actuImage.php

RM 92 vs FCG - Grandir par la victoire

RM 92 vs FCG - Grandir par la victoire

Publié le 05/10/2013

Le Racing Metro 92 reçoit ce soir (18h30) le FC Grenoble pour le compte de la 9ème journée du TOP 14. Une réception où les Franciliens n’auront d’autre choix que de l’emporter car, cette saison, plus que jamais, une défaite à domicile vaut de l’or pour les équipes visiteuses. Objectif : rester en haut du classement !

 

 

Plus que jamais, du-Manoir doit rimer avec victoire. Depuis le début de saison, peu d’équipes ont réussi, ce qui est devenu exploit à l’heure où l’écart entre les formations se resserre, à l’emporter loin de leurs bases. Le week-end dernier, seul le CA Brive est parvenu à ramener autre chose qu’une défaite de son déplacement. Dur, dur. Pire en cinquante-six matchs de championnat cette saison, seul sept visiteurs sont repartis chez eux les bagages pleins de points. Des chiffres à faire pâlir quiconque prendra le train, l’avion ou le car en fin de semaine. À l’inverse, une défaite sur son terrain pourrait avoir de fâcheuses répercutions pour les équipes dans l’optique d’un billet pour la phase finale. « Aujourd’hui, il n’y a que des matchs pièges, assure Virgile Lacombe. Il n’y a pas de grosses ou petites formations. Dans ce championnat, nous sommes dans l’obligation de nous méfier de tout le monde ».

 

Ce soir, le club des Hauts-de-Seine accueillera le FC Grenoble au stade Yves-du-Manoir de Colombes. Les Ciel et Blanc tenteront ainsi de rester invaincus sur sa pelouse. Et les Franciliens ont préparé cette nouvelle réception de la meilleure des façons le week-end dernier : sur le pré du champion de France en titre, le Castres Olympique, les Ciel et Blanc ont sans doute réalisé l’une de leurs copies les plus abouties depuis l’entame du championnat. Face à une formation bien rodée, les Franciliens sont parvenus à jouer, marquer et presque gagner. Presque car il s’en est fallu de peu pour que les deux Laurent, Labit et Travers, ne repartent de leur ancien jardin avec les quatre points de la victoire. « On a envie de rester sur la dynamique actuelle malgré la défaite de Castres, explique le talonneur francilien. Pour cela il nous faut terminer les choses. Il faut plus d’implication. Les détails coûtent chers ». « Le travail commence à payer, se satisfait Eddy Ben Arous. Par rapport au match de Toulouse nous avons fait de gros progrès sur l’intensité dans le jeu et dans l’agressivité. On va corriger nos erreurs pour essayer de l’emporter samedi contre Grenoble ».

 

L’emporter face à Grenoble pour continuer à grandir et valider le bonus défensif obtenu dans le Tarn. Mais aussi et surtout pour rester dans le bon wagon des prétendants à la phase finale « car un succès validerait une bonne première partie de championnat avant de débuter la HCup sereinement », avance Adrien Planté. Car il ne faut l’oublier. Un gros mois s’annonce. Mais chaque chose en son temps. La première étape sera le Grenoble de Mathieu Lorée, forfait. Car comme le dit bien l’entraîneur des avants Ciel et Blanc, Laurent Travers : « sur quarante points possibles nous en avons obtenu vingt-et-uns… Si l’on passait le bac nous serions reçus… Maintenant il n’y a plus qu’à bosser pour obtenir la mention ! ». 

Notez cet article

 
Tous les articles

Vos réactions

Ajouter un commentaire

 
  Tous les champs * sont obligatoires.

Prochain match

dimanche 26 octobre 18H15

VS
Infos Billetterie
 
 
 
 
Playlist du mois