actuImage.php

Le Racing se relance

Le Racing se relance

Publié le 16/10/2010

Le Racing Metro 92 a signé la première victoire de son histoire en HCup en disposant 16-9 de l’AS Clermont Auvergne lors de la deuxième journée de la Poule 2. Un succès acquis au terme d’une rencontre âpre et extrêmement engagée qui relance les Ciel et Blanc dans la course à la qualification après leur revers en Irlande.

Pierre Berbizier avait prévenu : « Les Clermont-Racing sont souvent de gros matchs de rugby et je crois que celui-là ne dérogera pas à la règle. » Il avait vu juste. De sa position de pénitence en tribune de presse, le manager du Racing aura pu apprécier l’engagement total des trente acteurs de cette rencontre. La victoire acquise au final ne lui en aura fait que davantage plaisir.


Car les Clermontois, que certains prédisaient moins motivés que la semaine dernière, n’étaient clairement pas venus en voyage touristique en région parisienne. Dans le sillage d’un Julien Pierre qui avait annoncé la couleur dans la semaine, les Jaunards ont fait montre d’une férocité de chaque instant et il fallut un Racing au sommet dans l’engagement physique pour ne pas craquer.


Sans doute soucieux de rattraper leur faux pas dublinois, les coéquipiers de Lionel Nallet mirent donc tout leur cœur à contrer les offensives adverses. Ce ne fut pas de trop, puisque par trois fois la menace d’un essai clermontois planât sur la ligne ciel et blanche. Sur la première, consécutive à une mêlée à 5m, les Clermontois durent finalement se contenter d’une pénalité devant l’abnégation défensive des locaux (23’, 3-3). Ce fut ensuite une défense héroïque qui poussa l’arbitre, M. Owens, à refuser un essai à Sione Lauaki (30’). Enfin, alors que l’on s’approchait de la fin de match, une nouvelle mêlée à 5 fit passer un frisson dans les travées de Colombes. Mais les hommes de Pierre Berbizier ne lâchèrent rien et Gavin Williams, l’artilleur clermontois, dut à nouveau se contenter de trois petits points (72’, 16-9).


Une pénalité qui offrait tout de même le bonus défensif aux siens, mais pas la victoire. Pour la glaner, les hommes de Vern Cotter auraient eu besoin de faire montre du même réalisme que leurs homologues. En effet, même plutôt dominé en première mi-temps, le Racing sut convertir la moindre occasion pour creuser l’écart.


Après deux pénalités de Jonathan Wisniewski (9’, 34’), le Racing parvint à inscrire, juste avant la pause, un essai splendide, le seul du match, qui sonna le glas des espoirs de victoire clermontois. Au départ, Sébastien Chabal, élu homme du match, transperçait la défense. L’action rebondissait via Wisniewski qui expédiait une diagonale au pied parfaite pour Julien Saubade. Plaqué à deux mètres de la ligne, l’ailier libérait et le jeu repartait au large jusqu’à Sireli Bobo. Le Fidjien laissait alors parler ses cannes pour semer la défense et aplatir dans un stade Yves du Manoir aux anges (39’, 13-6).


Le trou au score était fait. La seconde période, plus haché que la première, ne permit en effet à aucune des deux équipes d’inscrire plus de trois points. Le ballon rendu glissant par plusieurs averses tombées en première période ; les maladresses se multiplièrent des deux côtés, coupant court à toute initiative.

Qu’importe puisque le Racing avait déjà assuré l’essentiel, la victoire, sa première dans la poule, s’autorisant ainsi à rêver à nouveau d’une qualification. Et si le staff notera certainement que des progrès sont encore à faire avant d’atteindre le niveau de jeu espéré, les 10 512 spectateurs présents, eux, se réjouiront d’avoir vu leurs favoris ouvrir leur compteur dans la plus prestigieuse des compétitions européennes.

 

LA FEUILLE DE MATCH

HCup – Poule 2 - 2ème journée – Stade Yves du Manoir (Colombes) – Arbitre : M. Owens (GAL)


Les équipes:

Racing Metro 92 : Scarbrough – Bobo, Chavancy, VuliVuli, Saubade – Wisniewski, Durand (Fillol, 67’) – Le Roux (Battut, 46’), Chabal, Leo’o – Qovu, Nallet (cap) (Dellapé, 72’) – Tuugahala, Noirot (Festuccia, 53’), Lo Cicero (Brugnaut, 62’).
Entraîneurs : Pierre Berbizier, Simon Mannix

ASM Clermont Auvergne : Baby (Russell, 64’) – Nalaga, Fofana (Canale, 59’), Williams, Malzieu – Lavea, K. Senio (Parra, 53’) – Audebert, Lauaki, White (Vermeulen, 61’) – Jacquet (Privat, 54’), Pierre (cap) – Scelzo, Paulo, Debaty (Domingo, 53’).
Entraîneurs : Vern Cotter, Franck Azéma


Les Points :

RM 92 :
Essai : Bobo (39’)
Transformation : Wisniewski (40’)
Pénalité : Wisniewski (9’, 34’, 59’)
Drop : /

ASM :
Essai :/
Transformation :/
Pénalité : Williams (23’, 36’, 72’)
Drop : /

Notez cet article

 
Tous les articles

Vos réactions

Le 19/10/2010 par Serval
Entièrement d'accord pour le com' sur Sarbrough, très propre dans tout ce qu'il a fait, très rassurant.... En revanche, même si la victoire est belle, j'ai un peu de mal à comprendre pourquoi Chabal a été désigné joueur du match?
Le 17/10/2010 par la crapouille
Bravo à l'équipe pour cette première victoire historique en H Cup. Ca fait plaisir de revoir Dan Scarbrough , qui une fois de plus a fait un match très propre, présent sur les chandelles, bonnes relances. N'est ce pas Mr Berbizier ? ^^ Scarbrough titulaire en 15. Felicitations à tous les joueurs et Merci à Henri Chavancy d'etre si dispo à la fin du match pour les supporters.
Le 16/10/2010 par Racingmen
Et aussi continuer sur notre lancée en hcup, le 1/4 grace a cette belle mais difficile victoire est accessible.
Le 16/10/2010 par Redsaf
Magnifique victoire du racing ce samedi! Bravo aux joueurs et au public (environ 10500 personnes). Il faut que l'on continue sur notre lancé tout au moins en championnat.

Ajouter un commentaire

 
  Tous les champs * sont obligatoires.

Prochain match

samedi 01 novembre 18H30

VS
Infos Billetterie
 
 
+ d'infos
 
 
Playlist du mois