actuImage.php

RM 92 vs BO - La présentation du match

RM 92 vs BO - La présentation du match

Publié le 22/09/2012

Le Racing Metro 92 retrouve pour la troisième fois cette saison, après un succès et un revers, son stade Yves du Manoir de Colombes pour la réception du Biarritz Olympique (20h40). Les Ciel et Blanc, tombeur du voisin basque le week-end dernier, abordent cette sixième journée du Top 14 avec l’ambition de poursuivre un début de saison prometteur et enchainer, pour la première fois de l’exercice 2012-2013, avec un deuxième succès de rang.

 

« Cette deuxième victoire à l’extérieur continue de lancer notre saison ». Les propos de Julien Brugnaut, tenus à l’issue de la victoire à Bayonne sont clairs. Le Racing progresse chaque week-end. Et chaque rencontre est considérée comme une nouvelle étape dans la construction du jeu Ciel et Blanc. Depuis l’ouverture du Top 14, le rugby proposé par les Racingmen tend vers plus de jeu, qui, lui-même se voit plus aéré, comme si remporter un match était répondre à une équation simple où prendre le jeu à son compte en essayant de franchir la ligne d’avantage à chaque offensive était la solution. « Une des consignes était de s’interdire de jouer » rappelait – comme pour justifier cette idée que le rugby est plus efficace quand on « envoie du jeu » - Gonzalo Quesada à l’issue du deuxième succès de ses hommes hors de leurs bases.

 

Car même si cette deuxième victoire à l’extérieur a fait oublier la courte défaite subie à la maison face à Toulon, l’essentiel est là pour les Ciel et Blanc : c’est en construisant son jeu sans subir celui de l’adversaire qu’ils rivaliseront avec les meilleures formations de France et d’Europe. Prochain test : Biarritz ce soir, 20h40, à Yves du Manoir. « On va rester sur notre travail, l’application que l’on y met, annonce l’ancien Biarrot, Guillaume Boussès. On a montré que l’on était assez productif au niveau du jeu mais malheureusement pour nous, l’on a eu quelques accrocs. On va essayer de faire au maximum samedi, sur notre terrain, le tout en produisant le même jeu ».

 

Une déconvenue lors de ce sixième acte du championnat face au BO viendrait contrarier les plans des Franciliens qui enchaîneront par la suite avec un périlleux déplacement périlleux à Grenoble et la réception à Colombes de Montpellier. Les Racingmen devront donc se méfier de Biarrots invaincus après quatre journées et qui ne doivent leur troisième place actuelle en Top 14 qu’à la défaite subie le week-end dernier chez le demi-finaliste de la saison dernière, Castres. L’exercice précédent, ponctué de résultats en dent de scie, paraît belle et bien être de l’histoire ancienne pour les joueurs de John Isaac et Serge Milhas. Aujourd’hui, les Basques ont retrouvé un jeu bien plus en rapport avec le statut du BO et ce, malgré les absences de Dimitri Yachvili et Imanol Harinordoquy. « C’est une formation du Top quatre, argue Quesada. Les Basques ont retrouvé leur rugby et évolus à leur vrai potentiel. On sait à quoi s’attendre ».

 

Biarritz, redevenu un concurrent direct pour accrocher une place dans les six premiers, les Ciel et Blanc sont prévenus. Il leur faudra alors continuer sur les mêmes bases pour maîtriser leur destin et accéder pour la quatrième fois, en autant de saison dans l’élite, en phase finale. 

Notez cet article

 
Tous les articles

Vos réactions

Il n'y a pas de commentaire

Ajouter un commentaire

 
  Tous les champs * sont obligatoires.

Prochain match

dimanche 26 octobre 18H15

VS
Infos Billetterie
 
 
 
Playlist du mois