actuImage.php

RM 92 v CAB - Présentation du match

RM 92 v CAB - Présentation du match

Publié le 14/04/2012

Le Racing Metro 92 entame le sprint final pour l’accession aux barrages avec une agréable présence à la sixième place du Top 14. Et les Ciel et Blanc veulent continuer dans la bonne dynamique actuelle à l’heure d’affronter Brive, ce samedi (14h15), au stade Yves du Manoir de Colombes pour le compte de la 23ème journée.

 

Se souvenir de Castres et continuer une marche en avant amorcée il y a de cela deux semaines pour virer en tête à l’heure des bilans et ainsi obtenir un ticket pour ce si cher barrage. Voilà ce qui occupe désormais les esprits des équipes encore en lice pour une qualification, à commencer par le Racing Metro 92. Et un avantage pourrait bien avoir vu le jour le week-end dernier lorsque le Stade Français obtenait une place dans le dernier carré du Challenge Européen. Car, là où les Racingmen auront un week-end de repos avant le derby du 5 mai au Stade de France, leurs voisins seront sur le pré à débattre face à Toulon.

 

Mais là n’est pas la logique du moment et encore moins les pensées de l’instant. "On se concentre sur notre match, insiste Pierre Berbizier, nous ne regardons pas les rencontres des adversaires, ni leurs calendriers. Chaque match aura son lot de difficultés. Toutes les formations cherchent à engranger des points". Des points que ses joueurs amassent dans leur escarcelle pour pointer à quatre journées de la fin de la phase régulière au sixième rang.

 

Et tout débute face à Brive, une équipe au potentiel certain, capable du meilleur comme en témoigne ses deux dernières prestations face à Toulon – victoire 14-9 – puis face aux Scarlets de Llanelli – 15-11. "Nous sommes sur nos gardes, ne cache pas Antoine Battut. C’est un adversaire qui monte en puissance". Et le bilan Corrézien, Top 14 et Challenge Européen confondus, lors des dix derniers matchs est éloquent : sept succès pour trois défaites. "Brive est difficile à manœuvrer, poursuit Berbizier. Pour preuve, elle dispose de la meilleure défense du championnat avec seulement treize essais concédés. Elle gêne tous ses adversaires".

 

Alors il faudra se montrer solidaires. Et Battut compte bien répéter le scénario de Castres, qui avait vu une rencontre "pleine de solidarité, d’une maturité constante durant l’ensemble du match".

 

Le Racing n’a plus concédé de défaite sur son terrain de Colombes depuis le 22 octobre dernier face à Toulon (16-9), la rencontre face à Toulouse ayant été jouée au Stade de France. Un bilan que les Ciel et Blanc ne manqueront pas de vouloir confirmer dès samedi face à Brive.    

Notez cet article

 
Tous les articles

Vos réactions

Ajouter un commentaire

 
  Tous les champs * sont obligatoires.

Prochain match

samedi 29 novembre 18H30

VS
Infos Billetterie
 
 
+ d'infos
 
 
Playlist du mois