Reichel - RM 92 vs SF - Un derby pour la Qualif '

Reichel - RM 92 vs SF - Un derby pour la Qualif '

Publié le 12/01/2013

Match de vérité pour les hommes de Xavier Pujos et Florent Guichard ce dimanche face au Stade Français à Colombes (15h00). L’équation est simple, si les Ciel et Blanc gagnent cette rencontre, ils se qualifient pour les phases finales et éliminent le rival parisien qui n’a pour le moment pas dit son dernier mot. (Crédit Photo : BJRUGBY)

 

Réunis autour des coachs à la fin du Team Run, les joueurs écoutent, se regardent, se serrent. La motivation, l’envie, la rage est là et pourtant… Le scénario rappelle étrangement  celui du déplacement à Clermont. Une belle semaine d’entraînement, un groupe renforcé avec la descente de plusieurs joueurs Espoirs et des derniers résultats concluants, mais au final, le dimanche aux alentours de 16h30, c’est une lourde déconvenue face aux Auvergnats (35 - 10). Or ce week-end, pas question de perdre. « C’est le match le plus important de la saison » a déclaré l’entraîneur des lignes arrière, Xavier Pujos. Et pour cause, en cas de victoire, bonifiée ou non, les Ciel et Blanc se qualifient d’office pour les huitièmes de finales du Championnat de France. Un luxe à trois matchs du terme de la phase de poule. Mais avant cela, il y a une guerre à mener et c’est face au Stade Français, revanchard, pour ne pas dire mort de faim, après la déculottée prise à domicile au match aller (31-16).

 

 

« On va voir si on est costaud »

 

 

« Tout ce que l’on met en place à l’entraînement est efficace uniquement si vous êtes présent dans l’engagement, l’agressivité et le combat ». Florent Guichard n’est pas rassuré à l’approche de ce derby. La semaine studieuse de ses joueurs lui fait peur, la trouille du relâchement et paradoxalement, il y a aussi l’attente de voir son équipe montrer ce qu’elle a dans le ventre. « On verra dimanche si on est costaud » confie-t-il. Et pour gagner, il va falloir l’être. Pour d’obscures raisons, évidemment bien loin d’avoir un rapport avec le match ô combien crucial de leur groupe Reichel face au Racing…

Le Stade Français a réussi à reporter son match Espoirs prévu dimanche. En gros, les Parisiens viennent à Colombes avec une équipe, on restera poli, ultra compétitive. Sans compter que c’est leur dernière chance de recoller au triptyque du haut de tableau, ASM, Racing et LOU et d’espérer une qualification in extremis. Si les Reichel se sont préparés en conséquence, seule la vérité du terrain tranchera. Aux vues des conditions climatiques pour le moins humide, il ne faut pas s’attendre à de grandes envolées, dû moins au début de la rencontre, pas avant que l’une des deux équipes ne remporte le défi physique sur l’autre. Le combat sera la clé de la rencontre, « il faut leur casser la gueule » souligne gracieusement Florent Guichard.

 

Un match âpre qui se jouera certes sur l’envie et l’engagement mais aussi sur ce supplément d’âme, « ce 1% au dessus de votre niveau habituel qui fera la différence » analyse Xavier Pujos. Pour le troisième ligne et leader du groupe, Luc Barba, la motivation est toute trouvée : « On sait d’où l'on vient, on sait où on veut aller. On s’est promit une belle aventure ensemble. Eh bien, dimanche, c’est le seizième de finale ! ». 

 

Notez cet article

 

Actualités relatives à ce match

 
Tous les articles

Vos réactions

Ajouter un commentaire

 
  Tous les champs * sont obligatoires.

Prochain match

samedi 06 septembre 17H00

VS
Infos Billetterie
 
 
+ d'infos
 
 
Playlist du mois