En direct du Plessis

Si vous voulez devenir arbitre au Racing Metro 92 contactez Jean LESPES à l’adresse: jeanlespes@hotmail.fr.
 
 

Les Reichel gardent le cap

Les Reichel gardent le cap

Publié le 19/10/2010

Au bout d'un match à suspense, l'équipe Reichel du Racing a signé sa quatrième victoire d'affilée en autant de matchs en disposant du LOU 24-21. Un match surtout marqué par l'exceptionnel 100% dans ses tirs aux buts de l'ouvreur Hugues-Alexandre Douvesy.

 

La venue du LOU constituait le premier gros test pour les Reichel après leur bon début de saison. Portés par le vent dans le dos, les franciliens occupaient la moitié adverse. L’entame de la partie, rugueuse, mettait en exergue la volonté des deux équipes de ne rien lâcher mais les Lyonnais, souvent sanctionnés, offraient l’occasion à H-A Douvesy d’ouvrir la marque sur pénalité (9’, 3-0). Acculés dans leur camp, les visiteurs encaissaient les pénalités avec régularité et le Racing prenait le large. (19’, 12-0).

A la 25ème minute, la première intrusion des Lyonnais leur donnaient une pénalité (12-3). Une rare éclaircie pour les visiteurs. Monopolisant le ballon, les Ciels et Blancs butaient sur une défense lyonnaise acharnée, ne récoltant qu’une nouvelle pénalité, encore transformée (34’, 15-3). Baissant de régime en fin de mi-temps, les Racingmen se faisaient surprendre et encaissaient un essai suite à un enchaînement des avants lyonnais (40’, 15-10).
 

Revenu des vestiaires avec l’appui du vent, les Lyonnais investissaient cette fois le camp francilien, inscrivant au passage deux pénalités (42’, 63’), prenant au passage l’avantage au score pour la première fois de la rencontre (15-16).

Mais, alors que le vent commençait à faiblir, le Racing réagissait et, faute d’inscrire un essai, se contentait d’une nouvelle pénalité de Douvesy pour repasser devant (68’, 18-16). Rebelote quelques minutes plus tard et le Racing respirait… un peu (74’, 21-16).

Mais à deux minutes de la fin, sur une touche jouée vite par les Lyonnais, l’ouvreur rhodanien servait magistralement son ailier d’une magnifique passe au pied pour le deuxième essai des siens. Essai non transformé mais égalité parfaite au score, au grand dam de Ciel et Blanc abasourdis (78’, 21-21).


Heureusement, dans un dernier sursaut, les avants franciliens poussaient leurs homologues à la faute, offrant à Douvesy l’occasion d’arracher la victoire. De 35m à gauche des poteaux, l’ouvreur ciel et blanc ne se faisait pas prier et passait la pénalité, signant par la même un magistral 100% dans ses tirs aux buts.

Belle réaction d’orgueil des Racingmen donc, qui devront faire preuve de la même détermination dans trois semaines à Bourgoin où le Racing tentera de préserver sa place en haut du classement.

 

LA FEUILLE DE MATCH
4ème journée - Stade Yves du Manoir (Colombes)

RCF 24 - LYON 21

Racing Club de France : Lafond – Ousselin (Schermann, 52’) – Nyckees – Beaulavon - Bossu – Douvesy – François – Dumas - Goncalves (Farines , 63’) – Mejdi – Guyon – Aichi (legrand, 40’) – Nejjoum – Fialaire – Parmentier ( Couturier 45’) .
Entraîneurs : Lionel Humblot, Ivan Dury

Les Points :
RCF :
Essai : /
Transformation : /
Pénalités : Douvesy (9’, 11’, 14’, 19’ , 34’, 68’, 74’, 80’ )
Drop : /

Notez cet article

 
Tous les articles

Vos réactions

Il n'y a pas de commentaire

Ajouter un commentaire

 
  Tous les champs * sont obligatoires.

Prochain match

samedi 16 août 20H45

VS
Infos Billetterie
 
 
 
Playlist du mois