » qui en avait bien besoin face à de solides adversaires.
 
Après ce temps de pause, nous enchainons deux matchs « amicaux » contre le Stade Français et, à nouveau, Puteaux.
La victoire contre le Stade Français, 3 à 0, nous a permis de mettre en avant de solides qualité au combat debout, une capacité à défendre de manière collective (on pousse à plusieurs les adversaires en touche), à récupérer la balle dans les rucks, et on a vu marquer nos ailiers rapides plus que nos combattants féroces. Un jeu qui ressemble à s’y méprendre au … rugby.
 
Le dernier match, très proche de celui joué contre le Stade Français, gagné également (3 à 1), a permis à notre équipe « Une bis » de sortir de ce plateau la tête haute : pas de défaite, 21 essais marqués et 3 encaissés. Tout cela est très sain en terme d’émulation lorsque l’effectif est important. 

 

Charles Saez et Antoine Reiss

 

Notez cet article

 
Tous les articles

Vos réactions

Il n'y a pas de commentaire

Ajouter un commentaire

 
  Tous les champs * sont obligatoires.

Prochain match

dimanche 26 octobre 18H15

VS
Infos Billetterie
 
 
+ d'infos
 
 
Playlist du mois