actuImage.php

RM 92 vs ST - Le billet de Gilou

RM 92 vs ST - Le billet de Gilou

Publié le 29/03/2013

Depuis plus de quarante ans, il soutient les Ciel et Blanc. Vice-président de l'association Génération Yves du Manoir, Gilles Balsan a tout connu du Racing. Au fil des ans, que ce soit en première division ou en Pro D2, en Top 14 ou pour le Challenge Yves du Manoir, il est de toutes les batailles, petites ou grandes, d'un Racing qu'il aime profondément. À la veille de la rencontre face au Stade Toulousain, Gilou témoigne de son soutien pour les Ciel et Blanc.

 

 

Le premier champion de France contre le club le plus titré de l’univers, en voilà une belle affiche. Deux équipes en pleine possession de leurs joueurs, cela promet un combat homérique dans une enceinte dyonisienne où les bières sont pourtant sans alcool…

 

Une question turlupine, quelles sont les clés de la victoire ? Sur le terrain, elles sont entre les mains des joueurs !

 

Dans les tribunes, elles sont dans nos cœurs mais aussi dans nos poumons et notre capacité à enflammer les travées. Nous ne devons laisser aucun espace sonore à nos sympathiques amis Toulousains qui auront déjà commis la faute de gout de s’habiller en rouge et noir. Les refrains nougaresques n’auront pas droit de citer chez nous. L’équipe doit sentir notre présence à ses cotés, devant, derrière, dessus, dessous, partout.

 

Ce stade va raisonner longtemps de nos « RACING » et autres « RAAAAAAAAAACING ». Nos grosses caisses chanteront, tout en finesse, la gloire des enfants d’ Yves du Manoir dont nous sommes une digne génération. Et pourquoi ne pas y ajouter un soupçon de mauvaise foi, après tout nous sommes des supporters et venons voir la victoire des Ciel et Blanc !

 

Mais nous avons aussi une chance formidable, nous supportons le Racing. Et par la même nous respecterons l’adversaire par nos silences glaciaux... le cas échéant (ce qui serait tout de même un peu étonnant).

 

La fête sera belle, le Racing sait y faire. La victoire sera nôtre, les Cassandre vont se taire. Pour tout dire vaincre ne nous suffira pas. Il y a un trophée que nous devons garder. C’est celui là même que nous avons créé. Et ce n’est certes pas une prédiction Maya.

 

Voilà, en un mot (ou presque) comme en trois cents : encore une grande journée qui nous attend.

 

Joie et Félicité.

 

Gilles Balsan

Notez cet article

 
Tous les articles

Vos réactions

Il n'y a pas de commentaire

Ajouter un commentaire

 
  Tous les champs * sont obligatoires.

Prochain match

dimanche 26 octobre 18H15

VS
Infos Billetterie
 
 
 
 
Playlist du mois