RM 92 vs MdM - Retour de l'enfant prodige

RM 92 vs MdM - Retour de l'enfant prodige

Publié le 07/11/2012

Dans l’église de Monfort-en-Chalosse, André n’a pas eu besoin de se retourner. Il sent, il sait, que celui qui vient de pousser la lourde porte est son frère Guy.  Pour rentrer au plus vite à la ferme, pour retrouver André, Guy a boudé la réception d’après match du XV de France et il vient de passer la nuit dans l’inconfort d’une 3ème classe d’un train buissonnier. Guy a fui les honneurs mais il tend à André un cadeau, le plus précieux trophée rapporté de son match international : «Tiens, c’est pour toi. C’est de la terre de Colombes.»


Plus tard, comme chacun sait, André jouera avec Guy en équipe de France. À Colombes, quand le XV tricolore a vaincu les All Blacks, c’était le 27 février 1954, André n’avait pas 20 ans.  « On les a battu contre toute attente,  mais je pense qu’ils avaient dû sortir deux ou trois nuits avant le match. Je ne vois pas d’autre explication car on n’avait pas une équipe pour les inquiéter. » Ainsi était André Boniface qui n’aura jamais cessé de promener son panache sur les terrains de rugby comme dans la vie.


Guy et André Boniface, les Boni. Antoine Blondin écrivait que ces deux-là se faisaient des passes en or mais que le meilleur des deux était celui qui n’avait pas le ballon ; preuve qu’entre les frères, ce n’était pas la passe, mais l’homme qui était en or. De Mont-de-Marsan, leur club,  jusqu’à Auckland, en passant par Colombes, on sait que Guy et André ont été les plus beaux (trois-quarts) centres de leur génération. Beaux et bons, les Boni, à jamais fraternels. En 1959, avec le Stade montois, ils auront poussé l’élégance jusqu’à s’incliner en finale du championnat de France contre le Racing. Des liens particuliers unissent encore André et notre club, mais ne nous y trompons pas, c’est le plus fidèle des supporters de Mont-de-Marsan qui sera des nôtres samedi, à 17h,  à Colombes.


 
Bienvenue à toi, cher André. Bienvenue à Colombes, parce que de nous tous qui seront là pour le match Racing/Mont-de-Marsan, tu es celui qui est le plus ici chez toi.

 

Fred

 

Notez cet article

 
Tous les articles

Vos réactions

Le 10/11/2012 par basile
Toulon a vite renié le passé en fustigeant avec mépris une icone comme André Boniface, et ça pour une simple critique de jeu. Le Racing fait honneur à notre histoire commune du rugby français et élève le débat au niveau des plus exigeants amoureux de ce sport. Merci au RM 92 pour ce geste qui vous honore. un supporter montois

Ajouter un commentaire

 
  Tous les champs * sont obligatoires.

Prochain match

samedi 20 septembre 14H45

VS
Infos Billetterie
 
 
 
Playlist du mois