En direct du Plessis

Si vous voulez devenir arbitre au Racing Metro 92 contactez Jean LESPES à l’adresse: jeanlespes@hotmail.fr.
 
 

FCG vs RM 92 - Pélissié : 'Ne pas s'enflammer'

FCG vs RM 92 - Pélissié : 'Ne pas s'enflammer'

Publié le 26/09/2012

Auteur d'un début de saison satisfaisant, le FC Grenoble peine depuis désormais deux rencontres pour autant de défaites. Invaincus à domicile grâce à deux succès en autant de matchs, face au Stade Français puis à Mont de Marsan, les coéquipiers de Jonathan Pélissier comptent bien poursuivre leur bonne marche face aux Ciel et Blanc ce samedi (18h30), au stade des Alpes, lors de la septième journée du Top 14. Entretien avec celui qui est capable aussi bien d'évoluer à l'ouverture qu'à la mêlée.

 

 

Grenoble et son début de saison réussi

C'est vrai que c'est plutôt pas mal mais il ne faut absolument pas s'enflammer ! Nous sommes les promus ! Il faut se concentrer chaque semaine, chaque week-end, toutes les rencontres sont importantes. Après, il est vrai que ce début de saison nous donne raison mais la marche entre le Pro D2 et le Top 14 est tout de même conséquente. Voilà, peut-être que certaines équipes s'adaptent mieux que d'autres. Et je ne saurais pas forcément dire pour nous bien que le début de saison soit satisfaisant. Mais c'est un réel plaisir pour Grenoble d'évoluer au sein du Top 14.

 

Grenoble et la différence entre le Pro D2 et le Top 14

Les phases de rucks sont plus claires, les joueurs sont plus efficaces en règle générale... Dans l'échelon inférieur, ça aime bien tricher, se chamailler un petit peu... Mais le Pro D2 a son charme. C'est un championnat super attractif, vraiment très intéressant et enrichissant. En Top 14 c'est plus claire et cela permet de créer du jeu derrière.

 

Grenoble et son jeu

On a encaissé 44 points le week-end dernier à Clermont et une trentaine à Castres mais c'était face à deux très belles équipes à l'attaque performante. Nous savions bien que les matchs seraient difficiles. Mais cela ne nous empêche pas de créer du jeu même si nous nous essoufflons parfois à le faire. Je ne sais pas si l'on peut dire que notre attaque (166 points inscrits) est en contradiction avec notre défense (153 unités encaissées). De toute façon, face aux meilleurs, il est toujours difficile de boucher l'ensemble des trous que présente une défense. Et puis, on l'a vu avec Bordeaux l'an passé, les équipes qui arrivent à se maintenir ce sont celles qui proposent du jeu. On ne peut pas survivre dans le Top14 sans produire du jeu. Faire un jeu trop restrictif face aux grosses cylindrées ou même face aux formations de milieu de tableau serait une erreur ! Les victoires passent forcément par des points et ces derniers interviennent avec des essais. Ils ne viennent pas par enchantement. C'est notre philosophie depuis pas mal de saisons et l'on essaye de l'appliquer en Top 14. J'espère maintenant que cela fonctionnera le plus longtemps possible.

 

Grenoble et ses deux défaites consécutives

À Clermont, c'était plus que compliqué lorsque l'on connait la qualité des Montferrandais et leur série d’invincibilité à Michelin. Nous ne nous y sommes pas aller pour perdre et avons réalisé une bonne prestation. La semaine précédente à Agen, cela s'est joué de peu (32-26) et le match aurait pu tourner en notre faveur. C'est vrai que cela fait deux défaites consécutives mais elles sont plus constructives qu'autre chose. Cela ne donne pas de doute. Nous sommes promus, nous savons la saison longue, compliquée et nous nous accrochons à tout ce que l'on peut. Il faut prendre les matchs les uns après les autres, avec sérieux et ainsi ramener le maximum de points. Toutes les rencontres sont importantes.

 

Grenoble et le Racing

Depuis quelques saisons, le Racing Metro 92 est l'une des formations les plus solides du championnat. C'est une équipe installée dans le haut du tableau. Alors, lorsque l'on me parle du Racing j'ai tout de suite à l'image un jeu très physique, avec de gros gabarits et de très bons joueurs à tous les postes. Nous les avons affronté en amical et il est toujours difficile de se faire une idée de l'adversaire, bien que nous ayons vu les forces de ce club, la mise en place de son jeu. Lors de la préparation, l'on se concentre davantage sur sa propre équipe. On ne va pas dire que nous n'avons rien retenu de ce match, bien au contraire, mais il a servi aux réglages de notre équipe.

 

Notez cet article

 
Tous les articles

Vos réactions

Le 26/09/2012 par Rame2
Le Racing doit poursuivre et gagner ce match pour conforter son classement. Bon courage et bon combat (encore un).

Ajouter un commentaire

 
  Tous les champs * sont obligatoires.

Prochain match

samedi 03 mai 14H40

VS
Infos Billetterie
 
 
 
 
Playlist du mois