EDR Plessis - U13 - Sous le soleil exactement

EDR Plessis - U13 - Sous le soleil exactement

Publié le 16/04/2013

La saison des tournois continue. Dimanche 14 avril, nos équipes ont eu droit à une surprise de taille : du soleil et de la chaleur ! C’était l’occasion pour les entraîneurs, dirigeants et parents accompagnateurs de ressortir polos, shorts et glacières pour une journée champêtre : l’équipe 2 se rendait à Domont et l’équipe 1 à Clamart. (Crédit Photo : Yves Weyders)

 

Équipe B :

 

Nous avions sélectionné dix-sept enfants pour retourner dans le Val d’Oise après le plateau de la semaine précédente. Malheureusement, entre maladies, blessures et anniversaire, nous n’en avions plus que quatorze (dont un à moitié valide qui a eu le courage de venir) en arrivant à Domont. Trop juste pour une journée entière de tournoi, même si le temps de jeu total est limité à 55 minutes. Malgré tout, Florian et Virginie qui accompagnaient les enfants (merci à eux) ont fait de leur mieux pour que la journée soit belle.

 

Que dira-t-on sinon que, sportivement, ce fut catastrophique avec une litanie de défaites, contre Créteil, Yerres, le Stade Français, Chilly Mazarin et Garches. Difficile à comprendre, surtout après la très belle performance de la semaine précédente. D’ailleurs, des équipes que nous avions battues largement comme Cergy Pontoise et Pays de Meaux ont fini devant nous, et même dans le haut du tableau. On n’accablera surtout pas les enfants qui ont fait de leur mieux. Nous savons qu’il y a un souci de continuité et de cohésion cette année en équipe B, ce qui explique le courant alternatif sur lequel elle est branchée. Espérons simplement une réaction collective forte samedi prochain à l’occasion des finales départementales, après cette journée à oublier (pour les scores) et à méditer (pour la suite). Comme dit la chanson : « Encore heureux qu’il ait fait beau… »

 

 

Équipe A :

 

Dans les très belles installations du stade Hunebelle à Clamart, nos dix-sept joueurs devaient participer à un tournoi rassemblant dix-huit équipes, avec du lourd au programme : Clamart, Garches, Compiègne, PUC, Massy, Stade Français, etc. On trouvait même une touche d’exotisme avec un club anglais ! En l’absence de Morgan et Arthur, Romain était venu coacher l’équipe qu’il a parfaitement prise en main. Grâce à une organisation aux petits oignons, le planning a été très bien tenu, avec démarrage des matches à 10h et fin des rencontres à 16h30. Bonne nouvelle par rapport au précédent tournoi : on joue sur des terrains aux dimensions (presque) réglementaires et l’herbe est belle. On jouera neuf matches de six minutes dans la journée : inutile de dire que le premier qui marque a de fortes chances de gagner.

 

Les dix-huit équipes sont réparties en trois poules de six. Les douze meilleures équipes sortent en poules hautes l’après-midi. On commence a priori avec du facile, face à l’équipe B de Clamart.

 

Racing vs Clamart B

 

On a toujours peur que les garçons soient mal réveillés pour le premier match du matin. On va être vite rassuré, face à une équipe composée exclusivement de 2001 qui jouent bien mais manquent de densité derrière. Pour une fois que c’est dans ce sens-là, on ne va pas se plaindre. On récupère le coup d’envoi, deux temps de jeu à droite et à gauche avec de bons rucks permettent d’envoyer Hugo pointer dès la première minute. On continue : mêlée près de leur ligne, Sacha part tout seul petit côté et marque. On s’approche de la fin. Stan récupère un coup de pied et relance, ruck à l’initiative de Camille, la balle vit bien et Ryan passe en force pour le troisième essai. Score final : 3-0. Pas mal du tout en six minutes, même si on dort encore un peu.

 

Racing vs Viry Châtillon

 

A priori, c’est une équipe largement à notre portée. On va d’ailleurs marquer sur la première action : Tristan récupère le coup d’envoi, lance l’attaque ; ruck, Louis ressort et décale Tristan qui marque. On continue : nos trois-quarts ressortent leur combinaison préférée qui permet à Louis de déborder avant d’être repris près de la ligne ; les rucks qui suivent permettent à Aurélien de décaler Maxence qui marque. Encore une belle attaque où ça fuse de partout pour Ryan qui fixe et donne à Aurélien qui prend le trou et fait parler sa vitesse pour marquer. Score final : 3-0

 

Bilan des deux premiers matchs : deux victoires faciles, où des rucks bien négociés ont toujours permis de trouver le décalage au large. À conserver pour la suite qui s’annonce plus difficile.

 

Racing vs Gennevilliers

 

On les connaît depuis longtemps, et notamment la fameuse Pauline dont notre ami Thierry G. est fan absolu. C’est nettement plus costaud et plus lourd. Nos trois-quarts font d’abord parler la poudre avec une belle attaque où Louis est arrêté près de la ligne adverse ; ruck bien joué, la balle ressort côté opposé pour Hugo qui marque. Mais nos avants ont oublié qu’ils ne jouaient plus face à une petite équipe : on manque d’agressivité dans les rucks, ce qui permet à Gennevilliers d’égaliser. Aie ! Heureusement, nos joueurs montrent beaucoup d’envie et une belle action, avec des rucks bien étayés cette fois-ci, permet à Louis de décaler Aurélien qui va marquer. Score final : 2-1. Bonne victoire, face à une bonne équipe. Attention à bien mettre l’engagement nécessaire !

 

Racing vs Courbevoie

 

On continue avec la finale de la poule, face à l’autre équipe invaincue : Courbevoie. Ils vont nous imposer une grosse pression qui nous empêchera de bien déployer nos attaques. Heureusement, nous ne donnons pas notre part aux chiens dans le combat. Louis n’a pas encore marqué aujourd’hui, alors il va se construire son petit essai à lui : gros plaquage offensif, contre sur le dégagement qui suit, récupération et essai. Score final : 1-0. C’est bien. Tout le monde est content, il y a beaucoup de sourires sur les visages.

 

Racing vs RCP XV

 

On finit avec le RCP XV qui avait l’an dernier une très grosse équipe en benjamins. Ce n’est visiblement plus le cas, où alors ils ont envoyé l’équipe B. Toujours est-il que ça va être un match à sens unique pour nos joueurs qui sont bien en confiance. À tous les tournois, Sacha nous fait le coup de la valise : il récidive du milieu du terrain et va marquer seul. Tristan marque le deuxième essai sur une belle feinte de croisée où il prend le trou. Sacha re-marque, en soutien d’une percée de Ryan. Louis marque le dernier en débordement. Score final : 4-0.

Bilan de la matinée : 5 victoires, 13 essais marqués, 1 encaissé. Nous finissons premiers des dix-huit équipes au goal-average devant Clamart et Massy. Soyons honnêtes, nous avions la poule la plus facile des trois, mais nous ne boudons pas notre plaisir car le boulot a été fait très sérieusement et on a vu du beau jeu et du combat.

 

C’est l’heure de la pause déjeuner à base de chips et autres produits bien gras pour les dirigeants et, malheureusement, pour les enfants aussi. Malgré les injonctions de leur entraîneur, ils ont du mal à rester au calme et à l’ombre avant la reprise de l’après-midi.

Les douze meilleures équipes du matin sont réparties en quatre poules de trois, le meilleur sort en demi-finale. Fini de rire, il faut tout gagner. Notre classement du matin nous permet d’éviter les plus grosses équipes. On va retrouver Courbevoie et jouer face aux Anglais de Scunthorpe.

 

Racing vs Scunthorpe

 

Un match international ! Pour les mordus de géographie, Scunthorpe est une ville industrielle de soixante-dix mille habitants du North Lincolnshire. Ils ont les maillots de Leicester, ils sont gros, mais ils sont lents, à l’exception de leur 12. Excités à l’idée de jouer face à des Anglais, les garçons vont les prendre à la gorge d’entrée. Le coup d’envoi de Louis est récupéré et le ruck qui s’en suit permet de ressortir au large pour Hugo qui marque. Le reste va être du même acabit, avec un gros travail de récupération et deux essais marqués suite à des touches où la balle vite écartée permet d’envoyer successivement Hugo puis Louis marquer. Score final : 3-0. Parfait.

 

Racing vs Courbevoie

 

On les retrouve. Nous n’avons pas perdu contre eux de la saison. Pas question de commencer aujourd’hui. Heureusement, ils nous font un cadeau dès la première minute : sous la pression, leur demi de mêlée voit son coup de pied contré par Sacha qui peut aller aplatir. On continue : ça manque un peu de fraîcheur et de vitesse chez nous, mais pas de combat. Une beau contre de notre part avec un ruck gagnant permet d’envoyer Louis marquer. Un nouveau contre sur la dernière action verra Tristan s’arracher pour marquer le troisième essai. Score final : 3-0.

C’est parfait comptablement, mais moins dans la manière. Bizarrement au vu du score, nous avons moins bien joué que lors du premier match contre eux ce matin. Il va falloir maintenant monter impérativement notre niveau de jeu et d’engagement car c’est Massy qui se profile en demi-finale.

 

Racing vs Massy

 

On les connaît et on les a regardé jouer aujourd’hui : c’est du très bon. C’est une équipe qui nous ressemble, sans gabarits monstrueux, mais avec beaucoup de technique et de vitesse d’exécution. Ils sont légèrement au-dessus de nous mais prenables, d’autant plus qu’un match nul suffit pour nous qualifier, grâce à notre rang du matin. Romain donne la recette pour gagner : beaucoup d’engagement devant, des plaquages nets et un replacement défensif parfait derrière.

Malheureusement, nous allons faillir dans deux de ces trois domaines : si notre replacement permettra à trois reprises d’éviter la catastrophe, nos manques dans les rucks (ainsi que des en-avants) nous priveront de ballons et nos plaquages ratés nous coûteront un essai. Au final, défaite 1-0 et élimination alors qu’il y avait vraiment, vraiment moyen de passer aujourd’hui. Très grosse colère de Jeff car la défaillance a été mentale : les garçons ne sont pas rentrés sur le terrain avec la bonne attitude.

 

Racing vs Garches

 

Pour l’anecdote, on joue le match pour la troisième place face à une belle équipe de Garches. Contrairement au match précédent, on aura plus de ballons et d’occasions de marquer mais la fatigue est là et un ressort mental a été cassé. Garches parviendra à passer la ligne une fois et nous relèguera à la quatrième place malgré nos dernières tentatives.

En finale, Massy parviendra à battre Clamart, ce qui ravive nos regrets car on n’est vraiment pas passé loin de gagner le tournoi.

 

Conclusion :

 

Nous finissons donc quatrième sur dix-huit équipes, ce qui fait notre meilleur résultat en tournoi de l’année, avec sept victoires, deux défaites, dix-neuf essais marqués pour trois encaissés, et devant des équipes comme le PUC, Compiègne ou le Stade Français. Pendant l’essentiel de la journée, nous avons vu du beau rugby et avons pu constater les progrès effectués car nous avons battu sans trembler des équipes qui étaient à notre niveau en début de saison. Bravo aux joueurs et aux entraîneurs par conséquent.

Il n’empêche que cette belle journée aurait pu être encore plus belle si nous n’avions pas perdu ce match face à Massy, pour des raisons qui tiennent au mental et pas à la technique. Il faut que ces garçons, qui ont suffisamment de maturité désormais, se posent collectivement et individuellement les bonnes questions pour franchir cette marche et gagner ces matchs a la muerte. Quelques pistes de réflexion pour eux : une alimentation plus saine le jour du tournoi, un plus grand calme lors des pauses, une meilleure écoute des consignes de l’entraîneur, plus d’efforts de concentration avant de rentrer sur le terrain, plus de discipline collective et moins d’initiatives isolées pendant le match. Tous les adultes sont heureux de voir que le groupe vit bien, c’est très bien de s’amuser avec ses copains, mais le plaisir serait encore plus grand avec la victoire au bout.

 

Merci les enfants, merci Arthur, Morgan et Romain, merci aux supporters. À mercredi pour l’entraînement.

 

Nicolas Barsalou

 

Notez cet article

 
Tous les articles

Vos réactions

Il n'y a pas de commentaire

Ajouter un commentaire

 
  Tous les champs * sont obligatoires.

Prochain match

samedi 06 septembre 17H00

VS
Infos Billetterie
 
 
+ d'infos
 
 
Playlist du mois