ST vs RM92 - Toulouse, Ô Toulouse...

ST vs RM92 - Toulouse, Ô Toulouse...

Publié le 01/11/2012

La dixième journée de ce Top 14 version 2012/2013 aura vu le Racing Metro 92 s’incliner 32 à 13 sur les terres du Champion de France en titre. Une défaite difficile pour les Franciliens qui ambitionnaient mieux, mais qui laisse entrevoir des jours meilleurs.                                                      

(Crédit : Julien POUPART // ATTITUDE RUGBY).

 

C’est peut-être ça être Champion. Gérer les situations, les temps forts, les temps faibles ; ne pas s’affoler. Attendre le bon moment pour accélérer et faire déjouer son adversaire.

 

Il aura fallu attendre la 12ème minute de ce match clôturant cette 10ème journée de Top 14 pour voir Luke Mc Alister ouvrir le score et donner l’avantage aux locaux (3-0).

 

Sans s’affoler, les Racingmen laissaient passer la foudre. Malmenés en mêlée fermée, les Franciliens arrivaient tout de même à se sortir de leur moitié de terrain. Sur leur première incursion dans le camp adverse, les Racingmen, renversaient le jeu et c’est Julien Saubade qui jouait magnifiquement un deux contre un. Repris à quelques centimètres de l’en-but, Machenaud relevait pour Van der Merwe qui arrivait lancé et se jetait dans l’en-but. Germain transformait et permettait aux Ciel et Blanc de mener sur la pelouse du Champion (3-7).

 

Vexés, les Toulousains revenaient tambour-battant dans le camp des Ciel et Blanc. Après quelques temps de jeu, Mc Alister prenait le jeu à son compte et décidait de taper par dessus pour lui même, avant de plonger dans l’en-but. (10-7). Mc Alister marqueur, buteur, continuait son récital et distribuait le cuir à Fickou qui reprenait l’axe avant d’offrir un sprint à Huget le long de ligne de touche (15-7).

 

Les Racingmen réagissaient à la demi-heure de jeu et commençaient par rectifier le tir en mêlée, avant de pousser Burgess à la faute. Germain ajoutait trois points à l’escarcelle des franciliens.

 

Les Ciel et Blanc enchainaient, sans pour autant parvenir à percer l’épaisse cuirasse garonnaise. Grâce à leur réalisme, les Franciliens collaient à la roue du Champion de France en titre (15-10).

Les oranges passées, les Toulousains continuaient sur leur lancée et poussaient les Racingmen à la faute (18-10). Survoltés, ils ne s’arrêtaient pas là. Sur l’action suivante, Fickou y allait de son essai et donnait un peu plus d’air aux locaux (25-10).

 

Piqués au vif, les Alto-Sénaquais sonnaient la révolte. Hernandez perçait plein centre avant de retrouver le feu-follet Saubade qui jouait un « une-deux » avec Battut, tapait à suivre, mais l’arrière-garde toulousaine arrivait la première sur le ballon.

 

Dans l’élan, les Racingmen ouvraient le jeu mais ne parvenaient pas à concrétiser au tableau d’affichage. « Récompensés » par une pénalité (72’), les Ciel et Blanc s’inclinaient 32 à 13 en terre toulousaine.

 

Malgré le score, cette équipe du Racing a montré un visage intéressant pour la suite de la saison. De par ses intentions de jeu, et bien qu’il y ait eu quelques fautes, ce Racing là bâti son futur, son avenir. Pierre par pierre. Quand on sait que Rome ne s’est pas construite en un jour, on se dit que l’avenir des Ciel et Blanc peut-être alléchant. Affaire à suivre.

 

 

STADE TOULOUSAIN vs RACING METRO 92

 

Top 14 – 10ème journée

Stade Ernest WALLON

Temps : Frais

Terrain : Bon

 

 

Les équipes:

 

ST: Poitrenaud – Clerc, Fritz (David, 56’), Fickou, Huget – Mc Alister (Doussain, 80’) (o), Burgess (m) – Galan, Picamoles (Maka, 66’), Nyanga (c) – Albacete, Maestri (Millo-Chluski, 58’) – Johnston (Montes, 58’), Servat (Lacombe, 55’), Kakovin (Steenkamp, 47’).

 

Entraîneurs : Guy Noves, Jean-Baptiste Ellissalde, William Servat.

  

 

Evolution du score: 0-0, 3-0, 7-3, 10-7, 15-7, 15-10 - MT – 15-10, 18-10, 25-10, 25-13, 32-13 – FM.

 

 

Racing Metro 92 : Germain (Fall, 62’) – Imhoff, Chavancy, Barkley, Saubade – Hernandez (o), Machenaud (Descons, 51’) (m) – Matadigo (Galindo, 31’), Cronje (c), Battut – Van der Merwe (Gerondeau, 63’), Metz – Ducalcon (Sa, 41’), Szarzewski (Bianchin, 41’), Brugnaut (Ben Arous, 54’).

 

Entraîneurs: Gonzalo Quesada, Simon Raiwalui et Patricio Noriega.

 

  

 

Les points:

 

ST

 

Essais : Mc Alister (20’), Huget (22’), Fickou (47’), Clerc (74’)

Transformation : Mc Alister (20’, 47’, 74’).

Pénalités : Mc Alister (12’, 43’),

Drop: /

 

 

RM 92

 

Essai : Van der Merwe (18’)

Transformation : Germain (18’)

Pénalité : Germain (29’) , Descons (72’)

Drop : /

  

 

Les cartons:

 

ST

Jaune: /

Rouge: /

 

RM 92

Jaune: Cronje (62’)

Rouge: /

Notez cet article

 
Tous les articles

Vos réactions

Le 05/11/2012 par coincoin1er
Je n'ai pas vu le match, mais quelle blague et médiocre résumé. C'est plus fort que la pravda. Les titres pourraient être sans cesse, "Le Racing a perdu, vive le Racing". Comment peut-on positivre de la sorte après une telle rouste au score, 4 défaites de suite en championnat et sutout l'incapacité à dépasser les 15 points marqués en championnat. C'est son cercueil que le racing construit pour son avenir et celui est en très bonne voie ! Un sursaut est plus qu'attendu contre Mont de Marsan, la seule équipe à ne pas avoir gagner le moindre match et avec la plus mauvaise défense...
Le 03/11/2012 par MaxParsonage
M Lorenzetti....(vous vous souvenz de Simon Mannix).....qu'est-ce une bonne decision pour le sac?
Le 03/11/2012 par podium213
Je trouve que les agressions de Burgess (placage à retardement et antijeu non sanctionné) et de Clerc (inutile en fin de partie) contre Saubade sont scandaleuses! Sa blessure est elle grave?
Le 02/11/2012 par samson
Bravo hernandez,bravo Noriéga pour les excellents conseils fournis à la mélée!!!!! Pourquoi avoir pris un joker ouvreur pour le mettre au centre?? Au fait , Hernandez est argentin,je crois. Vivement Labit et Travers de vrais entraineurs.
Le 02/11/2012 par Rame2
svp halte au feu sur Hernandez. Le Racing Metro a perdu des matchs alors que JMH n'était pas sur le terrain. C'est toute l'équipe qui gagne ou qui perd. Vous êtes-vous rendu compte que la majorité des matchs perdus l'ont été exclusivement à cause des nombreuses fautes commises par LES JOUEURS. Trop et beacoup trop de fautes, que d'essais perdus, de points donnés aux adversaires, de cartons jaunes. La priorité de toutes les priorités est que les entraîneurs trouvent très vite la solution pour remédier à toutes ces fautes. je souhaite vivement retrouver une équipe qui joue qui combat et .....bien sûr qui gagne. Allez Racing, du coeur et du jeu.
Le 02/11/2012 par kostic
Nous sommes tous d'accord parce que ça crève les yeux.SORTEZ HERNANDEZ IL TUE LE RACING
Le 02/11/2012 par Racing Metro 92
Bonjour, Nous attendons toujours les résultats des examens de Julien Saubade. Nous vous tiendrons informés dès que possible de la gravité de sa blessure. Allez Racing ! Bonne journée. L'Equipe du Racing Metro 92
Le 02/11/2012 par Racingman for ever
Tout à fait d'accord avec Fred, il est urgent de réagir. Hernandez part avec l'Argentine ? Parfait, qu'il y reste. Ce type détruit par la pauvreté de son jeu toutes les initiatives du pac .... Il est vraiment consternant de voir à quel poinr notre équipe essaye mais n'y arrive pas ! Et puis, le compte-rendu officiel pourrait dire un mot sur Saubade .... comment va t il ? Qu'a t il ? Une équipe c'est d'abord cela, non, se soucier de son équipe ? Ou alors je n'ai rien compris ..... possible. Le rugby a beaucoup évolué ces dernières années ..... Qui a dit pas dans le bon sens ? Allez, je m'égare .... ALLEZ RACING , ..... et sans Hernandez SVP :)
Le 01/11/2012 par fred
Amis supporters, ne vous défoulez pas sur le rédacteur de cet article svp. Que voulez-vous qu'il écrive d'autre ? Vous le voyez écrire que l'équipe joue depuis 4/5 matchs avec un n°10 en bois qui ne trouve jamais la touche et fais des chandelles tellement courtes que ses avants se trouvent hors jeu offrant des pénalités en or à Toulouse. Voulez-vous qu'il écrive que sur le 2ème essai toulousain, encore une fois, notre 10 offre une super balle de relance au meilleur relanceur de notre championnat (Poitrenaud) pour le résultat que l'on connait, essai d'Huget car tout le bloc alto-séquanais était dispersé...cette touche la JMH, tu te devais de la trouver, tactiquement, il ne pouvait en être autrement. Amis supporters, voulez-vous que le rédacteur écrive qu'au milieu de la 2ème mi-temps, notre n°10 a été incapable de trouver une pénaltouche que nos avants ont eu bien du mal à gagner suite à un combat en mélée dans nos 22m ? J'ai joué au rugby, le travail fourni par les gros ne peut pas être éternellement gâché car il en va de leur motivation et le mental, c'est au mois 50% du chemin en melée et en touche, le reste étant bien sur le boulot et le talent......alors non, je n'en veux pas à notre ami rédacteur, je n'en veux même pas au coach ou aux dirigeants mais je commence à m'en vouloir de toujours croire en l'institution Racing car fidèle depuis près de 30 ans, je connais les valeurs de ce club et rien,surtout pas un joueur ne peut et doit être au-dessus de l'institution Racing, pas même un JMH...Je ne suis pas en train de dire que tous les maux du Racing en ce moment viennent de JMH, mais le fait de l'installer encore une fois (comme il y a 12 mois avec la période de crise que nous avons tous en mémoire question résultats) contre vent et marée en 10 nous coute cher sur le terrain. Nous ne pouvons pas lui reprocher grand chose sur les taches défensives, il est la et bien là, rien à redire par contre, offensivement, c'est presque le néant. Il serait tellement bien en 12 ou en 15, la ou tout son potentiel pourrait s'exprimer et en laissant le soin de la gestion du jeu au pied à un vrai n°10 (Barkley par exemple). Que l'on ne se trompe pas, je ne fais pas le procès de JMH car je l'aime bien et il a prouvé sa valeur depuis bien longtemps, je dis juste qu'il est très mal empoyé sur le terrain et que c'est préjuduciable au Racing...Je crois en cette équipe même s'il ne fait pas se leurrer, nous sommes à notre place dans ce championnat, je rappelle qu'on a marqué 6 ou 7 essais en 10 matchs, c'est inquiétant. Je pense qu'il est encore temps de redistribuer les cartes et de définir une organisation offensive qui tienne la route. Je le répète, une charnière Machenaud/Barkley, Imhoff et Fall sur les ailes, Estebanez et Chavancy au centre et JMH à l'arrière, je pense que cela peut péter le feu mais encore faut-il la mettre en place et les laisser bosser ensemble et mettre leurs problèmes d'égo de côté...Pour finir, on sera très diminué contre Mont de Marsan. J'espère que l'on n'aura pas une mauvaise surprise car cette équipe la sera au complet et n'a plus rien à perdre. C'est 5 pts qu'il nous faudra alors on sera la pour soutenir les petits gars. La bonne nouvelle est que l'Argentine fait sa tournée d'automne, on devrait voir Barkley en 10...ALLEZ RACING.
Le 01/11/2012 par loseve
Et hop, une 4eme défaite d'affilée. 20 points au classement, -21 au goalaverage, 10me (sur 14), tout va bien, (ou pas trop mal), si on lit le résumé ecrit par le rédacteur aveugle et partisan, comme à la bonne vieille époque stalinienne... On dirait un compte rendu ecrit par la porte parole de l'actuel gouvernement... Un point commun, c'est l'art de nous faire croire (tenter de nous faire croire) que cela ne va pas si mal. Cette équipe, depuis son accès au Top14, va de plus en plus mal. Grenoble est 6eme ! Eh, Monsieur Lorenzetti, on se reveille et on arrête de croire au père Noel, car la chute va être terrible !

Ajouter un commentaire

 
  Tous les champs * sont obligatoires.

Prochain match

samedi 06 septembre 17H00

VS
Infos Billetterie
 
 
+ d'infos
 
 
Playlist du mois