Histoire de finale

Histoire de finale

Publié le 16/11/2009

"Les sociétés qui voudront y prendre part devront en informer le secrétaire du comité avant le 8 mars, 5 heures du soir. Il est donné pour le match une coupe de défi : l'association victorieuse en aura la garde pendant un an."

Tel était le discours tenu par les responsables de cette nouvelle compétition qui, le 5 mars 1892, lançaient le projet d’un championnat interclubs. N'ayant reçu que les seules candidatures du Racing Club de France et du Stade Français, la date de la finale etait avancée au 20 mars.

Le succès dépasse tout ce qui s'est vu jusque là. Pas moins de 2000 personnes s'entassent autour de la pelouse de Bagatelle où le match est organisé.

A 15h, le juge arbitre, qui n'est autre que le Baron de Coubertin, siffle le coup d'envoi. Les équipes se présentent alors de différente façon: deux arrières et huit avants au Racing et un arrière et neuf avants au Stade.

Longtemps stable au centre du terrain , le jeu se débloque tardivement avec le premier essai de la rencontre marqué par la Stadiste Louis Dedet.

Mais deux heures plus tard, grâce à un essai d’Etienne de Palissaux, transformé par Carlos Gonzales De Candamo et un tenu de Frantz Reichel, le Racing Club de France bat le Stade Français 4-3.

Le suspens fut pourtant intense : à quelques secondes de la fin, alors que le score stagnait à 4-3 depuis la 75e minute, un Racingman commet une faute sur la ligne médiane. Dobree tente alors le but du centre du terrain. Sa réussite aurait signifié la victoire du Stade Français. Le magnifique coup de pied passe à droite des poteaux.

Le premier titre de Champion de France de l'histoire allait au Racing.



LA FEUILLE DE MATCH

Le 20 mars 1892, Stade Bagatelle, 2000 spectateurs.

Score: 4 - 3
Arbitre: Pierre de Coubertin

Les équipes
Racing: J.S. Thorndike, Georges Duchamps, F. Wiet, Carlos Gonzalez de Candamo (cap.), Gaspar Conzalez de Candamo, F. Reichel, J. Feyerick- H. Moitessier A. de Pallissaux C. d'Este A. Sienkiewicz P. Blanchet R. Cavally C.H. Thorndike L. Pujol.
Stade Français: L. Venot, Munier, A. Pauly, P. de Pourtalès, G. Dobree, H. Amand, C. Heywood (cap.), F. Herbet, F. Frank-Puaux, W. Braddon, L. Dedet, E. Bourcier Saint-Chaffray, P. Garcet de Vauresmont, P. Dedet, L. de Joannis.

Points marqués:
RCF: 1 essai de Pallissaux (1 point), 1 transformation de Gaspar de Candamo (2 points), 1 tenu en but de Reichel (1 point)
SF: 1 essai de Louis Dedet, 1 transformation de Dobree

Notez cet article

 
Tous les articles

Vos réactions

Il n'y a pas de commentaire

Ajouter un commentaire

 
  Tous les champs * sont obligatoires.

Prochain match

samedi 27 septembre 18H30

VS
Infos Billetterie
 
 
 
 
Playlist du mois