actuImage.php

Une défaite et des leçons

Une défaite et des leçons

2010/07/30

Le Racing Metro 92 s'est lourdement incliné pour son premier match de préparation au stade Mayol face au RC Toulon, encaissant au passage quatre essais (39-10). Une défaite en forme d'avertissement sur le travail restant à accomplir avant d'être prêt pour les joutes du Top pour une équipe qui avaient sans doute les jambes lourdes après une semaine de stage intense.

Dans un stade Mayol aux trois-quarts plein et chauffé, comme à son habitude, à blanc, le Racing entamait donc sa saison par un match amical des plus compliqués. Au sortir d’une semaine de stage en tous points idyllique, il était temps de retrouver le terrain, et sa vérité.

Pour cette rencontre de rentrée, Pierre Berbizier et son staff avaient décidé d’effectuer une large revue d’effectif. Ainsi, deux quinze titulaires étaient prévus pour entamer chaque mi-temps. Le premier acte, le Racing le débutait avec une équipe comprenant cinq nouveaux (Brugnaut, Ghezal, Durand, VuliVuli et Bergamasco) et sou le capitanat inédit de Sébastien Chabal.

Une première que l’ancien Berjallien essaiera sans doute d’oublier au plus vite. Peu inspirés face à des Toulonnais visiblement plus en jambes, les Franciliens peinaient à prendre le dessus sur leur adversaire. Pourtant quelques plaquages bien sentis (Goosen 7’, Van der Merwe, 7’) montraient que les intentions étaient là. La vaillante défense des Racingmen faisaient des dégâts ; Jean-Philippe Genevois se fracturant le poignet sur un tampon hallucinant de François Steyn (13’) ; les travées de Mayol résonnent d’ailleurs encore du cri de douleur du talonneur varois…

Pas déstabilisés par ce coup du sort, comme toujours galvanisé par leur public, les Toulonnais asseyaient leur domination, Jonny Wilkinson se chargeant d’engranger les points au pied (8’, 10’, 20’, 23’). Courageux en défense, mais peu adroits en attaque, les Racingmen subissaient la domination adverse et encaissaient même un essai inscrit par Paul Sackey suite à une contre-attaque meurtrière (31’, 17-0).

Fanny à la pause (20-0), le Racing se devait de réagir. Et le fit. Avec une équipe totalement renouvelée donc, offrant leur première apparition à Grégory Arganese, Antoine Battut et Benjamin Fall, les Ciel et Blanc commençaient par ouvrir leur compteur ; Jonathan « drop » Wisniewski scorant les trois premiers points (46’, 20-3).

Mais les Toulonnais ne s’en laissaient pas compter, et Benjamin Lapeyre s’offrait son premier essai sous ses nouvelles couleurs à la suite d’un exploit personnel (27-3, 49’). Pire pour les Ciel et Blanc, Geoffrey Messina y allait lui aussi de son essai (34-3, 56’). Cette fois, la cabane était bien tombée sur le chien…


Alors que Santiago Dellapé récoltait même un jaune (encore!) sévère (69'), Henry Chavancy redonnait tout de même du baume au coeur aux supporters franciliens en concluant une superbe action en première mai et un échange Saubade-Fall magnifique (71', 34-10). Mais preuve que cette soirée n'était définitivement pas ciel et blanche, Jocelino Suta inscrivait le cinquiième essai des Rouge et Noir en coin (77', 39-10).

Une rencontre à oublier au plus vite en somme. Mais pas avant d’en avoir tiré des leçons salvatrices pour le futur…

Rate this article

 
More articles

Your reactions

The 07/08/2010 by najael
Bonjour Amis Parisiens, Alors, que dites-vous de l'ASM ? N'a-t-elle pas admirablement verouillé la finale du Top 14 ? Et à la loyale Môsieur ! Et que dites-vous de la surpuissance qu'ils affichent déjà contre Bourgoin et Sale ? Vous concernant, au nom du peuple auvergnat, nous vous souhaitons une grande saison, avec plein de belles victoires ! Vous allez briller, ce ne peut être que bon pour le rugby ! Nul ne peut dire si nous serons vos adversaires pour la finale 2011 mais ce n'est pas bien grave désormais que nous avons vaincu nos vieux démons qui nous hantaient depuis bien trop longtemps ! Nous reviendrons au Stade de France quand nous reviendrons ! Amicaux bisoux ovales !
The 02/08/2010 by Obix
On ne pourra malheureusement jamais empécher les polémistes et rageux de base de venir déverser leur trop plein d'agressivité sur les forums. J'espère simplement que cette année, certains se contenteront simplement de commenter le Rugby et non de stigmatiser une région, ses habitants, son club comme celà devient malheureusement la coutume. Un brin d'intelligence et de maturité seraient les bienvenus. A bon entendeur... PS : Supporter83 : Ca fait plaisir un peu de bon sens, merci à toi ;)
The 31/07/2010 by supporter83
"Jean-Philippe Genevois se fracturant le poignet sur un tampon hallucinant de François Steyn (13’) ; les travées de Mayol résonnent d’ailleurs encore du cri de douleur du talonneur varois…" Cette phrase viens du compte rendu du match sur le site du RCT et repris par le webmaster du metro 92.Ou est la provocation,on est tout de même pas dans match PSG/OM....si vous vouez ce que je veux dire......Le rugby est plus convivial, laissons les fauteurs de troubles pour les fouteux.....
The 31/07/2010 by supporter83
J'étais à mayol ce vendredi,bien que supporter du RCT,je ne vois pas matiere à polemiquer sur la bessure de Genevois, même si je suis peiné pour lui, c'est toujours triste quand un jour quitte le terrain sur un brancard.En effet le plaquage est rude,mais nous sommes au rugby et la bessure est oni presente.Par contre pour l'essais du metro et bien la il y a polémique car la derniere passe est en avant d'un bon metre.
The 31/07/2010 by dragounette66
Si François Steyn méritait un carton sur l'action où il blessa Jean-Pilippe Genevois, l'arbitre le lui aurai donné de suite, il ne la pas fait cela voulait dire qu'il n'y avait pas de discution à faire la dessus. Je ne vois pas non plus ce qu'il y a de honteux à avoir écrit ça. Les blessures, les mauvais coups, les placages pas forcement très gentils font parti du rugby.
The 31/07/2010 by jogger78
je vois pas où il y a quelque chose de honteux dans ce texte
The 31/07/2010 by Ced
Vous n'avez pas une once de honte quand vous écrivez ça :"Jean-Philippe Genevois se fracturant le poignet sur un tampon hallucinant de François Steyn (13’) ; les travées de Mayol résonnent d’ailleurs encore du cri de douleur du talonneur varois…" ? Vous me dégoutez, la haine et la pitié se mélangent, après les mots il y a la loi et après les coups... Vous êtes répugnants d'écrire de telles saloperies, quand un joueur s'arrête 3 mois sur un plaquage complément illégal, la moindre des délicatesses c'est de ne pas en rajouter. J'èspère que vous pouvez vous regarder dans un miroir et que les toulonnais ne verront pas ce message, qui lui résonnera comme une provocation.
The 30/07/2010 by Tonio
Bon esprit, il n'est jamais trop tard pour bien faire. http://www.rugby-andresien.com/

Add a comment

 
  All * fields are mandatory.

Next match

Sunday 26th October 6:15 pm

VS
Infos Billetterie
 
 
 
Playlist du mois