En direct du Plessis

Si vous voulez devenir arbitre au Racing Metro 92 contactez Jean LESPES à l’adresse: jeanlespes@hotmail.fr.
 
 

Reichel – Massy vs RM 92 – Clarac : ‘On veut tous se racheter’

Reichel – Massy vs RM 92 – Clarac : ‘On veut tous se racheter’

Publié le 28/10/2012

Défaits sans la manière face à l’ASM dimanche dernier lors d’un déplacement chaotique en Auvergne, les Reichel du Racing Metro 92 se rendent aujourd’hui chez leur voisin, Massy. Martin Clarac, capitaine de ces Ciel et Blanc, aborde cette rencontre comme le match du rachat pour l’ensemble du groupe.

 

 

Martin, comment le groupe a vécu ce déplacement infernal et cette lourde défaite face à Clermont (35-10) ?

On ne va pas se le cacher, ça nous a tous fait mal dans la tête. Après le match, on avait tous honte d’avoir perdu d’autant face à Clermont surtout sans produire de contenu, sans jouer tout simplement. Peut-être qu’on avait l’envie mais pas ce qu’il fallait pour un match de ce niveau. Même si c’est la première défaite, on avait tous à cœur de faire un bon match là-bas. On essaye de l’oublier pour pouvoir attaquer Massy avec l’envie nécessaire pour repartir avec la victoire.

 

Le début de semaine au Plessis-Robinson n’a pas du être très drôle, en avez-vous reparlé entre joueurs ?

Oui ce n’était pas drôle du tout lundi. On en a reparlé, on a même fait que d’en parler entre nous, on a surtout réfléchi aux choses dans lesquelles on avait failli sur le terrain. On est tous arrivé à l’entraînement mardi avec les crocs et l’envie de faire mieux.

 

Et justement, comment s’est passé cette semaine d’entraînement, sur quoi vous êtes-vous appuyé avec les entraîneurs pour rebondir face à Massy ?

Déjà la semaine a été allégée car le groupe était très fatigué. Mardi, on a revu notre « matrice » offensive, nos codes dans le jeu courant et on a aussi séparé les lignes. Les trois-quarts on révisé leurs lancements et nous la touche car à Clermont on a été très défaillant dans ce secteur. Jeudi, on a commencé par des Skills de plaquage et d’attitude dans les rucks, autre secteur où l'on a été chahuté dimanche. Cette semaine, on a travaillé deux fois plus avec des mots d’ordre donnés par les coachs : Combat, Exigence, Rachat, Bataille.

 

 

« C’est un petit derby »

 

 

Massy, une équipe que vous avez lourdement battue en match amical. Pour eux, c’est le match de la revanche et pour vous, celui du rachat ?

Oui, on les a battu avec la manière en match amical. Mais c’était un match amical. Massy chez eux en championnat, ce n’est pas la même chose. Ils vont nous proposer un gros combat dans les rucks et vont chercher à nous embêter. En plus, ils sont juste derrière nous au classement, pour eux c’est un match particulier car on est des clubs voisins, c’est un petit derby. Ils ont deux matchs à gagner dans l’année, c’est le Stade Français et nous. À nous justement, d’être appliqué pour les battre.

 

Quels sont les ingrédients pour les battre ?

Tout d’abord, devant on a un gros match « Rachat » à faire. A Clermont, à part le secteur de la mêlée qui a été plutôt positif, on a été catastrophique dans les rucks et en touche. Donc devant on sait qu’il va falloir faire le travail et on le fera, je n’ai pas d’inquiétude. Derrière, c’est pareil. Même s’ils ont moins failli que nous contre Clermont, ils ont envie eux aussi de se racheter. Dans ces moments là, le groupe peut exploser. Pour nous, ce n’est pas le cas. Collectivement, on est très soudé, très proches. Toute l’équipe veut se remettre dans une avancée positive pour accueillir Lyon, premier de la poule, le week-end prochain.

 

Arnaud Rey

Notez cet article

 
Tous les articles

Vos réactions

Il n'y a pas de commentaire

Ajouter un commentaire

 
  Tous les champs * sont obligatoires.

Prochain match

samedi 16 août 20H45

VS
Infos Billetterie
 
 
 
Playlist du mois