En direct du Plessis

Si vous voulez devenir arbitre au Racing Metro 92 contactez Jean LESPES à l’adresse: jeanlespes@hotmail.fr.
 
 

Un Racing à quart-temps

Un Racing à quart-temps

Publié le 14/03/2010

Pierre Berbizier a eu beau exhorter ses troupes, le Racing s'est incliné face à Montauban. (Crédit : Panoramic)

Une semaine après sa défaite à Montpellier (22-19), le Racing-Métro 92 s'est à nouveau incliné, cette fois largement, dans la cuvette de Sapiac face à Montauban (45-31). Une défaite logique tant les Ciel et Blanc n'auront pas réussi à maîtriser les évènements, hormis durant un début de seconde période conquérant. Réaction attendue lors de la réception de Brive le 27 mars prochain.

Pour la deuxième fois consécutive, le Racing a laissé échapper une victoire à sa portée. Pour la deuxième fois consécutive, le Racing a laissé échapper une occasion de creuser l'écart sur ses poursuivants. Et pour la deuxième fois consécutive, le Racing ne peut s'en prendre qu'à lui-même.


Passons sur le premier acte, jugé « catastrophique » par Pierre Berbizier lui-même. « Trop d'imprécisions, trop de ballons rendus, trop de fautes stupides » a même renchéri le manager francilien pour étayer ce jugement lapidaire. On ne peut lui donner tort.
 

Alors, côté montalbanais, on s'est nourri des fautes adverses, comme Montpellier l'avait fait la semaine dernière. Cédric Rosalen s'est ainsi régalé, enfilant les pénalités comme des perles (9', 18', 22', 31'), saupoudrant le tout d'un drop claqué comme à la parade (38'). Or, comme Rida Jahouer s'était jeté sur un coup de pied contré de Greg Goosen pour inscrire le premier essai des siens dès la sixième minute, l'avance des locaux à la pause donnait l'impression que le match était déjà plié (22-9).


Les murs du vestiaire francilien ont dû trembler à la pause... Mais plus que trouver les mots pouvant remettre ses joueurs dans le droit chemin, Berbizier attendait des actes. Il ne fut pas déçu. Remontés comme des pendules, ses joueurs entamaient alors une folle remontée.


Quatre minutes seulement après la reprise, Sereli Bobo inscrivait d'abord son cinquième essai de la saison suite à un caviar de passe au pied de son ouvreur Mehrtens (44', 22-16). Une pénalité de chaque côté plus tard, Montauban se retrouvait réduit à 14 après un carton jaune infligé à Abdellatif Boutaty (61').


Dans la foulée, le Racing bénéficiait de plusieurs mêlées aux abords de la ligne montalbanaise. Sur l'une d'elles, le deuxième ligne Karim Ghezal assénait un coup de poing, repéré par l'arbitre assistant mais sanctionné d'un simple avertissement par M. Péchambert... Curieuse décision, et sursis pour Montauban. Sur la suivante, les Montalbanais finissaient tout de même par craquer et l'arbitre accordait logiquement un essai de pénalité aux visiteurs (64', 25-26). Pour la première fois du match, le Racing passait devant au score.


Un avantage que les coéquipiers de Jérôme Fillol allaient parvenir à garder... deux minutes! Le temps pour Rosalen d'ajouter une nouvelle pénalité à son compteur et redonner ainsi de l'air à une équipe à l'agonie (66', 28-26). Incroyablement, les Racingmen retombaient alors dans leurs travers de la première période. Montauban n'en demandait pas tant.


Revigorés par la soudaine chute de concentration adverse, Montauban se détachait inexorablement lorsque Rosalen envoyait Jean-Philippe Viard inscrire le deuxième essai des siens (72', 38-26). Pire, tout juste rentré en jeu, le jeune Julien Larroque aplatissait en terre promise l'essai de la délivrance pour sa première en Top 14 (78', 38-26). En passant la transformation, Rosalen en profitait même pour battre le record de points inscrit en un match cette saison (30).


L'essai de l'honneur inscrit par Julien Saubade à la sirène n'y changeait rien (45-31), le Racing repartait battu de Sapiac, la tête à nouveau pleine de regrets. Car, après Montpellier, le Racing s'est à nouveau battu tout seul. Les deux semaines sans match à venir ne seront pas de trop pour préparer le grand choc du 27 face à Brive. Des Brivistes, vainqueurs du Stade Français vendredi, et revenus à quatre petits points des Racingmen. Dans son antre du stade Yves du Manoir, la défaite sera cette fois interdite pour le Racing, sous peine de regarder les phases finales du canapé.

Notez cet article

 
Tous les articles

Vos réactions

Le 21/03/2010 par BROC
Quelles équipes peut jouer sans ses cadres blessés ou retenu en équipe nationale. Voyez toulouse et le SF. Quoi qu'il en soit félicitation pour votre saison. La Belgique aussi est derriére vous
Le 20/03/2010 par Nouvess
Malgré les deux défaites contre Montpellier et Montauban, je vous encourage Racing !! C'est pas mal pour une première saison en 1ère division. Il faut maintenant essayer de se tenir à la 6ème place pour la coupe d'Europe!! COURAGE !!!!!!
Le 17/03/2010 par Monbaz
On perd deux fois de suite contre des équipes à notre portée mais qui jouent leur maintien. Il faut croire qu'il y a plus de motivation à se maintenir qu'à accéder aux phases finales. Sachons ne pas nous contenter du "ventre mou" et jouons cette 6ème place à fond pour confirmer cette entrée fracassante en Top 14. Racing!!!
Le 15/03/2010 par metrofan
je ne cherche pas d'excuse mais le 6 nations prive quand meme le RM-92 des cadres +Chavancy et Wisnesky blessés cela faisait un gros handicap face à Montauban qui recherche le maintien l'espoir contre Brives avec le retour de tous !!!! ALLEZ LE RM-92
Le 15/03/2010 par Just a Fan
Forwards not giving the backs enough ball...whenever the backs were given the opportunity they scored. If we concentrate on Rugby rather than the side shows the other teams try to drag us into and we will be unbeatable.
Le 14/03/2010 par DOM
Le racing est toujours 6 ème à 4 journées de la fin du championnat et était en PRO D2 l 'année dernière. Donc, le bilan à date est plus que positif. Si on aime ce club pour ces valeurs, son état d ' esprit, les joueurs et entraineurs : il faut impréativement que le stade yve du manoir soit plein à craquer le 27 mars contre brive et les encourager fortement lors des 3 dernières journées. Supporteurs, joueurs, entraineurs doivent etre mobilisé pour faire mieux ensemble à chaque match et la HCUP nous sourira peut être. Sportivement
Le 14/03/2010 par Essonne PC
Tout simplement incroyable. Allez les gars , faut y aller au charbon!!! Vous montrez du bon jeu, gardez le au moins 40 min pleines. J'ai confiance en vous, rendez vous pris pour le 27 Mars Montrez nous ce que vous savez faire
Le 14/03/2010 par j-my
Je ne comprend pas, je ne comprend pas ! Comment on peut jouer comme des bêtes en 2ème mi-temps, pour remonter une 1ère mi-temps inexistante, et une fois que l'on prend le score à notre avantage (1pt d'écard), on lâche le match, on arrête de jouer. On refait la même que la semaine dernière à Montpellier, ou une fois que l'on avait pris le score à notre avantage, on à relachés le match. Pas d'autre solution possible au prochain match de gagner, si l'on veut éspèrer une place en phase finale et en coupe d'europe.

Ajouter un commentaire

 
  Tous les champs * sont obligatoires.

Prochain match

samedi 19 avril 18H30

VS
Infos Billetterie
 
 
 
Playlist du mois