En direct du Plessis

Si vous voulez devenir arbitre au Racing Metro 92 contactez Jean LESPES à l’adresse: jeanlespes@hotmail.fr.
 
 

RM 92 vs UBB - Le face à face Gérondeau vs Gibouin

RM 92 vs UBB - Le face à face Gérondeau vs Gibouin

Publié le 20/09/2013

Le Rugby raffole de ces histoires. Deux copains, adversaires sur le terrain le temps d’un week-end mais amis dans la vie. Ce samedi, Camille Gérondeau le Racingman, affrontera sur sa pelouse de du-Manoir l'Union Bordeaux Bègles de Gautier Gibouin. Deux hommes qui se connaissent depuis des années et qui ont l’un pour l’autre une amitié sincère. Qui sera mise de côté le temps d’une rencontre.

 

 

L’histoire peut paraître commune mais elle fait le charme d’une rencontre entre deux jeunes rugbymen devenus amis. Une chambre de quinze mètres carrés pour deux molosses approchant ou dépassant le quintal… Ça laisse songeur et pèse le poids de la relation nouée. « Quand nous sommes arrivés au Centre nous avons dormi ensemble pendant un moment dans cette petite chambre, se souvient un brin nostalgique le Francilien. Les liens se créent forcément. Je l’ai encore eu au téléphone en début de semaine. C’est mon meilleur ami ». Depuis que les chemins les ont séparés, Camille Gérondeau et Gautier Gibouin ont passé ce pacte : passer leurs vacances. « On a fait Prague après le match retour de l’an passé. Camille revient souvent dans la région puisque sa famille vit ici, apprécie le Bordelais. Du coup cet été on a fait notre préparation ensemble ». « Depuis que nous ne sommes plus dans le même club, nous avons pris l’habitude de voyager ensemble, reprend Gérondeau. D’ailleurs, on est en train de planifier nos prochaines vacances. Nous n’avons pas forcément les mêmes envies mais, ce qui est sûre, c’est que nous irons au soleil ».

 

 

Les capitales écumées et visitées, les deux troisièmes-lignes rejoignent alors leurs équipes respectives. Le Racing pour Gérondeau après un passage à Béziers dont il fut le capitaine. L’UBB, toujours, pour Gautier Gibouin, international espagnol qui effectua un intermède à Périgueux. Deux clubs qui s’affrontent ce week-end. Un face à face qu’apprécient les deux compères, qui avouent volontiers une petite rivalité lorsqu’ils étaient encore pensionnaires du Centre de Formation de l’UBB. « Voir Camille jouer dans un des meilleurs clubs d’Europe c’est une fierté, assure le Girondin. Je suis heureux pour nous deux. Lorsque l’on était à Bègles, bien que nous n’ayons pas le même profil, c’était soit lui, soit moi qui était appelé à jouer en première lorsqu’il y a avait un blessé. On se tirait la bourre sans jamais que cela n’interfère dans notre amitié ». « Au contraire, affirme le Ciel et Blanc. Nos profils sont différents. Cette rivalité a toujours été positive ». Et il n'y a qu'un pas que le duo franchit de lui-même lorsqu'il s'agit d'évoquer le rêve commun.  « Jouer ensemble serait extraordinaire, apprécierait Gérondeau. On en parle souvent. Nous sommes complémentaires et je suis persuadé que ça pourrait le faire ».

 

 

Un rapprochement qui pourrait permettre au « petit couple », « mais nous n’en sommes pas à dormir ensemble quand même » interpelle Gibouin, de cultiver cette nouvelle passion commune : la cuisine. « J’attends toujours son tour de magie qu’il m’avait promis l’an dernier, sourit Gérondeau. Mais maintenant il s’est mis à la cuisine. Il m’a fait quelques plats qui sont encore un peu secs. Il progresse ».  Ce à quoi répond Gibouin du tac au tac. « C’est lui qui m’a inspiré. Il a passé les vacances chez moi, m’a fait quelques petits plats… Du coup j’ai eu envi de m’y mettre ». L’histoire ne dit pas si le perdant de demain soir sera dans l’obligation de faire un petit plat à l’autre… 

 

Notez cet article

 
Tous les articles

Vos réactions

Ajouter un commentaire

 
  Tous les champs * sont obligatoires.

Prochain match

samedi 03 mai 14H40

VS
Infos Billetterie
 
 
+ d'infos
 
 
Playlist du mois