En direct du Plessis

Si vous voulez devenir arbitre au Racing Metro 92 contactez Jean LESPES à l’adresse: jeanlespes@hotmail.fr.
 
 

Fin de l'aventure

Fin de l'aventure

Publié le 29/05/2011

Le Racing Metro 92 ne verra pas le Stade de France. Battu par une belle équipe de Montpellier au terme d'un match aux nombreux rebondissements et au suspense insoutenable (25-26), la saison des Ciel et Blanc s'arrête nette. Les regrets rongeront les esprits franciliens pendant l'intersaison, nés d'une élimination aussi abrupte que douloureuse. Vivement la reprise...

Les défaites font toujours mal. Mais certaines plus que d'autres. Cette élimination face à Montpellier en demi-finale du championnat fait partie de cette catégorie. Parce que le Racing avait les moyens de remporter ce match. Parce que malgré de nombreuses erreurs, le Racing menait de deux points à quelques minutes de la fin. Parce que, surtout, elle entraîne la fin d'une aventure de onze mois.


"On leur a laissé la place,"
regrettera Pierre Berbizier devant la presse après la rencontre. "Quand on n'est pas réalistes, quand on ne concrétise pas nos occasions, notamment en début de match, qu'on manque des pénalités et des drops, à la fin, ça fait beaucoup."


La voilà sans doute la clé de cette défaite. Le manque de réalisme et d'efficacité des Ciel et Blanc dans tous les compartiments du jeu. Jonathan Wisniewski, moins en verve qu'à son habitude dans un Vélodrome balayé par le Mistral, rata par exemple quelques coups de pieds d'ordinaire à sa portée. Autre exemple, le nombre de ballons perdus sur les renvois adverses. Ou encore le nombre de plaquages manqués par les Racingmen.


Et pourtant, malgré toutes ses insuffisances, le Racing parvint à marquer trois essais par Sireli Bobo (54'), Jonathan Wisniewski (62') et Jone Qovu (76'). Trois essais contre deux seulement à son adversaire. Trois essais tous inscrits pendant la rébellion des coéquipiers de Lionel Nallet, refusant de déposer les armes.


Ainsi, de 6-23 à la 50ème minute, le score bascula jusqu'à donner la victoire au Racing avec quatre minutes encore à jouer (76', 25-23). Ce retournement de situation, aussi spectaculaire qu'inattendu, avait éteint un stade largement acquis à la cause montpelliéraine.


Vint alors cette dernière minute fatale pendant laquelle Martin Bustos Moyano crucifia les fols espoirs de qualification ciel et blanc en claquant sa quatrième pénalité de l'après-midi (79', 25-26). La dernière action, conclue par un drop manqué de Wisniewski, ne ferait que remuer le carambar dans la carie. Montpellier est en finale et "cette équipe le mérite, il n'y a rien à dire là-dessus" complimentera un Berbizier fair-play.


Côté Racing, bientôt, il faudra repartir au combat avec le souvenir de cette déception chevillé au coeur. Elle servira à tous les membres du club - staff, joueurs ou administratifs - pour repartir de plus belle dans la quête de ce Graal suprême qui se refuse au Racing depuis plus de vingt ans. Qu'on se le dise, son retour en terre ciel et blanc n'est qu'une question de temps.

 

LA FEUILLE DE MATCH

 

Demi-Finale - Stade Vélodrome (Marseille) - Arbitre: M. Poite (Midi-Pyrénées)


Racing Metro 92 :
Fall - Bobo, Chavancy, Steyn, Saubade - Wisniewski, Lorée (Durand, 48') - Galindo (Chabal, 48'), Cronje, Leo'o (Chabal, 43'-48') (Vaquin, 71') - Nallet (cap), Ghezal (Qovu, 47') - Sa (Orlandi, 65'), Noirot (Festuccia, 68'), Brugnaut (Lo Cicero, 44').
Entraîneurs : Pierre Berbizier, Simon Mannix.


Montpellier HR: Thiéry - Nagusa, Mirande (Rees, 68'), Fernandez, Bustos-Moyano - Trinh-Duc, Tomas (Paillaugue, 61') - Gorgodze (Caudullo, 18'-25'), Matadogi, Ouedraogo (cap) - Fakate (De Marco, 60'), Hanke (Bost, 61') - Jgenti (Kervarec, 71') Rofes (Caudullo, 61'), Figallo (Leleimalfaga, 65').
Entraîneurs : Fabien Galthié, Eric Béchu.


Evolution du score: 3-0, 3-3, 6-3, 6-6, 6-11, 6-13 - MT - 6-18, 6-20, 6-23, 11-23, 16-23, 18-23, 23-23, 25-23, 25-26 - FM


Les points:


Essais:
RM 92: Bobo (52'), Wisniewski (62'), Qovu (76')
MHR: Mirande (34'), Fernandez (41')


Transformations:
RM 92: Wisniewski (62', 76')
MHR: Bustos Moyano (35', 42')


Pénalités:
RM 92: Steyn (4'), Wisniewski (16')
MHR: Bustos Moyano (13', 19', 51', 79')


Drops:
RM 92: /
MHR: /


Les cartons:


Jaune:
RM 92: /
MHR: Rofes (15'), Trinh-Duc (54')

Notez cet article

 
Tous les articles

Vos réactions

Le 09/06/2011 par Ovalie34
Bonjour aux supporters et au club du Racing metro.C'est de Montpellier que je vs écris.Biensur ns pouvons comprendre la déception d'un club qui a brillé tte une saison et qui a 2' de la fin d'un match est encore finaliste mais je ne pense pas que l'on puisse prétendre que les supporters héraultais y soient pour grand chose et surtout pas qu'ils soient irrespectueux.Biensur ce jour la tt le grand sud était dans les tribunes et vivait bruyamant l'événement.Mais vraiment notre public n'est pas tel que celui dépeint.Que cx qui pensent cela se déplacent un peu dans la saison et ils verront bp plus chaud ailleurs.les supporters du racing comme ts les autres seront tjrs les bienvenus a Montpellieret leurs joueurs respectés comme il se doit.Bien cordialement a vous.
Le 08/06/2011 par bruno de chamonix
je trouve que les soidisans surpporteur du mhr on rien a faire dans un stade de rugby ils ont aucun respect pour se sport ,ou il n y connaisse rien . par contre pour nous les supporter du racing a nous de nous sodilariser pour etre de olus en plus nombreux derriere nos ciel et blanc
Le 05/06/2011 par Iaorana972
Esprit rugby... suis contente de soutenir un club qui a l'esprit rugby... choquée par les sifflements et bruits en tous genres que ce soit du côté de Montpellier ou de Toulouse lors de la finale du Top 14... les sifflements on les a eus aussi à Marseille... mais on a su rester fair play et garder le silence lorsque l'adversaire tentait de transformer une pénalité. On a l'esprit "rugby"... il nous faut maintenant développer une "culture supporters"... pour accompagner nos Ciels et Blancs... RDV à la saison prochaine...
Le 05/06/2011 par RACING an for ever
Quand on voit la finale de M ...... On se dit qu il y avait de la place !!!!! Le RACING aurait mange Toulouse ....... Mais content que Toulouse ait gagne car Montpellier a vraiment des supporters de foot ..... Sifflets et applaudissements des échecs adverses ... Pas très rugby tout cela Bon allez, bonne vacances et a la saison prochaine ! Et allez RACING
Le 04/06/2011 par maradona
c la faute de berbizier et poutant je le trouve tres bon mais calquer la strategie de son equipe sur l'adversaire c'est admettre que ton equipe est plus faible.tu crois que toulouse change de jeux en fonction de l'equipe qu'il rencontre et bien non .c'est au presumer plus faible de s'adapter .et c'est la .la tres grosse faute de berbizier et pourquoi prendre durand pour ne pas le faire debuter..en voila une autre faute. toute l'annee le racing a jouer de telle maniere et je jour de la demie il chamboule tout....les joueurs etaient perdus sur le terain..le staf a merder a fond. a mediter ta une strategie de jeu et tu ty tien toute l'annee...
Le 01/06/2011 par di15
trés bonne analyse de supporter du rugby,tout à fait d'accord,il manque au Racing une culture supporter,il y a beaucoup de travail à faire,car cette culture n'a jamais existé,et Marseille nous a montré de façon criarde tout ce qui reste à faire
Le 01/06/2011 par reg'
Pas de Durand . Pourquoi ?.???
Le 01/06/2011 par Serval
J'suis d'accord avec Cyril, c'est un peu injuste que les équipes en tête du championnat ne puissent recevoir, surtout pour les clubs comme le Stade ou le Racing qui en déplacement prennent cher en termes de chant. Par contre, à tout ceux qui se plaignent du manque de supporters au stade vélodrome, je vous rappelerai que vous étiez les premiers a critiquer le club qui a quand même fait des efforts pour organiser le déplacement et que à Yves du Manoir on ne vous entend pas non plus. Y'en a qui se bougent pour ce club, alors ok on est pas nombreux mais si vous ne faites rien pas la peine de venir critiquer.
Le 31/05/2011 par Section64
Merci à Gilles du Racing et à Pascal de GYDM pour leur bonne organisation de notre déplacement à Marseille. Merci pour leur bonne humeur leur patience le long de la saison. Merci aux joueurs au staff et aux supporters (en particuliers ceux de GYDM bien sur) pour cette belle saison. Mon souhait pour la saison prochaine c'est qu'un maximum de spectateurs deviennent des supporters et ainsi on aurait peut être gagné le match des tribunes à Marseille et on serait actuellement en train de briquer le tifo pour samedi.
Le 31/05/2011 par karibou10
ça me fait bien rire les "supporters" qui critique alors qu'ils n'ont pas fait le déplacement!! c'est vrai que cette fournaise était completement acquise aux montpelierains, c'était tres dur de se faire voir et entendre!! le pauvre jonathan qui se faisait siffler à chaque pénalitées par 54000 personnes( parce que sur les 56000 on était ridicule) n'était pas dans son match. pour avoir été deriere les poteaux pendant le match et donc pendant l'échauffement, je me demande toujours pourquoi ce n'est pas françois qui passait les pénalitées, car déja la il était le seul à les passer avec berga. le vent était tres fort et tournant, il fallait donc de la puissance de tire!!! il est vrai aussi que les joueurs nous ont un peu oublié à la fin du match nous aussi on faisait la gueule mais un regard échangé peut nous reconforter! il y avait quand meme quelque supporters avec vous, nous on s'est tapé l'allez retour dans la journée pour pousser avec vous les gars!!!! en espérant que l'année prochaine on ferra un vrai déplacement en MASSE!!!!

Ajouter un commentaire

 
  Tous les champs * sont obligatoires.

Prochain match

samedi 30 août 20H45

VS
Infos Billetterie
 
 
+ d'infos
 
 
Playlist du mois