RM 92 vs UBB - La présentation du match

RM 92 vs UBB - La présentation du match

Publié le 01/09/2012

Mis en échec par Toulon le week-end dernier (défaite 23-21), le Racing Metro 92 compte bien s’appuyer sur sa lancée de cette rencontre au contenu satisfaisant face à son prochain adversaire, l’Union Bordeaux Bègles, ce samedi (18h30), au stade Yves du Manoir de Colombes.

 

L’histoire ne fait que débuter. « Il y a des petites victoires qui peuvent mener à de grosses défaites, et il y a ces petites défaites pouvant conduire à de grandes victoires ». Ces mots, signés Gonzalo Quesada à l’issue du revers concédé face à Toulon le week-end dernier au stade Yves du Manoir, témoignent de la bonne performance des Ciel et Blanc face à l’ogre annoncé du Top 14. Fort d’un état d’esprit de tous les instants, forgé lors de la préparation d’avant saison, le groupe du coach argentin, avait, une semaine plus tôt, démontré toute l’étendu de sa solidarité. Réduits à douze durant cent vingt secondes les Ciel et Blanc avaient réussi à ramener d’Agen et du stade Armandie les quatre points de la victoire, avec, au contraire de cette première à Yves du Manoir, une copie rendue peu convaincante.

 

Face à Toulon, c’est tout l’inverse qu’il s’est produit. Le jeu mis en place par les hommes de Quesada face au RCT, longtemps ébranlé par les Racingmen, annonce des jours meilleurs. « Je suis davantage satisfait de cette rencontre de Toulon que du match de Agen, avoue l’entraîneur argentin. Le jeu se met en place ». « On va s’appuyer sur ce match plutôt abouti malgré la défaite et aller de l’avant pour l’avenir », souligne Henry Chavancy, capitaine aujourd'hui pour sa centième en Ciel et Blanc. Et l’avenir c’est l’Union Bordeaux Bègles. Dès ce samedi 1 septembre. « Nous n’avons pas le droit à l’erreur face à l’UBB,  annonce Quesada. Nous ne pouvons laisser des points chez nous si nous aspirons à une place dans les six à la fin du championnat ».

 

Tombeur de Perpignan lors de la deuxième journée, Bordeaux Bègles, avec son nouvel entraîneur, Raphaël Ibanez, viendra dans les travées de Colombes l’esprit ragaillardi. Flanqué de sa charnière Lopez-Adams, l’UBB connaît, comme le Racing en ce début d’exercice, quelques problèmes en mêlée. Sanctionnée à seize reprises lors des trois dernières mi-temps jouées, les coéquipiers de Matthew Clarkin ont encaissé trente quatre points à la suite de ces coups de sifflets.

 

Alors, répéter le scénario final de Agen en y conjuguant les bons points de Toulon, ferait de cette troisième levée du Top 14, une soirée des plus réussie pour le Racing Metro 92. Et mélanger ces deux ingrédients pourraient sans nul doute concocter un tout autre final que face à Toulon. 

Notez cet article

 
Tous les articles

Vos réactions

Il n'y a pas de commentaire

Ajouter un commentaire

 
  Tous les champs * sont obligatoires.

Prochain match

samedi 06 septembre 17H00

VS
Infos Billetterie
 
 
+ d'infos
 
 
Playlist du mois