Le Racing débute bien

Le Racing débute bien

Publié le 14/08/2010

Le Racing Metro 92 est allé s’imposer sur la pelouse du CA Brive-Corrèze 23 à 18, inscrivant au passage deux essais par Jonathan Wisniewski et Jacques Cronje. Un succès qui lance sur de bons rails la saison des Ciels et Blancs, et ce même si tout ne fut parfait dans leur production.
 

Une semaine après une victoire intéressante sur la pelouse de Perpignan en amical (29-30), on attendait avec impatience les grands débuts du Racing dans ce Top 14 2010/2011. Les joueurs eux-mêmes, comme le confessa à la mi-temps Jonathan Wisniewski voulait tout faire pour bien rentrer dans le match et ainsi se rassurer.


Ils le voulaient, et ils le firent ! A peine plus d’une minute de jeu et déjà Nicolas Durand étalait toute sa classe en s’échappant petit côté derrière un regroupement. L’action, décisive, rebondissait jusqu’à Wisniewski face aux poteaux, qui aplatissait la gonfle après un crochet intérieur bien senti (2’, 0-7). Sur le coup, Sébastien Péjoine devait quitter ses partenaires, visiblement blessé gravement.


Sept points en deux minutes, on ne pouvait en tout cas difficilement faire mieux. D’ailleurs, sur la lancée, les vingt premières minutes furent 100% Ciel et Blanc. Car, hormis quelques difficultés en mêlée qui perdureront toute la rencontre, le Racing contrôlait le match. Avançant sur chaque impact, les hommes de Pierre Berbizier imposaient leur loi, empêchant les Brivistes de se remettre de cette entame catastrophique.


Wisniewski, après un raté de 50m, se chargeait de capitaliser (18’, 0-10), et l’on ne voyait pas très bien ce qui pouvait arriver aux Franciliens. Erreur ! Quelques minutes plus tard, Fabrice Estebanez ouvrait le compteur des locaux, soudain revigorés (26’, 3-10). Dans le sillage d’une troisième-ligne Vosloo-Claassen-Popham omniprésente, les Brivistes s’installaient alors peu à peu dans le camp adverse.


Arc-boutés en défense, les coéquipiers de Sébastien Chabal, capitaine en l’absence de Lionel Nallet, faisaient front. Faisant montre des mêmes qualités de courage et de solidarité qui leur avaient permis d’accomplir un si beau parcours la saison dernière, ils résistaient à la furia locale. Jusqu’à la 30ème minute, lorsque M. Raynal infligeait un carton jaune pour Santiago Dellapé pour un hors-jeu totalement imaginaire.


Une minute plus tard, Claassen s’affalait dans l’en-but après une succession de mêlées à cinq mètres de la ligne. Mais victime d’un sauvetage exceptionnel de Jacques Cronje, le No 8 briviste commettait un en-avant et l’essai était logiquement refusé à la vidéo. La chance briviste était passée.

De retour des vestiaires, le Racing tentait de reprendre l’emprise du match. Mais secoués par des Brivistes survoltés, ils commettaient trop d’erreurs et concédaient deux pénalités que ne laissaient pas passer Alexis Palisson (42’, 47’, 9-10). Mais la force de ce Racing est aussi de savoir faire le dos rond et de frapper quand il en a l’occasion. En clair, être hyper efficace. Résultat ? Une incursion dans le camp adverse, une pénalité de JW et un bol d’air bienvenu (53’, 9-13).

Dès lors, plus rien ne devrait menacer les Ciel et Blanc. Mieux, Cronje aplatissait le deuxième essai des siens à un quart d’heure de la fin, enterrant définitivement les espoirs des Coujous. Au départ, un coup de pied de JW pour son ailier Sireli Bobo mal contrôlé par Vili Waqaseduadua ; au rebond le Sud-Africain jaillissait pour sprinter comme à la parade dans l’en-but adverse (66’, 9-20).


Abattus, mais jamais résignés, les Brivistes parvenaient tout de même à sauver le point de bonus défensif en fin de rencontre grâce à trois pénalités de Palisson (74’, 78’, 82’).

Le Racing, lui, pouvait savourer ce succès. D’abord parce qu’il est capital de bien débuter une saison, surtout quand elle est agrémenté de cinq matchs à l’extérieur lors des sept premières journées. Ensuite parce qu’il valide tout le travail effectué depuis le début de la préparation. Enfin parce qu’il aura aussi apporté la preuve que les nouveaux (Durand, Fall, VuliVuli, Bergamasco) se sont bien intégrés. Alors certes tout ne fut pas parfait, loin de là, et l’on imagine que le staff aura des choses à redire sur la prestation de ses joueurs mais quand même, tout cela est bon augure…

Notez cet article

 
Tous les articles

Vos réactions

Le 17/08/2010 par cicoudu83
est que les nouveaux maillots du racing en vente on tous les sponsors avec dove ou le 92 sur la manche ou pas?
Le 14/08/2010 par didier15
Bravo au Racing!Montpellier et Toulon vont avoir peur pour les prochains déplacements!Bravo aussi pour la rubrique au coeur de l'équipe,mentalité trés sympa.
Le 14/08/2010 par la crapouille
Super, felicitations à toutes l'équipe. Très beau départ dans ce nouveau Top 14. Espérons encore plus de victoires à l'extérieur que l'année précedente. Toutes mes félicitations encore. Allez Racing. P.S.: pour Rmaster , le nouveau maillot est dispo à la boutique ainsi que tous les produits Kappa.
Le 14/08/2010 par Rmaster
un grand bravo a toutes l'équipes et aux (chanceux)supporters présent pour cette victoire. j'aurais une petite question aux staff ou aux afficionados,quand seront mis en vente le nouveaux maillot ainsi que les produits kappa?merci les copains et vivement RM-ASM a la maison biz

Ajouter un commentaire

 
  Tous les champs * sont obligatoires.

Prochain match

samedi 27 septembre 18H30

VS
Infos Billetterie
 
 
 
 
Playlist du mois