En direct du Plessis

Si vous voulez devenir arbitre au Racing Metro 92 contactez Jean LESPES à l’adresse: jeanlespes@hotmail.fr.
 
 

Les Espoirs tombent à Carcassonne

Les Espoirs tombent à Carcassonne

Publié le 20/09/2010

Malgré trois essais marqués, contre un seul à leurs hôtes, les Espoirs du Racing Metro 92 se sont inclinés 19 à 17 sur la pelouse de Carcassonne lors de la deuxième journée de championnat. Un revers qu’il conviendra de rattraper dès le weekend prochain lors de la réception d’Albi.
 

« Nous avons été trop indisciplinés et défaillants en conquête pour espérer pouvoir gagner. On a en plus laissé filer beaucoup de points au pied. Bon, il y a quand même le point de bonus défensif qui nous sauve un peu… » Patrice Collazo, entraîneur des Espoirs, ne cache pas sa déception. Si la victoire face à Dax en ouverture du championnat et dans le lustre d’un baisser de rideau avait fait naître des espoirs, ceux-ci sont vite retombés.


Dans la chaleur de Carcassonne, les Racingmen se sont laissés emporter par la vaillance des Jaune et Noir. Pourtant, l’entame de match fut bien ciel et blanche ; Maxime Gau aplatissant le premier essai de la rencontre pour donner l’avantage aux siens (21’, 3-5). Mais pris par la patrouille sur des fautes évitables, l’arrière adverse Rougé se faisait un plaisir d’enquiller deux pénalités et permettre à Carcassonne de virer en tête à la pause (9-5).


Rougé plantant trois points de plus dès le retour des vestiaires, creusant un écart que les Racingmen ne combleraient jamais. Benjamin Prier, excellent pendant la rencontre, profitait d’une mêlée adverse chahutée dans ses 22 pour marquer le deuxième essai (43’, 12-10) ; Victor Pradeau en ajoutait même un troisième suite à une pénalité rapidement jouée par Prier (80’, 19-17), mais cela était insuffisant.


On pourra toujours râler sur le manque de réussite d’Hugo Rapp, qui aura laissé en route trois pénalités et deux transformations. L’essentiel est ailleurs. Pas en place ; ballottés en conquête, les Racingmen étaient trop loin du compte pour espérer mieux. A noter tout de même, les rentrées de blessures concluantes de Florian Romain et du Fidjien Veremi Vakatowa, qui effectuait là ses débuts avec le Racing.


Finalement, le seul Espoir à avoir passé un bon weekend est Eddy Ben Arous. Appelé pour la première fois avec l’équipe professionnelle, il a été récompensé par une entrée en jeu d’une dizaine de minutes, une victoire assortie de 50 points et une place de leader. Un exemple à suivre.

LA FEUILLE DE MATCH

 

Racing Metro 92 : Rapp - Audat (Beaulavon, 56'), François (Pradeau, 62'), Romain, Vakatowa - Maraval (cap), Prier - Malavard (Pola, 52'), Wavrin (Yemey, 66'), Pouplot - Metz, Gasaplou (Laurencich, 41') - Gau (Barra, 46') (Parmentier, 74'), Fontbostier, Barra (Parmentier, 23').
Entraîneurs : P. Collazo, F. Bonnefoy

Les points :
Essais: Gau (22e), Prier (43e), Pradeau (80e)
Transformation : Rapp (15e)

Notez cet article

 
Tous les articles

Vos réactions

Ajouter un commentaire

 
  Tous les champs * sont obligatoires.

Prochain match

samedi 16 août 20H45

VS
Infos Billetterie
 
 
 
Playlist du mois