actuImage.php

Paroles de Capitaine - 2/2

Paroles de Capitaine - 2/2

Publié le 24/03/2011

Alors que le Racing Metro 92 foulera pour la première fois de son histoire la pelouse du Stade de France à l'occasion de la réception du Stade Toulousain ce samedi, retrouvez tout au long de la semaine sur le site officiel des Ciel et Blanc les paroles de ceux qui ont rendu cet évènement exceptionnel possible. Présidents, managers, capitaines, ils expriment ici leur fierté et impatience à l'idée de se disputer le Trophée de Coubertin. Sixième épisode de cette série avec "Paroles de Capitaine", et l'interview de Thierry Dusautoir, Capitaine du Stade Toulousain.


Vous allez aborder le déplacement au Stade de France face au Racing Metro 92 en leader, face à votre dauphin. Est-ce l'indice d’un nouveau derby du championnat ?

Thierry Dusautoir: Oui, le Racing montre depuis quelques saisons déjà qu’il a un haut niveau. Sur la saison, cette équipe est assez régulière. Le Stade Toulousain quant à lui, continue de montrer qu’il est une équipe de haut niveau du championnat français. Je pense que ces rencontres peuvent composer le derby des prochaines années.


D’autant plus que désormais un trophée est mis en jeu ?

T.D.: Ca montre l’intérêt naissant, voire renaissant de ces rencontres là. Aujourd’hui ce sont deux équipes qui sont en haut de l’affiche et pour donner un peu plus de piment à la rencontre, il y a eu l’instauration de ce trophée, qui je pense est une bonne idée.


La dimension historique de ce match est évidente. Sentez-vous l’héritage que vous devez défendre ?

T.D.: Quand on joue au Stade Toulousain oui. Beaucoup de joueurs rêvent de jouer dans ce club, entre tous les titres gagnés, la ferveur que le public toulousain a pour son équipe, on sent quand même une certaine responsabilité et une envie, de perpétuer l’héritage qu’on a reçu.


Que symbolise pour vous la mise en place de ce trophée ?

T.D.: Les matchs d’il y a 20 ans… C’est vrai qu’il y avait une forte opposition entre le Racing et le Stade Toulousain... Les nostalgiques seront peut-être contents de retrouver cette opposition là, qui a rythmé le début des années 90.


Donne-t-il plus de piment à cette rencontre?

T.D.: C’est un match devant 80 000 personnes, on sent que c’est un match de haut niveau qui se jouera dans cette enceinte. Cela montre bien la valeur qu’aura ce match face au Racing, qui sera notre dauphin à ce moment là, donc un match qu’on aura la ferme intention de gagner, tout comme eux, j’en suis persuadé.


Ce match se jouera une semaine après le dernier match du Tournoi face au Pays de Galles, au Stade de France qui plus est. Vous êtes un peu chez vous dans cette enceinte ?

T.D.: Disons que quand on a la chance de jouer, que ce soit en équipe de France ou avec le Stade Toulousain, au Stade de France, cela signifie que l’on joue un gros match, c’est un gros événement. Je suis à chaque fois heureux d’y retourner et c’est donc avec plaisir que j’y serai pour le match contre le Racing.

 

Comment voyez-vous le Racing Metro 92 depuis sa remontée dans l’élite la saison dernière ?

T.D.: C’est une équipe qui se construit année après année, qui fait un recrutement judicieux, qui a fait les ¼ de finales la saison dernière, qui aujourd’hui se dirige vers des demi-finales, et qui montre donc une régularité intéressante. C’est un club aussi qui se structure, notamment avec la construction de son futur stade. C’est donc un club qui veut s’installer dans le haut niveau pour longtemps.

Notez cet article

 
Tous les articles

Vos réactions

Il n'y a pas de commentaire

Ajouter un commentaire

 
  Tous les champs * sont obligatoires.

Prochain match

dimanche 26 octobre 18H15

VS
Infos Billetterie
 
 
 
 
Playlist du mois