Un coup à jouer

Un coup à jouer

Publié le 01/09/2009

Deux victoires en trois matchs. C'est fort de cet excellent bilan que le Racing-Métro 92 se déplace sur la pelouse du CS Bourgoin-Jallieu pour le compte de la 4ème journée de Top 14. Niché entre deux rendez-vous à domicile, ce déplacement en Isére est une belle occasion pour les hommes de Pierre Berbizier de faire un coup.

Confiance

En pleine confiance après leur premier succès de la saison dans leur antre face à Bayonne samedi dernier (18-9), les coéquipiers de Simon Raiwalui ont tous les atouts pour ramener des points du Stade Pierre-Rajon.

A commencer par la qualité de leur jeu d'avants. Si parfois depuis l'ouverture de la saison, les trois-quarts ont été quelque peu en-dedans, les avants, eux, se sont imposés comme l'incontestable point fort de l'équipe ciel et blanc. Impressionnants de puissance en mêlée, sauvages dans les rucks, les gros ont fait plier leurs adversaires
dans ce secteur de jeu.

C'est sur ce même point fort que les joueurs du Racing devraient s'appuyer ce mercredi, et ce même si le huit de devant sera privé de ses deux internationaux stars, Lionel Nallet et Sébastien Chabal, laissés au repos par le staff.

Une décision qui décevra sans doute le public de Pierre-Rajon, attendu en nombre pour accueillir le retour des fils prodigues, mais une décision logique si l'on considère que les matchs à domicile sont la priorité pour un promu, qui plus est quand c'est le champion de France en titre qui se présente le dimanche suivant...

Assurance

Reste que le pack ne manquera tout de même pas d'atouts. Simon Raiwalui récupère et le poste et le brassard de Nallet, tandis que Jone Qovu prendra place en numéro 8. Deux beaux bébés qui se feront un plaisir de bouger la défense berjallienne et sauront, à n'en pas douter, se montrer dignes de ceux qu'ils remplacent.

Le héros du weekend dernier, Fabien Fortassin, sera, lui, titulaire à l'arrière. Un poste où sa science du jeu et du placement font merveille, et d'où il pourra également soulager au pied Jonathan Wisniewski, de retour à l'ouverture. Petit nouveau, et nouvel exemple de l'excellence du centre de formation du Racing, Mathieu Lorée prendra place à la mélée pour sa première apparition de la saison.

Une équipe à laquelle s'intègrent également Sefulu Gaugau et Epi Taione, titularisés tous les deux au centre pour la première fois de la saison. Un duo finesse/puissance qui devrait faire mal au milieu du terrain.

Méfiance

Bref, un Racing solide et tout à fait capable de ramener la victoire. Mais un Racing vigilant, qui sait que la partie ne sera pas de tout repos.

Surtout depuis que tard dans la journée d'hier, la DNACG a enfin validé le plan de reprise du CSBJ, permettant ainsi au club isérois de se présenter au complet pour la première fois de la saison. Sous l'oeil de leur nouveau président et sauveur du club, Gaston Maulin, les joueurs, qui restent sur une très belle victoire face à Biarritz (22-17), auront particulièrement à coeur de gagner. Mais la méfiance n'empêche pas l'ambition.

Les XV de départ:
CSBJ: Denos - Vulivuli, Van Zyl, Janin, Coux - Boyet, Senio - Nicolas, Labrit, Frier (cap) - Basson, Levast - Wihongi, Genevois, Tchougong. Entr. : E. Catinot, X. Péméja.
RM92: Fortassin - Saubade, Taione, Gaugau, Vakaola - Wisnewki, Lorée - Vaquin, Qovu, Culine - Raiwalui (cap), Van Der Merwe - Baïocco, Noirot, Tuugahala. Entr. : P. Berbizier, S. Mannix.

Notez cet article

 

Vidéos relatives à ce match

Actualités relatives à ce match

 
Tous les articles

Vos réactions

Il n'y a pas de commentaire

Ajouter un commentaire

 
  Tous les champs * sont obligatoires.

Prochain match

samedi 01 novembre 18H30

VS
Infos Billetterie
 
 
+ d'infos
 
 
Playlist du mois