actuImage.php

RM 92 vs MHR - Souvenez-vous il y a 1 an, 1 mois et 9 jours

RM 92 vs MHR - Souvenez-vous il y a 1 an, 1 mois et 9 jours

Publié le 05/10/2012

Souvenez-vous il y a 1 an 1 mois et 9 jours, quand s'est joué le dernier Racing Metro 92 vs Montpellier Rugby au stade Yves du Manoir de Colombes. Les Ciel et Blanc s'étaient imposés 30-22 lors de l'ouverture du championnat 2011-2012 face aux Héraultais.

 

Le Racing Metro 92 s'est imposé pour son premier match de la saison face à Montpellier (30-22) au stade Yves du Manoir de Colombes. Une victoire acquise notamment grâce à deux essais signés Henry Chavancy et Jone Qovu. Une victoire qui permet également d'effacer définitivement les fantômes de la demi-finale de Marseille.

 

Certes, c'est une autre saison. Certes, c'est un autre contexte. Mais qui osera prétendre ne pas y avoir pensé? Qui osera prétendre ne pas avoir senti, au coup d'envoi de cette première rencontre de la saison, la déception et les larmes remonter du fond de ses tripes?


Alors certes, cette victoire n'efface rien. Les larmes ont coulé et rien ne changera jamais cela. Mais quand même. Même si, côté adverse, un bon paquet des acteurs de cette demi-finale était absent, cette victoire est le meilleur remède que les Ciel et Blanc pouvaient administrer sur cette blessure.


Il est d'autant plus efficace, ce remède, qu'elle fut acquise dans la douleur. Montpellier avait beau compté dix-sept absents (!), entre sélections et blessures; les hommes de Fabien Galthié n'étaient pas venus faire de la figuration. Et pour ceux qui imaginaient que ces Héraultais seraient une proie facile, la réponse, cinglante, vint du terrain.


Dès la 16ème minute, par exemple, lorsqu'Alex Tulou feintait superbement une 89 derrière sa mêlée et s'en allait aplatir le premier essai de la rencontre (16', 6-10). Où encore quand le public de Colombes voyait Rapahël Lagarde enquiller les pénalités comme on enfile des perles (4 au final).


Saluons donc comme il se doit nos Racingmen pour avoir su s'arracher et conquérir cette victoire. Il fallait de la détermination, du courage, de l'envie, du talent, aussi. Ils étalèrent tout cela. Et beaucoup plus encore.


Tiens le talent, Virimi Vakatawa n'en manque pas, à l'instar de son illustre compatriote Sireli Bobo. Là où son ainé, peut-être un peu gourmand, avait gâché une percée hallucinante de 60m en oubliant de passer son ballon, lui ne flancha pas. Lancé par Sébastien Chabal le long de la ligne de touche, son accélération dévastatrice laissa tout le monde sur place. Le caviar qu'il délivra ensuite à Henry Chavancy ne pouvait ainsi que se transformer en essai (35', 19-16).


Jone Qovu, aussi, en a du talent. De la puissance aussi. Les deux lui permirent de concrétiser un coup de filou génial de Nicolas Durand, faussant compagnie à tout le monde derrière sa mêlée en choisissant le petit côté (57', 27-22). Et de quatre essais en trois matchs pour le gentil géant. Pas de doute, on reparlera de lui souvent cette saison.


On reparlera aussi sûrement de Jonathan Wisniewski. Il jouait forcément une partie pas comme les autres ce soir, après son match difficile en demi-finales. Une fois de plus, l'ouvreur du Racing a prouvé sa capacité à rebondir. Efficace au pied (7 sur 10 au pied), précieux dans le jeu et parfois royal dans le jeu d'occupation, il aura rendu une copie propre qui lance parfaitement ce nouvel exercice.


Dernier détail, mais qui n'en est pas un, la solidarité défensive des Ciel et Blanc, une nouvelle fois exemplaire, aura laissé mourir leur adversaire à huit points. Pas de bonus défensif donc pour les coéquipiers de Benoît Paillaugue dans un championnat où, on le sait, chaque point compte. Ils l'auraient sans doute mérité, vu leur belle performance, mais voilà: Cette saison, face au Racing, les points, il ne faudra pas les mériter. Il faudra les arracher.

 

 

FEUILLE DE MATCH


RACING METRO 92 v MONTPELLIER HR

Top 14 - 1ère journée - Stade Yves du Manoir (Colombes) - 8 353 spectateurs - Arbitre: M. Gauzëre


Racing Metro 92: Fall - Bobo, Chavancy, Boussès, Vakatawa - Wisniewski, Durand (cap) (Lorée, 68') - Qovu, Chabal (Le Roux, 41'), Leo'o (Battut, 33') - Van der Merwe, Dellapé (Ghezal, 58') - Zimmermann (Sa, 41'), Noirot (Arganese, 23'), Brugnaut.
Entraîneurs: Pierre Berbizier, Simon Mannix


Montpellier HR: Thiéry - Peyras-Loustalet, Audrin, Combezou, Artru - Lagarde, Paillaugue (cap) (Escande, 68') - Martin, Tulou, Bost (Van Staden, 41') - Fakate (De Marco, 56'), Privat (Hancke, 61') - Jgenti (Janssen Van Vuuren, 68'), Caudullo (Ladhuie, 68'), Chobet (Leleimalefaga, 50').
Entraîneurs: Eric Béchu, Fabien Galthié


Evolution du score: 3-0, 6-0, 6-3, 6-8, 6-10, 6-13, 9-13, 9-16, 12-16, 17-16, 19-16, 19-19 - MT - 22-19, 22-22, 27-22, 30-22 - FM


Les points:


RM 92
Essais: Chavancy (35'), Qovu (57'),
Transformation: Wisniewski (35')
Pénalités: Wisniewski (4', 8', 23', 31', 49', 68')
Drop:/


MHR
Essai: Tulou (16')
Transformation: Lagarde (16')
Pénalité: Lagarde (10', 20', 25', 52')
Drop: Lagarde (38')


Les cartons:


RM 92
Jaune: /
Rouge:/


MHR
Jaune: /
Rouge: /

Notez cet article

 
Tous les articles

Vos réactions

Le 07/10/2012 par Samson
Voila 2 rencontres ou la mélée du racing se fait cabosser.Heureusement nous avons Noriéga qui conseille les joueurs de celle-ci,sinon......!!!!!!! Ou est le temps ou la mélée du racing emportait celle de Biarritz sur trente mètres? Au fait,combien coute-t-ilau club pour tant d'efficacité,,,??Cher je suppose au vu des résultats.

Ajouter un commentaire

 
  Tous les champs * sont obligatoires.

Prochain match

dimanche 28 décembre 15H05

VS
Infos Billetterie
 
 
+ d'infos
 
 
Playlist du mois