actuImage.php

FCG vs RM 92 - Le Racing pris dans le combat

FCG vs RM 92 - Le Racing pris dans le combat

Publié le 29/09/2012

Dominés dans le combat face à une équipe iséroise très pragmatique, le Racing Metro 92 s'est incliné 27 à 13 face à Grenoble pour le compte de la septième journée du Top 14. Pourtant bien organisés en défense mais trop laxistes dans les zones de ruck, les Ciel et Blanc n'ont pas su tenir le ballon et imposer leur rythme à une semaine de la désormais très importante réception de Montpellier à Colombes.

 

« L’ambiance ne sera belle que si on fait le boulot ». A l’issue de cette rencontre de la septième journée entre Grenoble et le Racing, les prévisions du talonneur Vincent Compo sont confirmées : l’ambiance a été belle dans un stade des Alpes plein à craquer qui entonnaient au fil du match de plus en plus de « Ici, Ici, c’esssssst Grenoble », et les Grenoblois « ont fait le boulot » et bien plus encore au cours d’une rencontre qu’ils ont dominée du début à la fin.

 

Les statistiques d’avant-match ont aussi été confirmées, mais à sens unique : là où les Grenoblois, meilleure attaque à domicile avec neuf essais marqués ont confirmé avec trois essais scorés, les Franciliens, meilleure défense à l’extérieur (deux essais encaissés) ont été totalement dépassés par la stratégie proposée par les hommes de Fabrice Landreau. Dans une alternance judicieuse entre jeu au près, occupation au pied et initiatives au large, les Isérois ont complètement mis à mal d’entrée de jeu les Racingmen. L’engagement que les Grenoblois mettaient dans les rucks et les ballons portés poussaient très vite les Ciel et Blanc à la faute, voir à l’excès d’engagement pour Thomas Bianchin qui écopais d’un carton jaune dès la quatrième minute de jeu pour une brutalité sur son vis à vis. Symbole de cette domination, les nombreuses pénalités concédées par les Franciliens dans les vingt premières minutes qui n’étaient pas mises à profit par les échecs de Pélissié puis Stewart face au poteaux.

 

Autre secteur de jeu où les Isérois ont remporté ce match : la touche. L’alignement grenoblois a été parfait toute la soirée en offrant de très bons ballons de lancement à ses trois-quarts, si bien qu’après vingt minutes de jeu, le Racing n’avait toujours pas approché la ligne grenobloise, jouant dans son camps, quand il avait le ballon, et défendant d’arrache-pied quand le jeu était à l’initiative du FCG. Ce rideau défensif à l’honneur vingt minutes durant cédait pourtant à deux reprise coup sur coup : après plusieurs temps de jeu dans les vingt-deux adverses, Stewart retrouvait intérieur Hunt qui allait aplatir (5-0, 22’) un essai transformé par Pélissié (7-0, 24’) avant que Stewart, à nouveau, prenne l’intervalle et échoue à un mètre de la ligne. Mais l’ouvreur était bien suivi par son Pelissié qui ramassait le ballon pour aplatir derrière la ligne francilienne (12-3, 28’). Essai sous les poteaux bien entendu transformé par Stewart (14-3, 29’).

 

Malgré quelques initiatives de Jané puis Vakatawa et enfin Descons, les Franciliens butaient plus que jamais sur une énorme défense iséroise qui récupérait nombre de ballons dans les phases de ruck, soit au contest, soit sur une faute d’un joueur Ciel et Blanc. La mi-temps venait alors à point pour des Racingmen qui terminaient le premier acte sur les rotules, acculés dans leurs vingt-deux.

 

« On n’a pas été bons. Il va falloir une remise en question». Le constat d’Antoine Battut à l’issue de la première période était sans équivoque et laissait espérer une seconde période plus conquérante.

Malgré l’envie, les Racingmen n’y sont pourtant pas parvenus. Trop laxistes en défense et dans les zones de combat, les Franciliens tentaient quelques offensives – par Jané puis Vakatawa - souvent stoppées par la très bonne organisation de la défense du FCG.

A nouveau mis à la faute dans le combat, cette fois-ci en mêlée, Les Racingmen écopaient alors d’un deuxième carton jaune pour Lo Cicero et offrait à Courrent, entré en jeu quelques minutes plus tôt, la pénalité du 17 à 6 (69’) .

 

Diminués, les Ciel et Blanc accumulaient les fautes en fin de match et offraient de plus en plus d’espace à leurs adversaires. Suite à une faute au sol de Ben Arous, Courrent accentuait le score (72’, 20-6). Dans la foulée, sur un nouveau coup franc, les Grenoblois jouaient rapidement et surprenaient les Ciel et Blanc par Vanderglas qui perçait pour aller aplatir (74’, 25-6) l’essai du bonus que Courrent s’appliquait à transformer (76’, 27-6).

Dans un baroud d‘honneur et grâce à une toute fin de match enfin maitrisée, les Ciel et Blanc privaient les Isérois du bonus grâce à un essai transformé de et par Mirco Bergamasco sur le buzzer (80’, 27-13).

 

Le Racing a été averti face à Biarritz et est sanctionné face à Grenoble. Face à Montpellier la semaine prochaine à Colombes, les Ciel et Blanc devront montrer un tout autre visage s’ils veulent continuer sur la belle lancée du début de saison.

 

 

 

FC GRENOBLE RUGBY vs RACING METRO 92

Top 14 – 7ème journée

Stade des Alpes

Arbitre: M. Lafon

Temps : Pluvieux

Terrain : Gras

 

 

 

Les équipes:

 

Racing Metro 92 :  Ben Arous (Lo Cicero, 59’), Bianchin (Noirot, 66’) , Sa (Ducalcon, 53’)– Dellape (Van der Merwe, 21’), Metz (Qovu, 59’) – Battut (Ben Arous, 71’), Matadigo (Noirot, 10’, Bianchin, 16’)) (Le Roux, 47’)  Cronje (c) – Descons (m), Bélie (o) – Bergamasco, Dumoulin (Estebanez, 53’),  Boussès, Vakatawa - Jané

 

Entraîneurs: Gonzalo Quesada, Simon Raiwalui et Patricio Noriega.

 

 

FC Grenoble : Mutapcic (David, 64’), Campo Castillo (Bouchet, 53’), Edwards (Buckle, 37’)– Hand, Beukes – Best, Vanderglas, Faure (Bernard, 66’) – Pelissié (m),  Stewart (o) (Courrent, 64’) – Cook (Tuculet, 55’), Hunt (BUTONIDUALEVU, 77’), Jaouher, Dupont – Gengenbacher

 

Entraîneurs : Fabrice Landreau, Sylvain Begon, Franck Corrihons

 

 

 

Evolution du score:  5-0, 7-0, 7-3, 12-3, 14-3, MT, 14-6,  17-6, 20-6,  25-6, 27-6, 27-11, 27-13

 

 

 

Les points:

  

 

FCG

 

Essais : Hunt (22’), Pelissié (28’), Van der Glas (75’)

Transformations : Pelissié (24’), Stewart (29’), Courrent (75’)

Pénalités : Courrent (70’, 74’))

Drop : /

 

 

RM 92

 

Essai : Bergamasco (80’)

Transformation :  Bergamasco (80’)

Pénalités : Bergamsco (26’, 64’)

Drop : /

  

 

 

Les cartons:

 

RM 92

Jaune: Bianchin(4’), Lo Cicero (70’)

Rouge: /

 

FCG

Jaune: Beukes (80’)

Rouge: /

 

 

 

Notez cet article

 
Tous les articles

Vos réactions

Le 02/10/2012 par ceusette
Pour rappel, Pierre Berbizier travaille toujours au Racing...
Le 01/10/2012 par Racingman for Ever
Cette défaite fait mail .... Pas seulement par rapport au résultat mais surtout au vu du comportement de l'équipe .... On avait l'impression que personne n'avait envie ! Seul Cronje arrivait à avancer. Quand on essayait d'écarter, personne n'était lancé et on jouait complètement arretés ..... Une cata Ca me fait furieusement penser à l'année dernière ou les joueurs avaient l'air de s'em .... sur le terrain. On ne peut plus invoquer Berbizier cette fois ci !!! Alors messieurs les joueurs, je pense que vous devez une belle revanche à vos supporters et j'espère que vous allez me faire taire grace à la superbe prestation que vous allez livrer face à Montpellier Un petit mot aux supporters : Si le Racing gagne, entonnons " ICI C'est le RACING" SVP; j'ai encore un souvenir douloureux de la demi à Marseille il y a 2 saisons ....... ALLEZ RACING
Le 30/09/2012 par ceusette
Le Racing n'avait aligné qu'une "équipe bis", avec beaucoup de joueurs jeunes ou d'autres qui avaient besoin de temps de jeu... On ne pouvait tout de même pas s'attendre des miracles avec une équipe FCG qui a de réelles ambitions! Il fallait tout de même les voir en pro D2 depuis au moins deux ans pour savoir que ce n'est pas une équipe de 2ème catégorie. Le Racing avait eu bien du mal à les battre au cours du test match... J'espère qu'on va se reprendre contre Montpellier (qui ne nous réussit pas trop) et le Munster (ça va être très chaud).
Le 30/09/2012 par Jipé
En espérant que face à Montpellier, le Racing nous montrera enfin un visage digne de ses ambitions..............Pour l'instant le maître mot est "DÉCEPTION"
Le 30/09/2012 par Flag C&B92
En fait, je pense qu'on les a pris de haut, et qu'on a oublié tous ceux qui se sont cassé les dents à Grenoble. Espérons qu'on en tire les leçons. Soit, notre effectif n'est pas infini, mais il faut aller chercher les points quand il y a une possibilité de la faire.
Le 30/09/2012 par franckynho
Vu la composition d'équipe, le résultat ne m’étonne pas. Une impasse qui coute un point de bonus défensif. A retenir : - les deux cartons jaunes dont un sur un coup de point : NUL BIANCHIN - La volonté d'inscrire un essai et de ne rien lâcher : C'est le bien - Mauvais Coaching : Noirot aurait du rentrer bien plus tôt compte tenu de la conquête en touche du FCG. Si non bravo au FCG pour sa victoire méritée.
Le 30/09/2012 par Flag C&B92
On pourra trouver toutes les excuses possibles et habituelles (arbitre, équipe B, Lo cicero, les blessés...), mais on a frôlé l'humiliation ! Certes, Grenoble est une très bonne équipe, et je dois dire que, quand j'ai vu la compo, je ne m'attendais pas à une écrasante victoire des nôtres. De là à être à 2 doigts de leur donner le BO, il y avait de la marge, pouvait-on croire....La saison n'est pas finie, mais ce résultat va plomber notre classement.
Le 30/09/2012 par Budapest85
J'ai une grosse pensée pour les supporters qui ont fait le déplacement à Grenoble. J'espère que les joueurs sont allés les saluer...
Le 30/09/2012 par podium213
D'accord pour LoCicero, cest suicidaire de le garder. Sur nos deux dernier matchs nous avons bien joué les 10 premières minutes contre Biarritz et les deux dernières contre Grenoble, soit 148 minutes consécutives de "non-jeu"! Il ne faut pas se passer des valeurs sures qui ne sont pas à l'infirmerie. Vivement le retour des argentins espérons qu'ils ne soient pas trop éprouvés...Qovu n'est jamais titulaire, pourquoi? paradoxalement nos deux meilleurs matchs ont été les défaites contre Toulon et contre Clermont!
Le 30/09/2012 par Bobodebc
J'espère un meilleur match contre Montpellier à YDM la prochaine fois, un match de référence quoi !

Ajouter un commentaire

 
  Tous les champs * sont obligatoires.

Prochain match

samedi 01 novembre 18H30

VS
Infos Billetterie
 
 
+ d'infos
 
 
Playlist du mois