Espoirs – RCT vs RM 92 – Etienne Dussartre : ‘Gagner à Toulon serait un signe fort’

Espoirs – RCT vs RM 92 – Etienne Dussartre : ‘Gagner à Toulon serait un signe fort’

Publié le 21/10/2012

Tombeurs du Stade Français (34-13), dimanche dernier à Colombes, les Espoirs se déplacent ce week-end dans le Var pour affronter le Rugby Club Toulonnais. L’objectif est clair pour Étienne Dussartre, centre des Ciel et Blanc, il faut gagner pour rester premier de la poule. (Crédit : Laurence Dubey).

 

 

Etienne, tu as commencé la saison avec le groupe professionnel, préparation physique, matchs amicaux et même un match de Top 14 face à Bayonne, comment as-tu vécu ces moments ?

Oui c’est vrai que c’était vraiment intéressant. J’ai pu côtoyer tous les joueurs professionnels, voir comment se passe leurs entraînements et leur préparation. En plus, avec les blessures de Benjamin Dambielle et Jonathan Wisniewski, ils m’ont appelé pour être 24e homme pour le match face à Bayonne, rien que ça c’était une super expérience. Même si je n’ai pas joué, c’était très enrichissant de vivre ce déplacement de l’intérieur.    

 

Jouer en pro à seulement 19 ans, ça doit faire tout drôle, comment s’est passé ton intégration au sein du groupe professionnel ?

C’est vrai que ça fait vraiment tout drôle de jouer avec des mecs que d’habitude je regardais à la télé. Quand on se retrouve à jouer les matchs amicaux face et avec des joueurs connus, ça fait bizarre et on se demande un peu ce qu’on fait là. Mais finalement, on se rend assez vite compte que tous les joueurs sont très abordables, très ouverts et hyper sympas. Comme avec tous les autres jeunes, ils m’ont mis à l’aise dès le début.

 

Tu es également pensionnaire du Pôle France de Linas-Marcoussis, comment organise-tu ta semaine pour à la fois t’entraîner au CNR et au Racing ?

Je vais à Marcoussis avec Julien Nibert le lundi midi. On s’y entraîne toute la semaine et on revient le jeudi soir pour s’entraîner le vendredi avec les Espoirs. Seul souci, je ne peux pas assister à mes cours à la Fac de Dauphine. En fait, je récupère des polycopiés et mes potes de classe m’envoient les cours par mail. Du coup, il faut que travaille de mon côté, c’est un peu compliqué mais bon...    

 

Entre le CNR et le nouveau Centre d’Entraînement et de Formation du Racing, tu es dans les meilleures conditions pour progresser…

C’est vrai qu’on a rien a envié à Marcoussis qui est juste peut-être un peu plus grand. On a une grande salle de musculation, un terrain synthétique et tout un centre de balnéothérapie. J’ai vraiment de la chance d’évoluer dans ces deux très belles infrastructures. (Rire)

 

 

 

« Gagner pour rester premier de la poule »

 

 

 

Avec le groupe Espoirs, vous avez battu le Stade Français le week-end dernier, qu’est-ce qui est ressorti de ce match ?

Sur le match du Stade Français, on s’est rendu compte que si on était sérieux et appliqué sur le plan de jeu, l’équipe adverse avait du mal à s’adapter. Notre projet amène énormément de volume de jeu donc ça demande beaucoup de disponibilité de chaque joueur. Si chacun joue son rôle, il y a des espaces qui s’ouvrent chez l’adversaire et ça nous permet d’aller marquer. Contre Castres, on en inscrit trois, deux contre Brive et quatre contre le Stade donc ça marche plutôt bien.

 

Qu’avez-vous travaillé dans la semaine en vue du déplacement face au RCT ?

A chaques entraînement, on a retrouvé cette redistribution des joueurs. Il faut toujours que l’on se rende disponible, que l’on regarde où est-ce que l’on peut être utile et accélérer le jeu. C’est vraiment le point important dans ce projet. Après, on s’est dit qu’il fallait garder cette envie de marquer. L’objectif c’est de gagner à Toulon pour rester premier et partir la tête tranquille en vacances. 

 

Comment battre cette belle équipe de Toulon qui reste également sur une victoire face à La Rochelle (20-16) ?

Toulon redescend de la poule 1 donc ca va être compliqué mais on va là-bas avec l’ambition de jouer. Il faut rester humble, ce n’est pas parce qu’on a deux victoires et un nul qu’il faut penser qu’on va gagner facilement. Si on fait ce que l’on sait faire avec sérieux et précision, ça nous laissera des chances de gagner. Pour faire une belle saison et rester dans les premiers, ça passe par des résultats à l’extérieur. Gagner à Toulon serait un signe fort. 

 

Arnaud Rey

 

Le XV de départ face à Toulon :

Ouassiero - Kitutu, Trinh Duc, Dussartre, Farvaques - Rapp (o), X. Chauveau (m) - Bourdeau, Arabat, Azor - J.B. Chauveau, Weiss (c) - Vartanov, Arnaud, Fialaire. 

 

Remplaçants :

Valette, Maurouard, Diaby, Côme, Bossu, Le Bourhis, Legal.

 

Notez cet article

 
Tous les articles

Vos réactions

Il n'y a pas de commentaire

Ajouter un commentaire

 
  Tous les champs * sont obligatoires.

Prochain match

samedi 27 septembre 18H30

VS
Infos Billetterie
 
 
 
 
Playlist du mois