En direct du Plessis

Si vous voulez devenir arbitre au Racing Metro 92 contactez Jean LESPES à l’adresse: jeanlespes@hotmail.fr.
 
 

RM 92 vs AB - Souvenez vous il y a... 11 mois et 10 jours

RM 92 vs AB - Souvenez vous il y a... 11 mois et 10 jours

Publié le 13/02/2013

Souvenez-vous il y a onze mois et dix jours lorsque le Racing Metro 92 s'était imposé sur le plus petit des écards face à des Bayonnais pourtant devants au tableau d'affichage durant les soixante-dix premières minutes. Mais Sireli Bobo était passé par là, donnant les quatre points de la victoire aux Ciel et Blanc qui retrouvaient ainsi une place de barragiste. 

 

 

Le Racing Metro 92 s’est imposé d’un petit point sur son terrain du stade Yves-du-Manoir face à l’Aviron Bayonnais, cet après-midi, pour le compte de la 19ème journée du Top 14 (22-21). Les Ciel et Blanc retrouvent une place dans les six premiers du Top 14, bénéficiant de la défaite du voisin parisien à Brive.

 

Et à la fin c’est Sireli Bobo qui fait chavirer Yves du Manoir. Comme il y a deux semaines lors de la victoire face au LOU, l’ailier fidjien file à l’essai pour donner une seconde victoire consécutive aux Ciel et Blanc. Mais pourtant, c’est bien l’Aviron Bayonnais qui avait bien débuté la rencontre mettant, d’emblée, une grosse pression sur la défense francilienne. Une pression que les hommes de Pierre Berbizier  ne pouvaient contourner se retrouvant sanctionné. Jacques Potgeiter profitait de l’aubaine qui lui était offerte pour ouvrir le score (0-3, 5’). Et sur le renvoi, Mikaele Tuugahala se retrouvait à terre. Touché au pied droit le pilier droit des Ciel et Blanc était contraint de céder sa place à Benjamin Sa (7’).

 

La défense agressive des Basques empêchait le Racing Metro 92 d’avancer et se faisait sanctionner pour un hors jeu peu évident de Juan Martin Hernandez. Potgeiter doublait la mise pour donner six points d’avance aux Bayonnais (11’). Mais les Racingmen ne se laissaient pas abattre et réagissaient peu de temps après. Gaëtan Germain, titularisé à l’arrière, ouvrait le compteur des Franciliens sur une pénalité (15’, 3-6). A la 24’, Hernandez sur un beau coup de pied à suivre, récupérait le ballon. Une longue attaque s’en suivait avant que Descons ne libère pour son ouvreur qui, sur la droite des poteaux, frappait parfaitement et claquait le drop (6-9).

 

Entre temps, Potgeiter avait inscrit une nouvelle pénalité. Grâce à l’Argentin, le Racing retrouvait des couleurs sans pour autant trouver la faille dans une défense basque bien organisée. Et, c’est bien connu, le travail finit par payer. Toujours dans le camp adverse les hommes du Président Jacky Lorenzetti bénéficiaient d’une pénalité après avoir effectué un long travail de sape. Germain trouvait l’ouverture, ce qui permettait au Racing Metro 92 de recoller au score peu de temps avant la sirène annonçant la mi-temps (9-9, 37’). Mais c’était sans compter sur une étonnante sanction prononcée à l’encontre de la mêlée Ciel et Blanc. L’ouvreur basque inscrivait trois nouveaux points et donnait l’avantage à la pause pour les visiteurs (9-12, 40’).

 

Bobo encore

 

Dès la reprise, les Franciliens obtenaient une pénalité que Gaëtan Germain transformait sans problème. Bien entrée dans cette seconde période, les Racingmen voyaient cependant les joueurs de Didier Faugeron s’envoler au tableau d’affichage grâce à deux nouvelles pénalité signées Potgeiter (12-18, 61’).

 

Pas découragés, les coéquipiers de Jacques Cronje enclenchaient la marche avant. Hernandez perforait le premier rideau de l’AB et trouvait Estebanez, lequel allait aplatir. Mais l’essai était refusé pour un en-avant. Le sursaut d’orgueil Ciel et Blanc ne s’arrêtait pas à ce malencontreux contre temps. Mirco Bergamasco ajoutait trois nouveaux points dans la besace Racing (15-18, 68’).  

 

L’abnégation Ciel et Blanc allait, quelques instants plus tard, trouver satisfaction. Sireli Bobo, comme à sa bonne habitude, perforait la défense adverse d’une course tranchante le long de la ligne de touche et s’en allait aplatir dans l’en-but bayonnais pour l’essai de la victoire (22-18, 71’). Et ce, même si Cédric Garcia faisait trembler tout le stade Yves du Manoir lorsqu’à la 73’, il inscrivait une pénalité (22-21).

 

Mais les hommes de Pierre Berbizier ont une obsession qu’ils auront du mal à s’enlever de la tête : la qualification pour les barrages. Et leur volonté d’atteindre leur objectif leur permettait d’éteindre les derniers feux de la révolte basque. Grace à cette nouvelle victoire, le Racing est plus que jamais bien placé et peu s’enorgueillir d’avoir un mental d’acier qui pourrait bien le mener à la qualification. 

 

 

 

FEUILLE DE MATCH

 

RACING METRO 92 v AVIRON BAYONNAIS

 

Top 14 - 19ème journée

Stade Yves-du-Manoir

Arbitre: M. Gaüzere

Temps : Humide

Terrain : Bon

 

 

Les équipes:

 

Racing Metro 92 : Germain (Steyn, 55’) – Bobo, Chavancy, Estebanez, Bergamasco – Hernandez (o), Descons (m) (Lorée, 48’) – Cronje (c), Battut (Galindo, 41’), Leo’o – Van der Merwe, Dellape (Ghezal, 76’) – Tuugahala (Sa, 7’), Bianchin (Noirot, 48’), Brugnaut (Lo Cicero, 48’).

 

Entraîneurs: Pierre Berbizier, Gonzalo Quesada, Didier Retière.

 

Aviron Bayonnais : Huget – O’Connor (Lacroix, 72’), Rokocoko, Mazars (c), Gerber – Potgieter (o), Phillips (m) (Garcia, 63’) – Haare, Puricelli, Bernad –Chisholm, Boutaty – Boyoud (Tialata, 63’), Roumieu (Da Ros, 66’), Iguiniz (Manukula, 63’). 

 

Entraîneurs : Didier Faugeron, Jean-Luc Albert. 

 

Evolution du score: 0-3, 0-6, 3-6, 3-9, 6-9, 9-9, 9-12 – MT – 12-12, 12-15, 12-18, 15-18, 22-18, 22-21.  

 

 

Les points:

 

RM92

 

Essai : Bobo (71’).

Transformation : Bergamasco (71’).

Pénalité : Germain (15’, 37, 43’), Bergamasco (68’).

Drop : Hernandez (24’).

 

AB

 

Essais : /

Transformation : /

Pénalités : Potgeiter (5’, 11’, 20’, 40’, 50’, 52’), Garcia (73’).

Drop: /

 

Les cartons:

 

RM92

Jaune: /

Rouge: /

 

AB

Jaune: /

Rouge: /

 

Notez cet article

 
Tous les articles

Vos réactions

Il n'y a pas de commentaire

Ajouter un commentaire

 
  Tous les champs * sont obligatoires.

Prochain match

samedi 19 avril 18H30

VS
Infos Billetterie
 
 
 
 
Playlist du mois