actuImage.php

USAP vs RM 92 - Delpoux : 'C'est désormais aux autres d'être sous pression'

USAP vs RM 92 - Delpoux : 'C'est désormais aux autres d'être sous pression'

Publié le 28/10/2012

Marc Delpoux revient sur la victoire de son équipe face au Racing. Après avoir dominé la première mi-temps, les catalans ont subit en seconde période avant de remporter la match dans les dernières minutes. L'entraîneur de l'USAP insiste sur le soulagement des siens à l'issue de la rencontre et la bonne opération comptable à quatre rencontres de la fin de la phase aller.

 

 

Marc Delpoux, c'est un sentiment de soulagement qui doit prédominer à l’issue d’une rencontre qui aurait pu vous échapper ?

 

Oui, c'est le championnat français qui veut ça. Le paradoxe aujourd'hui (hier), c'est le vent. C'est l'équipe qui jouait contre le vent qui parvenait à tenir le ballon et mettre l'adversaire à la faute. En deuxième mi-temps, nous avoins drôlement baissé notre niveau de jeu Nous n'arrivions pas à enchaîner et avons laissé le jeu aux Franciliens. Heureusement, nous avons eu un sursaut d’orgueil.

 

 

Vous avez dominé en première mi-temps, moins en deuxième.

 

La première mi-temps a été très intéressante dans la construction, la conservation, l'envie. Peut-être qu'elle aurait mérité un essai de plus. Après, le match est tombé d'un cran. C'est surtout nous qui avons baissé de rythme.

 

 

Avec deux derniers coups de pied décisifs de votre buteur James Hook...

 

C'est surtout une multitude d'actions qui nous rapprochent près des lignes et James qui conclut le travail effectué par l'ensemble de l'équipe. La pénalité de la 72e aurait dû arriver plus tôt. Après, une fois que nous avons pris le score, nous ne l'avons plus lâché. Mais le championnat est comme ça. Chaque semaine, c'est celui qui reçoit qui  est sous pression. Maintenant, c'est aux autres à l'avoir puisque nous allons se déplacer deux fois.

 

 

Au delà du resultat, vous réalisez une très bonen operation comptable au classement?

 

Si je ne me trompe pas, nous nous retrouvons à trois équipes – le Racing, Biarritz et nous - à 20 points, à la 7e place et il reste quatre matches pour finir la phase aller. Nous nous déplaçons deux fois et recevons deux fois derrière. Nous ferons le bilan à l’issue de ces matchs. Mais je crois que si nous venions à accrocher deux victoires et gratter quelques bonus, cela serait déjà pas trop mal.

 

 

Notez cet article

 
Tous les articles

Vos réactions

Il n'y a pas de commentaire

Ajouter un commentaire

 
  Tous les champs * sont obligatoires.

Prochain match

samedi 20 décembre 18H30

VS
Infos Billetterie
 
 
+ d'infos
 
 
Playlist du mois