En direct du Plessis

Si vous voulez devenir arbitre au Racing Metro 92 contactez Jean LESPES à l’adresse: jeanlespes@hotmail.fr.
 
 

Reichel – Massy vs RM 92 – Le résumé du match

Reichel – Massy vs RM 92 – Le résumé du match

Publié le 29/10/2012

Belle réaction des Reichel du Racing Metro 92 qui s'imposent ce dimanche à Massy (16-14). Une victoire dans le finish au terme d'une rencontre âprement disputée.

 

Les traits tirés, les joueurs savourent sans effusion de joie cette victoire aux forceps, en cercle au milieu de la pelouse avec le staff, les joueurs non retenus et les blessés. Pas de chanson, ni de grand discours, Xavier Pujos et Florent Guichard sont concis. « Ce n'est pas anodin cette victoire, cela récompense tout le travail que vous avez fourni à l'entraînement » leur dit l'entraîneur des lignes arrières. « On a gagné mais vous étiez à deux à l'heure sur tous les ballons, alors pendant cette semaine de repos vous coupez le rugby et vous vous reposez » ajoute Florent Guichard. La victoire est bien là mais que ce fut difficile.

 

Les stigmates du week-end dernier

 

Pour ce « Match du Rachat », pas de citation, ni de plan match affiché dans le vestiaire. Juste cinq mots : Rucks, Défense, Jeu, Exigence et Rachat. « Massy en championnat, ce n'est pas la même chose ». Le capitaine Martin Clarac ne s'était pas trompé. Hier, ce n'était pas le Massy rencontré en amical lors de la pré-saison. Très agressifs dans les phases de combat et en défense, les Massicois monopolisent le ballon et enchaînent les longues séquences. Le Racing sous la pression fait preuve d'une grande fébrilité. Le match de Clermont est encore dans les têtes, les joueurs ne se lâchent pas et commettent des en-avants. Bien organisés en défense, les Reichel ne prennent pas l'eau pour autant et à la vingtième minute de jeu, le score est équilibré, six partout. Mais les dix dernières minutes profitent à l'équipe locale qui inscrit une nouvelle pénalité puis un essai. 14 à 6, à la pause les visages sont fermés côté Ciel et Blanc malgré un état d'esprit retrouvé.

 

Jusqu'au bout du suspense

 

La deuxième période marque le réveil du Racing. Les avants assoient leur domination en mêlée fermé et règlent les défaillances en touche. Résultat, les trois-quarts bénéficient de meilleurs ballons pour tenter leurs lancements. La fatigue se fait sentir chez les Massicois mais les Reichel ne scorent pas et le temps défile. Toujours un écart de huit point à la 62e minute jusqu'à cette mêlée au milieu du terrain. César Valverde dévie le ballon à son ouvreur Maxime Javaux, qui par sa course fixe son vis à vis et met l'arrière Loïc Le Gal dans l'intervalle. Le trois-quart des Espoirs n'a plus qu'à fixer le dernier défenseur et envoi le centre Maxime Bessière aplatir en bout de ligne. Le match est relancé, 14 à 11. Dix minutes plus tard, le jeune centre basque récidive et libère les siens. Après une longue séquence défensive où les Ciel et Blanc ne se mettent pas à la faute, l'arbitre met un terme à la rencontre sur une victoire du Racing, 16 à 14.

 

Les Reichel se sont fait peur mais l'essentiel est là : le rachat et les quatre points de la victoire. « On aurait perdu ce match, on était au fond du gouffre » confie Xavier Pujos. Maintenant place à un repos bien mérité avant d'affronter le premier de la poule, Lyon dans trois semaines à Colombes.

 

Arnaud Rey

 

Le groupe face à Massy :

 

Clarac, Detoeuf, Barbe, Nibert, Vargas, Alberteau, Barba, Rousselin, Valverde, Javaux, Dussartre, Bessiere, Anon, Fourcade, Le Gal, Melaine, Carcagno, Gomes Sa, Paul, Lamonzie, Andrieu, Ballu.

Notez cet article

 
Tous les articles

Vos réactions

Il n'y a pas de commentaire

Ajouter un commentaire

 
  Tous les champs * sont obligatoires.

Prochain match

samedi 30 août 20H45

VS
Infos Billetterie
 
 
+ d'infos
 
 
Playlist du mois