Torfs : "Ça n'a rien à voir!"

Torfs :

Publié le 24/07/2012

Il est arrivé au club sur la pointe des pieds, timide, ne faisant pas de bruit et s’intégrant au groupe comme pour mieux profiter de cette chance exceptionnelle qui lui est offerte. Ce jeune, c’est Jens Torfs, international Belge de 20 ans, qui a signé cet été un contrat espoir d’un an au Racing Metro 92. Rencontre avec un jeune qui se donne quelques années pour atteindre son objectif : évoluer au quotidien dans un effectif professionnel.

 

 

Tu viens d’arriver au club, plus généralement en France et n’est pas connu du grand public. Peux tu te présenter en quelques mots ?

 

Je me prénomme Jens  Torfs, j’ai 20 ans et je suis belge, comme tu peux facilement le remarquer à mon accent (rires). J’ai commencé le rugby il y a 12 ans dans une famille de rugbymen et influencé par mon père. Je joue au poste de centre et j’aime le rugby avant tout pour sa notion de combat et ses duels. J’ai découvert le rugby à l’âge de 8 ans et joue en équipe nationale depuis les -17. J’adore ce sport. J’ai très vite décidé de faire le maximum pour en connaître le haut niveau. Auparavant je pratiquais pas mal de discipline en simultané comme la natation et la gymnastique. A 10 ans, un choix s’est imposé car je ne pouvais pas tout faire. J’ai choisi le rugby naturellement après avoir été voir un match de mon équipe nationale belge avec mon père.

 

 

Comment es-tu arrivé au club ?

 

Un accord de partenariat existe entre la Fédération Belge de Rugby et le Racing qui se matérialise notamment par la venue d’un entraîneur du centre de formation du club au pôle Belgique. J’ai ainsi été repéré et j’ai signé un contrat Espoir pour un an.

 

 

Tu as intégré le groupe pro pour le stage de pré-saison à Lausanne. Après avoir gouté à ce très haut niveau, quel objectif t’es-tu fixé à moyen terme ?

 

Tu sais, je découvre le club et ai la chance d’intégrer ce groupe pour le stage à Lausanne. Chaque chose en son temps. J’aimerais évidement jouer avec les pros dans quelques années mais une grosse saison nous attend avec les Espoirs. On verra…

 

 

Comment appréhende-t-on le passage au rugby pro de très haut niveau d’un seul coup ?

 

Le rugby belge est en plein développement et progresse d’années en années. Du coup, découvrir l’organisation d’un club pro comme le Racing est exceptionnel pour moi. Ca n’a rien à voir !

 

 

En général, tous les rugbymen interrogés sur le sujet ont des référents qui leur ont donné l’envie de faire ce métier. Quelles idoles ont bercé ta jeunesse ?

 

Je n’ai pas vraiment d’idole car je ne regardais pas trop le rugby jeune et n’ai donc pas de référent qui m’a donné la fibre. Cela s’est fait naturellement, au contact de mon père. Mais quand je vois le niveau au club à mon poste, je ne peux être qu’admiratif devant des joueurs comme Henry, Fabrice, Vuli et tous les autres. Je profite…

Notez cet article

 
Tous les articles

Vos réactions

Le 30/09/2012 par satur
salut suis un jeune descolaisé mon nom est djoko saturnin africain , 1mètre 62 age 17ans poste 14_10_15 rapide j'aimerai joue dan votre école de rugby chez vous et être forme,j'ai une expérience du jeu dans des championnats de rugby en cote d'ivoire depuis 2003 je veut recevoir chez vous une formation physique pour être près et lance déphir
Le 06/08/2012 par Benny Geersheuvels
Talent natuurlijk, maar vooral het harde trainen werpt nu zijn vruchten af. Jens blij er voor gaan en één van de weken komen we kijken.
Le 26/07/2012 par Entraineur de Jens à Anvers
A great sportsman. 100% focused and an incredible drive. I hope he can make his dreams come true because he deserves it. Chris Goossens
Le 26/07/2012 par Manager U19
J'ai eu le graçon en Ecosse et en Roumanie lors des championnatsd'Europe U19 Je lui avais à l'époque déjà prédis un grand avenir. Qu'il continue à travailler et pourquoi pas les protes du Top 14 sous peu Amitiés Marc moucheron

Ajouter un commentaire

 
  Tous les champs * sont obligatoires.

Prochain match

samedi 06 septembre 17H00

VS
Infos Billetterie
 
 
+ d'infos
 
 
Playlist du mois