actuImage.php

UBB vs RM92 - They Gave it Everything

UBB vs RM92 - They Gave it Everything

2014/02/22

Deprived of numerous key players, despite throwing everything into the battle the Ciel et Blanc fall to a heavy (25-9) loss in Bègles. But while the locals have made a big step to avoiding relegation, the suspense for the Franciliens remains complete before hosting Castres next Saturday. (Credit photo : Emilie Manchon)

 

Fabrice Estebanez hit the nail on the head when summing up this game on the final whistle. “Bordeaux were better than us,” admitted the Ciel et Blanc international centre. “We knew they would play the game at pace, and that is exactly what they did.”

 

Indeed, despite a heavy and slippery surface at Stade André-Moga, the players of l’Union Bordeaux-Bègles simply confirmed their status as a team which like to play running rugby. In these difficult conditions, the Bordelais refused to shut down their game, putting their visitors repeatedly under pressure through the speed and the precision of their execution. And putting up an impermeable defensive line whenever the Ciel et Blanc looked liked scoring.

 

Consequently, Racing Metro 92 leaves Bordeaux without having scored a single try, and without even claiming the defensive bonus point which even at the end of the game, seemed within their grasp. Weakened by the absence of a dozen internationals, even if Maxime Machenaud, back from Cardiff, and Marc Andreu made the effort to come and support their team-mates, the lack of cohesion in the Racing ranks once again cost them dearly.

 

The Ciel et Blanc nevertheless got off to a good start, playing with the wind at their backs occupying the opposition camp from the off, and forcing the Bordelais into error. After five minutes, Benjamin Dambielle opened the scoring with a penalty goal for Racing, but  Pierre Bernard (who scored a total of 20 points) replied with two goals, to take the lead 6-3.

 

Shortly after, Bernard struck again. Putting the Racing defence under pressure with a tactical kick of diabolical precision, he opened the way for his fullback Domvo who re-gathered and streaked away to score near the posts. With the conversion, after 22 minutes UBB were out to a handy 13-3 lead. “We are lacking in efficiency, whereas Bordeaux is playing at pace and winning the impacts,” observed Laurent Travers from the sideline.

 

With Jone Qovu called on to contribute his power in the centre of the field, and with some sparkling runs from Juan Imhoff playing the role of a ‘libero’ in the defence, it looked as though the visitors were about to turn the game around. But repeated penalties in the tackle zone,  plus Qovu’s yellow card for a dangerous tackle in the 36th minute, made the task far more complicated.

 

Trailing 19-6 at half-time, from the start of the second-half, it looked as though the Ciel et Blanc were starting to get the upper-hand. A yellow card for Bordeaux flanker Madaule (50th) and the accompanying penalty goal by Dambielle (19-9) loomed as a turning point in the game. But despite having the extra man for ten minutes, the Franciliens still failed to inject sufficient pace into their game to get through the Bordeaux defence.

 

Bernard added two more goals about the hour (25-9), but even with the arrival of fresh legs in the final quarter, the Ciel et Blanc could not reduce the deficit. They gave it everything, and after a long sequence of play in the UBB 22, Masi Matadigo dived over the goal-line in the 77th minute. But it was not to be, and as a symbol of the Ciel et Blanc frustration, the try was refused by the referee after numerous slow-motion replays. “We really made tough work of it,” conceded Estebanez as he came off the pitch. “But we are not dead yet, and now we have to concentrate on preparing for what will be the crucial game against Castres at home next Saturday.”    


 

Rate this article

 
More articles

Your reactions

The 24/02/2014 by Olive
Quelle que soit notre impression générale sur le Racing depuis le départ de Berbizier(regret, même si on avait parfois un peu d'agacement),ça ne donnera pas à l'équipe actuelle la folie qu'on en attendait:elle est surtout courageuse mais avec trop d'individus qui ne se trouvent pas,jouent sans soutien,n'assurent rien par fébrilité,manquent d'imagination et n'ont personne sur le pitch pour imposer une stratégie.Ce sont pourtant de bons gars,de bons(ou même très bons joueurs)et on a mal pour eux,avec cette triste sensation qu'ils doivent avoir d'être bloqués et de ne pouvoir nous offrir ce qu'on attend d'eux.
The 24/02/2014 by bastien
tu as bien raison ceusette, "yapluka" attendre la fin de saison.... Mais quel gâchis!! les bras m'en tombent!
The 24/02/2014 by ceusette
Dambielle a déjà joué en top 14 (et même champion de France avec Biarritz ), et je le trouvais plutôt bien à La Rochelle (en pro D2, c'est vrai). Ici, on ne lui a laissé guère de temps de jeu, donc c'est difficile à évaluer son niveau... Ce qui m'inquiète, c'est que des joueurs comme lui ont tendance à régresser en jouant au Racing... et n'ont d'autre choix que de partir... Le cas de Germain est quand même symptomatique... @ bastien, je suis d'accord, l'éviction de Mannix n'a servi à rien, et quand on voit ce qu'il fait au Munster... Même chose pour Quesada au SF... C'est franchement troublant... en tout cas moi, je ne sais plus quoi penser... Je ne demande qu'à être rassurer pour cette fin de saison!... Allez Racing quand même!
The 23/02/2014 by olive
Tu as raison grandvoyageur:ils essaient tout...sauf ce qui leur permettrait de nous séduire.Mais,au fond,ne se trompe-t-on pas sur le niveau des joueurs:un Dambielle,par exemple,est sans doute sympathique et plein de bonne volonté,mais c'est un joueur de Pro D2...Notre Wizniewski,sans problème de santé,serait en EDF:il risque bien d'ailleurs de s'y retrouver...en nous quittant!C'est quand même dommage, pour lui peut-être,mais surtout pour nous!Finalement le Racing mérite bien actuellement sa 8ème place.Bien sûr 4 ou 5 points,ça se rattrape...Mais il faudra passer 3 ou 4 équipes,et là ça n'est plus de l'arithmétique:la qualif,ce sera pour les meilleurs,pas pour une" équipe "sans classe ni cohésion,avec trop de joueurs médiocres ou sans âme.
The 23/02/2014 by bastien
On a viré mannix pour moins que ça ,non? Et berbiz,qu'est ce qu'il doit bien rire.................
The 23/02/2014 by parigot
Quel beau gâchis cette saison!! Voila ce qui arrive quand on change de coach tous les ans et qu'on nrenouvelle une équipe à 80% avec des pseudos stars qui ne sont là que pour prendre du fric!!! lorenzetti,reveille-toi! Tu t'es complètement fourvoyé cette saison!! ECHEC TOTAL! tU SAIS QUE TON ARENA SERA VIDE AVEC UN FOND DE JEU PAREIL ET 2 BRANQUIGNOLS EN GUISE D'ENTRAINEURS!
The 23/02/2014 by Superboulit
Je ne sais quoi dire !!!! Dire que Bordeaux a bien joué et bien non c'est le racing qui leur offre la victoire et cela et bien dommage on était sur place et c'était flagrant on n'est pas au niveau trop d'erreurs et de plus l'arbitrage pro bordelais il me semble je ne sais si à la télé c'était visible? Mais ceci dit on y est pas et j'ai bien peur que contre le CO on morde la poussière alors en tant que supporter je vais aller à colombes samedi et encore et encore les pousser mais cela devient compliquer de croire en cette équipe .ha oui j'oubliais mais quand quelques supporters font 1100 kms dans la journée pour venir supporter le racing cela pourrait être sympa de venir nous saluer en guise de remerciements !!!!!!!!! Pensez y la prochaine fois
The 23/02/2014 by franckynho
Oui, ils ont tout essayé et malgré cela une belle défaite du racing !!!! C'était un match triste à en mourir. Et pourtant tout y était : essai à la con, fautes nombreuses ey un carton jaune, les adversaires qui ont joués 3 fois en infériorité numérique sans que le Racing ne puisse franchir et le bouffage de feuille de Qoovu avec un 4 contre un qui y va tout seul !!!! Honte sur le niveau de jeu proposé !!! Indigne de cette équipe et de ses supporteurs. Vivement la fin de saison et pourvu que l'on ne finisse pas relégable. Bravo à l'UBB
The 23/02/2014 by podium213
Deux essais refusés contre Bayonne, un hier contre Bordeaux! Combien d'essais nous sommes nous fait refuser depuis celui de Magnaval le premier jour???Combien de points de bonus nous échappent ils de ce fait?
The 23/02/2014 by grandvoyageur
Tout essayé !!! Pourquoi pas essayer un peu de vitesse, d'adresse, de stabilité en mêlée, de jeu en mouvement, de replacement après 2 temps de jeu, d'envie, de confiance, de prise de risque quand il y a un avantage signalé par l'arbitre, etc. Il y a encore de la marge pour progresser et passer de temps en temps la ligne d'essai. On a envie d'y croire. Mais c'est tellement criant que cette équipe ne prend pas de plaisir que l'on a mal pour vous. Alors lâchez vous. Il n'y a plus rien à perdre. Et puis gardons des lignes arrières avec de l'initiative Imhoff, Fall, Estebanez, etc

Add a comment

 
  All * fields are mandatory.

Next match

Saturday 01th November 6:30 pm

VS
Infos Billetterie
 
 
 
Playlist du mois