Le billet de Pierre Berbizier

Le billet de Pierre Berbizier

Publié le 28/12/2009

"C’est une reprise au pas de charge. Nouvelle aberration du calendrier, nous allons en effet enchaîner trois matchs en dix jours ! Je ne peux m’empêcher de me demander pourquoi les clubs jouent-ils autant à cette période de l’année. Surtout qu’avec la météo, la préparation est parfois perturbée."
 

"Une fois de plus, les Anglais nous donnent une bonne leçon. Non seulement ils jouent moins que nous pendant les fêtes, mais en plus ils font en sorte que de grandes affiches soient programmés. Dernier exemple en date le 27 décembre dernier : le derby londonien Wasps v Harlequins a réuni 76,716 spectateurs à Twickenham, record du royaume ! Voilà une très belle initiative pour la promotion du rugby. Quand on voit, à contrario, tout ce qui a été fait pour dévaluer le derby parisien, il est clair que notre pensée est à revoir."


"En revanche, nos objectifs, eux, ne le sont pas, à revoir. Notre ambition a toujours été de rivaliser avec les meilleurs et de confirmer notre position en Top 14. C’est le boulot des journalistes de nous prédire telle ou telle place. Je note d’ailleurs que nous sommes passés en quelques mois du statut de promu, à celui de prétendant à la descente, puis relégable, puis européen potentiel et maintenant de candidat sérieux aux demi-finales…"

"Nous ne nous plaçons pas dans une optique de classement. Ces trois matchs à venir seront donc l’occasion pour nous de poursuivre notre route, sereinement. Après la coupure européenne, il s’agit de bien nous repositionner en fonction de nos moyens du moment, en exploitant à fond notre potentiel équipe et notre potentiel jeu."


"J’en profite d’ailleurs pour saluer l’excellent travail de notre staff médical et de nos préparateurs physiques. Nous avons à ce jour récupéré tous nos blessés, hormis Alvaro Galindo. Pour poursuivre sur la même voie et conserver un bon niveau de performance, nous avons besoin de toutes nos forces, et le retour des absents comme Greg Goosen et Fabrice Culine entre autres, est, en ce sens, une excellente nouvelle."


"Enfin, je voudrais saluer l’état d’esprit irréprochable des joueurs. Quand je vois un François Steyn s’arracher pour inscrire à la dernière minute du match contre Rome un essai de 80m alors que la partie est déjà largement jouée, je suis fier. Je ne vois aucune démobilisation dans ce groupe, ces mecs ne lâchent rien."

 

Notez cet article

 
Tous les articles

Vos réactions

Il n'y a pas de commentaire

Ajouter un commentaire

 
  Tous les champs * sont obligatoires.

Prochain match

samedi 06 septembre 17H00

VS
Infos Billetterie
 
 
+ d'infos
 
 
Playlist du mois