Reichel – ASM vs RM 92 - Guichard : ‘On a des joueurs de caractère’

Reichel – ASM vs RM 92 - Guichard : ‘On a des joueurs de caractère’

Publié le 21/10/2012

Vainqueur de Tours par forfait, dimanche dernier, les Reichel du Racing se déplacent aujourd’hui en terres auvergnates pour y affronter Clermont-Ferrand. Pour Florent Guichard, l’entraîneur des avants Ciel et Blanc, le groupe a le caractère pour s’imposer chez le troisième de la poule. (Crédit : Émilie Manchon).

 

 

Florent, est-ce que le forfait de Tours a perturbé le groupe Reichel ?

C’est vrai que ce non match face à Tours a faussé nos plans avec Xavier. On voulait faire tourner les joueurs et on avait mis en place de nouveaux lancements de jeu. Du coup, on a fait une grosse opposition mardi face aux Espoirs pour remettre le groupe dans le bain. L’équipe a encore une fois très bien vécu et vendredi, les gars se sont même rajoutés une séquence de réglage.

 

Le groupe semble vite assimiler le projet de jeu, est-ce que vous allez plus loin que prévu dans le détail de vos entraînements ?   

On a un groupe très réceptif avec des joueurs de caractère qui s’inscrivent vraiment dans une démarche de progression individuelle et collective. Tout va plus vite que ce qu’on avait pensé, on règle déjà des détails alors qu’on est qu’à deux mois de travail. Notre fil conducteur est toujours le versant offensif et à chaque nouveau bloc de trois matchs, en fonction de la progression du groupe, on rajoute des lancements de jeu pour étoffer notre batterie.

 

Clermont, c’est un match un cran au dessus de celui du Stade Français ?

On est deuxième, en avance sur notre prévisionnel de points… On va à Clermont sans pression dans un contexte très favorable. Maintenant, les joueurs se fixent d’eux-mêmes des objectifs. Pour eux, c’est très clair, ils veulent aller gagner à Clermont. 

 

Quels sont les points forts de cette équipe Clermontoise ?

Clermont, c’est toujours très fort. Chaque année, toutes leurs équipes de jeunes jouent les phases finales. Ils imposent de longues séquences de jeu mais comme toute équipe, quand tu es pris devant, c’est compliqué de développer son jeu. Nous on n’a de grosses garanties en conquête donc on va s’appuyer dessus pour essayer de les priver de ballons.

 

Tout semble bien se passer pour toi en tant que coach, qu’est-ce qui a changé par rapport à l’année dernière ?

Ce rapprochement avec les Espoirs avec les entraînements au Plessis-Robinson, ça a donné une dynamique nouvelle pour les Reichel. Pour ma part, mon association avec Xavier se passe divinement bien au même titre que celle avec Anthony (Cabaj) l’année dernière. On est souvent sur la même longueur d’onde et on a vraiment envie de bien faire avec ce groupe. C’est un régal pour moi de collaborer avec lui sur cette aventure même si parfois on n’est pas d’accord. Mais j’ai toujours le dernier mot parce que je suis le plus fort physiquement (Rires). Non mais il ne faut pas s’emballer, c’est comme en mêlée fermé, la vérité d’une mêlée n’est pas celle d’après. Il faut rester prudent et continuer à prendre du plaisir tous ensemble. 

 

Arnaud Rey

Notez cet article

 
Tous les articles

Vos réactions

Il n'y a pas de commentaire

Ajouter un commentaire

 
  Tous les champs * sont obligatoires.

Prochain match

samedi 06 septembre 17H00

VS
Infos Billetterie
 
 
+ d'infos
 
 
Playlist du mois