actuImage.php

RCT v RM 92 - Se souvenir du premier acte

RCT v RM 92 - Se souvenir du premier acte

Publié le 24/03/2012

Le Racing Metro 92 s’est incliné (32-20) au stade Mayol de Toulon lors de cette 21ème journée de Top 14. Impeccables en première mi-temps, les Ciel et Blanc ont manqué de ressources pour ramener un succès à leur portée jusqu'à l'heure de jeu.

 

Le Racing n'a rien pu faire face à la furia toulonnaise dans son antre bouillante de Mayol. La détermlnation et l'envie de faire un résultat des Ciel et Blanc ne sont pas à remettre en doute, mais trop de petits détails mal maîtrisés ont eu raison de la volonté des Racingmen. Face à des Toulonnais en confiance emmenés par un Jonny Wilikinson impérial au pied et auteur de 22 points, cela ne pardonne pas.

 

Et pourtant, tout avait si bien commencé… Une première mi-temps de haut niveau était alors proposée par les trente acteurs, en aucun point émoussés par la chaleur varoise. Le Racing avait débuté à la perfection la rencontre infligeant deux essais aux hommes de Bernard Laporte, en tribune pour l’occasion. Sur un bras cassé, le Racing choisissait la mêlée. Henry Chavancy aplatissait au pied des poteaux sur une magnifique offrande de son compère au centre, François Steyn (3-7, 12’).  

 

Quelques minutes plus tard, les coéquipiers de Gaëtan Germain, quasi impeccable au pied aujourd'hui (quatre sur cinq), prenaient le large grâce à un nouvel essai de Sireli Bobo. Bien servi par Descons après une libération petit côté de Noirot sur un groupé pénétrant, le Fidjien filait en terre promise et offrait au Racing une avance confortable (6-14, 18’).

 

Le coup de froid glaçait Mayol peu habitué à voir des visiteurs si à l’aise sur une pelouse invaincue depuis la deuxième journée. Certes, leurs favoris réagissaient, inscrivant à leur tour un essai par l'Anglais Luke Rooney (16-14, 27’), mais c'est bien le Racing qui virait en tête à la pause (19-20), avant de voir la victoire lui échapper en seconde mi-temps.

 

Alors retenons ce premier acte. Car les hommes du Président Jacky Lorenzetti proposaient, à l’instar de leurs adversaires du jour, un vrai régal de rugby. Prometteur, ce premier acte l’aura été. Et les deux essais inscrits à une défense toulonnaise hermétique sur son terrain sont des points positifs sur lesquels il faudra s’appuyer lors de la réception de Castres, vendredi prochain. Une rencontre importante dans l’optique de la lutte à distance avec le Stade Français pour une qualification aux barrages.

 

FEUILLE DE MATCH

 

RACING CLUB TOULONNAIS v RACING METRO 92

 

Top 14 - 21ème journée

Stade Félix Mayol

Arbitre: M. Rebollal

Temps : Ensoleillé

Terrain : Bon

 

 

Les équipes:

 

Racing Club Toulonnais : Rooney – Palisson, Bastareaud (Lovobalavu, 71’), Giteau, Smith – Wilkinson (o), Tillous-Borde (m) – Van Niekerk (c) (Missoup, 73’), Armitage, Gunther – Botha (Shaw, 65’), Samson – Hayman (Kubriachvili, 73’), Bruno (Ivaldi, 65’), Lewis-Roberts (Emmanuelli, 61’).

 

Entraîneurs : Bernard Laporte, Olivier Azam, Pierre Mignoni.

 

Racing Metro 92 : Germain – Bobo, Chavancy, Steyn, Imhoff – Hernandez (o), Descons, (m) (Lorée, 67’) – Cronje (c), Le Roux, Leo’o (Galindo, 59’) – Van der Merwe (Qovu, 63’), Dellape (Nallet, 51’)  – Sa (Orlandi, 51’), Noirot (Bianchin, 76’), Brugnaut (Ben Arous, 64’).

 

Entraîneurs: Pierre Berbizier, Gonzalo Quesada.

 

Evolution du score: 3-0, 3-5, 3-7, 6-7, 6-12, 6-14, 9-14, 14-14, 16-14, 16-17, 19-17, 19-20 – MT – 22-20, 25-20, 30-20, 32-20.

 

Les points:

  

RCT

 

Essais : (Rooney 27’), Tillous-Borde (61’).

Transformation : (27’, 61’).

Pénalités : (2’, 15’, 25’, 33’, 50’ 54’).

Drop: /`

 

RM92

 

Essai : Chavancy (12’), Bobo (18’).

Transformation : Germain (12’), 18’).

Pénalité : Germain (30’, 38’).

Drop : /

 

Les cartons:

 

RCT

Jaune: /

Rouge: /

 

RM92

Jaune: /

Rouge: /

Notez cet article

 
Tous les articles

Vos réactions

Ajouter un commentaire

 
  Tous les champs * sont obligatoires.

Prochain match

samedi 20 décembre 18H30

VS
Infos Billetterie
 
 
+ d'infos
 
 
Playlist du mois