actuImage.php

Le billet de Pierre Berbizier

Le billet de Pierre Berbizier

Publié le 28/10/2010

Dans ce numéro du "Billet de Pierre Berbizier", l'ancien demi de mêlée du XV de France se livre, pour une fois, au jeu des questions-réponses, revient sur la performance des siens face à Bayonne et se tourne vers le match face à Perpignan ce vendredi à 20h45 au stade Yves du Manoir.

 

Est-ce que de réussir à gagner un match sans jouer son meilleur rugby, ce que le Racing a fait face à Bayonne (15-9), est une étape à franchir dans la construction d’une équipe ?
C’est sans doute une progression dans la maturité collective de l’équipe. L’année dernière, nous aurions perdu ce genre de match. Même sans maîtriser notre jeu, on a pu maîtriser notre adversaire. C’est une bonne chose. Aller à l’essentiel, assurer l’essentiel, ça fait partie aussi des contraintes du rugby.


Dans quelle mesure la performance décevante du Racing est-elle liée à celle de Bayonne ?

Elles sont liées. On n’a pas su concrétiser notre domination. Que ce soit au pied avec la non-réussite de Jonathan Wisniewski ou sur deux ou trois situations assez nettes. A partir de là, le match s’est petit-à-petit bloqué et ce qui devait arriver est arrivé. On a eu un match fermé au cours duquel on s’est de plus en plus crispé. Cela a redonné confiance aux Bayonnais qui avait visiblement décidé de limiter leur jeu au strict minimum.

C’est une déception de leur avoir laissé le point de bonus défensif ?
Sur leur prestation, il est tout à fait mérité. Mais je ne raisonne jamais en termes de bonus défensif ou offensif. Je regarde plutôt notre capacité à maîtriser notre jeu. Là, on en a été incapables. Donc on ne méritait pas mieux. Bayonne, de son côté, a parfaitement saisi l’opportunité de ramener un point de chez nous.

Ce match est un coup d’arrêt dans la progression du jeu de l’équipe ?
Non, pas du tout. Je crois simplement qu’il faut savoir accepter ce genre de match et de performance. Nous ne sommes pas les seuls à connaître ce genre de jour difficile. Prendre quatre points, c’était important. Maintenant, il faut que l’on sache pourquoi on a mal joué. Ce serait plus grave si on n’en connaissait pas les raisons. A nous de nous remettre en phase avec la réalité. Là, nous étions un peu en décalage. Est-on capables de rebondir ? De tirer les leçons ? Notre prochain match apportera la réponse.

Est-ce que le staff encourage l’équipe à se recentrer sur l’essentiel. D’être moins ambitieux dans le jeu pour se rassurer ?
Notre ambition dans le jeu est toujours présente. Simplement, c’est la traduction sur le terrain qui doit être adapté à nos moyens du moment.

Que penses-tu du prochain adversaire du Racing,  l’USAP ?
C’est une équipe qui sort d’un très bon match de rugby face au Stade Toulousain. C’est le finaliste du championnat en 2010. Sur les deux dernières saisons, elle s’est imposée comme une référence du rugby français. J’imagine qu’elle viendra à Colombes avec l’ambition de prendre les points qu’elle n’a pas pu prendre ailleurs.

Perpignan avait battu le Racing deux fois la saison dernière. Comment l’expliques-tu ?

Je pense que sur ces deux matchs, l’USAP était un petit peu au-dessus de nous. Au premier match, ils avaient été super réalistes ; c’est un de leurs points forts, comme on a pu le voir le weekend dernier. Ils ne nous dominaient pas mais ils avaient été hyper efficaces. Mais c’est aussi la marque des grandes équipes qui maîtrisent et savent frapper au bon moment.

Le calendrier a été bien chargé ces derniers temps. Est-ce que tu sens un peu de fatigue dans le groupe, physique ou mentale ?

Non, je crois au contraire qu’on a prouvé qu’on était capables d’enchaîner des séquences. C’est pour moi un motif de progrès. C’est vrai qu’on arrive à la fin d’une période très dure mais à la limite, elle est presque passée inaperçue. On effectivement eu une charge de travail conséquente, notamment avec la Coupe d’Europe, mais on assume cette situation. Et puis c’est aussi dans la difficulté qu’on se construit.

 

Notez cet article

 
Tous les articles

Vos réactions

Il n'y a pas de commentaire

Ajouter un commentaire

 
  Tous les champs * sont obligatoires.

Prochain match

samedi 01 novembre 18H30

VS
Infos Billetterie
 
 
+ d'infos
 
 
Playlist du mois