actuImage.php

RCT v RM 92 - Présentation du match

RCT v RM 92 - Présentation du match

Publié le 24/03/2012

C’est un déplacement périlleux qui attend les joueurs du Racing Metro 92 ce samedi sur la rade toulonnaise lors de cette 21ème journée de Top 14 (16h15). Car le RCT vit bien et sa bonne forme actuelle le prouve. Mais les Ciel et Blanc ont une soif de vaincre qui les caractérise depuis maintenant quelques semaines. Et après trois victoires de rangs, les hommes de Pierre Berbizier ne comptent pas s’arrêter en si bon chemin.

 

Le chemin vers la phase finale est encore long. Six journées, trente points à prendre, trois réceptions pour autant de déplacements, à commencer par une visite au stade Mayol de Toulon ce samedi (16h15). Il faudra aux Racingmen mettre les petits plats dans les grands. À savoir continuer sur la dynamique actuelle, enclenchée lors de la victoire à Lyon puis poursuivie face à Bordeaux et Bayonne, saupoudrée d’une amélioration de petits détails venus rendre la vie difficile lors de ces trois succès.

 

À l'heure des bilans, les Ciel et Blanc peuvent s'enorgueillir d'avoir un mental à toute épreuve, que peu de choses peuvent venir enrailler. La tête est là, les jambes également, manque seulement donc, ces petites choses faisant d'une petite victoire un grand succès. Les joueurs de Pierre Berbizier en ont conscience. Le travail proposé lors de ces deux semaines de coupure par le Manager Général en charge du sportif et son staff va dans ce sens : "Nous avons à nous améliorer un peu partout. Nous avons besoin de continuer à travailler notre jeu. Celui-ci doit évoluer dans les contenus. Et un match comme Toulon vient à point pour se situer face à l'une des bonnes équipes de ce Top 14".

 

« Ne pas laisser notre part aux chiens »

 

Une formation menée par Bernard Laporte qui ne connaît plus la défaite sur son terrain depuis maintenant huit journées et un revers concédé face à Clermont lors du deuxième acte du championnat (0-17). Depuis, l'ancien sélectionneur du XV de France est arrivé sur la rade. Laporte y a amené "ce côté méticuleux sur beaucoup de petits détails, ce qui en fait une équipe difficile à jouer" juge Benjamin Noirot, titulaire au talon. Et Toulon reste sur une série toute aussi bonne (trois victoires et deux matchs nuls), ne connaissant la défaite qu'à une seule reprise sur l'année 2012 en Top 14 face à ces mêmes Clermontois (25-19).

 

Mais le Racing Metro 92 entrera sur le terrain de Mayol avec la secrète idée de rééditer la performance de la saison dernière où les Ciel et Blanc étaient venus à bout du RCT (victoire 36-31), plombant ainsi la saison des hommes du Président Mourad Boudjellal. Jonathan Wisniewski, parti avec le groupe en stage à Toulon mais qui ne figure pas sur la feuille de match, voit d'un œil alléchant la fin de saison qui se profile, à commencer par cette rencontre face à la bande de Jonny Wilkinson : "L'ambition est là. On est sixièmes. Nous ne jouons pas de supers matchs mais nous avons une fin de saison excitante à jouer. On a envie d'être dans les six et nous n'allons certainement pas laisser notre part aux chiens". Et comme son entraîneur, l'ouvreur Ciel et Blanc apprécie "ce test arrivé à point nommé. Nous allons savoir où nous en sommes et ainsi comment nous pourrons aborder cette fin de saison. Un match comme celui là pourrait donner une tendance à la phase finale puisque c'est une formation que l'on pourrait rencontrer en cas de qualification. On a notre destin en main".

 

Un destin qui passe par Mayol et qui pourrait, en cas de succès, confronter les grosses ambitions des hommes du Président Jacky Lorenzetti pour la suite. Il resterait alors cinq rencontres aux Ciel et Blanc pour continuer leur marche en avant.

Notez cet article

 
Tous les articles

Vos réactions

Il n'y a pas de commentaire

Ajouter un commentaire

 
  Tous les champs * sont obligatoires.

Prochain match

samedi 01 novembre 18H30

VS
Infos Billetterie
 
 
+ d'infos
 
 
Playlist du mois