actuImage.php

RM 92 vs ST - Cruelle fin de match

RM 92 vs ST - Cruelle fin de match

Publié le 30/03/2013

Le Racing Metro 92 s'est incliné (27-26) dans les derniers instants de cette 23ème journée de Top 14 en concédant un second essai de Vincent Clerc, transformé par Lionel Beauxis. La belle série de victoires des Ciel et Blanc s'arrête donc ce soir, dans l'enceinte du Stade de France après, pourtant, avoir été devant au tableau d'affichage durant la majeure partie de la rencontre. Le Stade Toulousain profite de l'occasion pour soulever le Trophée de Coubertin, pour la deuxième fois en deux ans. (Crédit : Julien Poupart // Attitude Rugby).

 

Les matchs, parfois, se suivent et se ressemblent. Mais cette fois-ci, l'issue sera plus cruelle pour les Franciliens, dépassés dans les dernières secondes de ce match. « C'est une grosse déception, une grosse frustration, avouait Julien Brugnaut au sortir de la rencontre. C'était un match de niveau européen, nous avons beaucoup appris. À nous de rectifier ça pour essayer de l'emporter à nouveau ». Les Ciel et Blanc, depuis un certain temps, avaient pris cette belle et bonne habitude d'attaquer pied au plancher. Aujourd'hui, il aura fallu attendre le quart d'heure de jeu pour voir les Racingmen effectuer leur première incursion dans le camp toulousain. Les hommes de Gonzalo Quesada obtenaient la pénalité et Jonathan Wisniewski ne se faisait pas prier pour ramener les siens à hauteur du double champion en titre (3-3, 16').

Sur l'engagement, le même Wisniewski tapait dans les 22 adverses, Juan Imhoff et Dimitri Szarzewski, par de longues foulées, venaient mettre la pression sur Yannick Jauzion et bénéficiaient de la pénalité. L'ouvreur Ciel et Blanc ajoutait trois points (6-3, 20'). Mais avant cette action, véritable tournant de ce premier acte, le Racing peinait. Toulouse, au contraire, déployait son jeu fait de multiples passes et mettait à mal un quinze Ciel et Blanc, malgré tout, sûr de sa force en défense. Jamais mis à la faute, parfois dépassé, le Racing s'évertuait à rester solide sur ses bases. Dans le même temps, comme un bien n'arrive jamais seul, les Ciel et Blanc reprenaient la main sur la mêlée. Dans le sillage de son capitaine, le Racing, comme pour se rassurer, s'appuyait sur son pack et regagnait les vestiaires avec onze longueurs d'avance grâce à un essai de Wisniewski, encore lui.

 

 

« Le Racing doit sortir la tête haute de ce match »

 

 

Mais voilà, le Racing a ce mal qui le ronge depuis un certain temps. Malgré qu'il ait été souligné à plusieurs reprises, les Ciel et Blanc se sont à nouveaux vus imposer le rythme par leur adversaire au retour des vestiaires. « Depuis le début de saison nous avons ce mal en seconde période, ajoute Brugnaut. On puise, on souffre... ». Alors, Lionel Beauxis enquillait les points pour ramener les siens à cinq longueurs des Racingmen. À la 57ème, alors que ces derniers bénéficiaient d'un lancer dans les cinq mètres toulousain, un en-avant de Fabrice Estebanez voyait Louis Picamoles dégager dans le camp francilien. Après plusieurs temps de jeu, les Stadistes, par l'intermédiaire de Vincent Clerc, revenaient à hauteur de points du Racing. L'ailier rouge et noir, malgré le retour de Juan-Martin Hernandez aplatissait (17-17, 57').

Dur pour les Ciel et Blanc. Mais, ils ne voulaient pas lâcher jusqu'à ce carton jaune récolté par Wisniewski. Mis à mal, les hommes de Quesada vivront une fin de match des plus cruelles. Rebelote comme on dit. À l'instar de ce premier essai concédé, les Ciel et Blanc verront pareille action resurgir dans les ultimes moments. Vincent Clerc à la conclusion en bout de ligne et c'est Beauxis qui se chargeait de donner la victoire aux siens. Cruel dirons-nous. « Quand on sent que l'on peut gagner, que l'on fait le nécessaire, c'est dur de perdre de cette manière, regrettait Quesada. Ça fait mal. Mais je préfère positiver. On doit être fiers. Le Racing doit sortir la tête haute de ce match ». Et repartir vers le chemin de la victoire. Dès le 13 avril prochain à Mont-de-Marsan ? Les Ciel et Blanc ont deux semaines pour préparer cet ultime déplacement de la saison régulière en dehors de l'Ile de France.

 

Retrouvez la feullie de match en cliquant ici

 

Notez cet article

 
Tous les articles

Vos réactions

Le 09/04/2013 par patriciaduplessis
Alors franchement le racing peut être super fier de ce match. Tenir tête au stade toulousain tout au long du match, BRAVO. Par contre, Monsieur Clerc a bien profité de 2 petites faiblesses dans la défense, pour marquer ses 2 essais. C'était un très beau spectacle un grand combat! et une belle ambiance encore une fois!!
Le 03/04/2013 par Fred
Cruelle fin de match, mais quand même un peu logique au vu de la possession de balle par Toulouse tout au long du match. Et puis surtout ce retournement de dernière seconde m'a permis d'expliquer à mon fils que tant qu'un match n'est pas fini un match n'est pas gagné (ou perdu) et qu'il faut jouer jusqu'au coup de sifflet final...
Le 02/04/2013 par ceusette
En tant que tel, ce n'est pas une humiliation de se faire battre d'un point par le Stade Toulousain... En plus, il nous manquait un de nos joueurs clé, Battut, la touche étant un de nos points forts en ce moment. J'avais déjà eu une frayeur pour le match contre l'USAP dont les joueurs ont heureusement raté la dernière passe... Cela doit servir de leçon, il va falloir mieux maîtriser les matchs. A la limite, ce n'est peut-être pas plus mal, cela va obliger notre équipe de travailler jusqu'au bout et de ne pas se laisser aller, comme cela avait été le cas en 2011, où on s'était crus champions avant même d'avoir passer les phases finales... Allez Racing! Allez nos joueurs, vous nous faites rêver et espérer en cette fin de saison, car la plupart d'entre nous n'y croyaient plus il y a quelques mois...
Le 31/03/2013 par frimousse 60
entièrement d accord avec flag, on peut faire confiance au joueurs et au staff , pour rebondir ,et tout donner pour rester en haut du tableau ALLEZ RACING...
Le 31/03/2013 par Flag C&B92
C'est une défaite soit, mais d'un tout petit point face à une des meilleures équipes d'Europe. Ce qui veut dire que le Racing est une excellente équipe ! Je suis déjà super content de voir qu'on va finir dans les 6 premiers (c'était une utopie il y a 3 mois !). Le barrage à domicile, je pense qu'on peut oublier, je ne suis pas sûr que battre le CO suffira. Mais la demi finale, au moins, est possible ! allez Racing !
Le 31/03/2013 par kostic
Pour Toulouse aucun doute, l'ennemi à abattre c'est le Racing : ses 9 victoires, ses renforts, son stade, ses projets. Un sentiment partagé par les dirigeants, le staff et les joueurs. Je l'ai ressenti intensément quand j'ai vu leur joie folle après leur victoire inespérée, malheureusement un peu offerte par le Racing, magnifique de courage et de talent cependant. Maintenant coûte que coûte les barrages à domicile. Vive le Racing, l'avenir est à vous.
Le 31/03/2013 par franckynho
Déçu par la défaite, mais c'est sport... Je lisais dans les colonnes du fil d'actualité du racing,que le club pouvait être seul 4ème car le CO se déplaçait à l'USAP. Je voudrais juste rappeler qu'il convient de faire preuve d'humilité et que c'est à la fin que l'on compte les points (défaite de l'usap et du racing). Quant au match, il prouvé que les ciels et blancs avait le niveau pour jouer les barrages malgré la faiblesse récurrente des fins de match. Allez les ciels et blancs
Le 31/03/2013 par Jipé
Des regrets bien sur, mais on sait très bien que ces matchs là se jouent sur des petits détails qui font la différence.Maintenant le Racing n'a pas à rougir de sa performance, il faut vite se relever car rien n'est perdu. Allez Racing !!!!
Le 31/03/2013 par bertrand
je suis très indécis par ce match.. le Racing ne méditais pas de perdre et pas non plus de gagner.. Au regard du match si je regarde le score tout le long du match le Racing mène pratiquement toujours ; au regard du jeu c'est plutôt Toulouse qui mène même si le racing est devant.. alors que penser .. grosse déception en temps que supporter du Racing qui nous renvoi directement vers les 5 ou 6 eme place du classement.. Bravo à Toulouse même si d'année en année le couperet tombe toujours de plus en plus proche pour eux.. 3 pts l'année dernière 1 cette fois ci ! sainte isabelle des montagnes aides nous !

Ajouter un commentaire

 
  Tous les champs * sont obligatoires.

Prochain match

samedi 20 décembre 18H30

VS
Infos Billetterie
 
 
+ d'infos
 
 
Playlist du mois