actuImage.php

AB v RM92 - Le Racing s'entrave dans ses basques...

AB v RM92 - Le Racing s'entrave dans ses basques...

Publié le 01/10/2011

Le Racing Metro 92 s’est incliné sur la pelouse du stade Jean Dauger face à l’Aviron Bayonnais à l'occasion de la 6ème journée de Top 14 (27-23). Une défaite tout de même agrémentée d’un point de bonus défensif.


C’est sous une grosse chaleur estivale que ce match s’est déroulé (30°C) vendredi soir.
Dès l’entame du match, les bayonnais mettaient  la pression sur les Racingmen et au bout d’une minute de jeu, l’Aviron Bayonnais menait 3-0. Il fallut attendre la 4ème minute pour voir nos Ciel et Blanc malmener les Basques. Action concrétisée par la botte de Jonathan Wisniewski. 3-3.


Au bout de dix minutes, le score n’avait pas évolué mais les intentions étaient présentes dans les deux camps.
Il fallut attendre la 18ème et une faute du Racing pour voir Garcia réussir une nouvelle pénalité. L’Aviron passait alors devant au score. 6 à 3.
La réaction ne se fit pas attendre : 19ème minute de jeu et touche pour le Racing sur les 40 mètres adverses. Cronjé faisait alors une offrande à Matavesi qui accéléra et crocheta l’arrière pour applatir le premier essai de la partie. 6-10 pour le Racing.
Dix minutes plus tard, après plusieurs temps de jeu, Bayonne réagit avec un drop de Garcia (9 -10).
A la 33ème minute, le Racing se mettait à la faute. Boyet ne se fait pas prier. et convertit trois points supplémentaires qui permettaient aux Basques  de mener 12 à 10 et ce jusqu’à la mi-temps.

 

Dès la reprise, Bayonne remettait la pression sur le Racing. Après une mêlée tournée, l’arbitre sifflait une pénalité pour les Basques. pour passer à 15-10.
46ème minute. A la suite d’un hors-jeu, Boyet alourdi le score. 18 à 10.
C’est bien connu un hors-jeu en cache un autre. Les Basques se mettaient à la faute et Germain réussissait une pénalité de plus de 50 mètres ! Le score se réduisait alors à 18 à 13.
La répétition de fautes coutat alors au Racing. A la 60ème minute, l’arbitre mei un carton jaune à Jone Qovu. et Boyet punit encore le Racing. 21 à 13.


La sortie de Qovu se fit sentir côté Racing qui se mettait à nouveau à la faute. 30 mètres en coin, ça passait quand même pour l’Aviron. 24 à 13.
A la 66ème minute, le Racing revenait dans le camp bayonnais. Les basques se mettaient à l’amende. John Wisniewski concrétisait le temps fort des siens.
Sur leur lancée, les Racingmen continuaient d’occuper le camp adversaire au point que Wisniewski plongea dans l’en-but mais échappa la gonfle. Essai refusé.


Deux temps de jeu plus tard, Wisniewski se rattrapait et offrait, sur une passe dans le dos de la défense, un essai à Vakatawa, fraîchement entré en jeu. Essai transformé et 24-23 à 2 minutes de la fin du temps réglementaire.
Le Racing y croyait mais commettait une nouvelle faute sur la sirène. Boyet montrait les perches et scellait définitivement la victoire des siens.

 

Fin de la rencontre. L’Aviron Bayonnais s’impose 27 à 23. Le Racing, malgré un grand nombre de fautes, repart tout de même de la terre basque avec un point.

 

 

 


FEUILLE DE MATCH

AVIRON BAYONNAIS v RACING METRO 92

Top 14, 6ème journée - Stade Jean Dauger - Arbitre: M. Rebollal

Les équipes:

 

Aviron Bayonnais: Boyet, Gerber, Lacroix (64’, Visensang), Mazars, O’Connor, Otazo, C. Garcia (78’, Audy), Baget (cap) (51’, Bernad), Puricelli, Haare, Boutaty, Linde (61’, Laffitte), Boyoud (51’, Avril), Roumieu, Lafond (55’, Iguiniz).


Remplacents: Manukula, Iguiniz, Laffitte, Bernad, Audy, Visensang, Avril, Ugalde.


Entraîneurs: Thomas Lievremont, Christian Gajan.

 

Racing Metro 92: Germain - Jane, Chavancy (66’, Vakatawa), Matavesi, Saubade - Wisniewski, Durand - Qovu, Cronje (cap), Leo’o (60’, Come, 74’ Battut) – Dellapé (57’, Van der Merwe), Ghezal – Tuugahala (54’, Coetzee), Arganese (43’ Noirot), Brugnaut (64’, Ben Arous).


Remplacents: Noirot, Ben Arous, Van der Merwe, Come, Descons, Vakatawa, Battut, J. Coetzee


Entraîneurs: Pierre Berbizier, Simon Mannix

 

Evolution du score: 3-0, 3-3, 6-3, 6-10, 9-10, 12-10 – MT - 15-10, 18-10, 18-13, 21-13, 24-13, 24-16- 24-23, 27-23 - FM

 

Les points:

 

AB
Essais: /
Transformations: /
Pénalités: Boyet (1’, 19’, 35', 43', 48’, 61', 66’, 80'),
Drop: Garcia (28’)

 

RM 92
Essais: Matavesi (20'), Vakatawa (78')
Transformations: Wisniewski (21', 78')
Pénalités: Wisniewski (4', 68'), Germain (51')
Drop: /

 

Les cartons:

AB
Jaune: /
Rouge: /
RM 92
Jaune: Qovu (59')
Rouge: /

 

Notez cet article

 
Tous les articles

Vos réactions

Le 04/10/2011 par nounours
@wisniewski92 : assez d'accord avec toi, même si je te trouve un peu sévère avec le jeune Jané (surtout pour son 1er match en top 14)! Comment faire sa place dans une équipe où je n'ai vu aucune cohésion, aucun esprit d'équipe, etc... Perso, je l'ai trouvé ni bon ni mauvais, même si j'attendais un peu mieux de sa part, surtout après sa prestation contre Clermont en h cup la saison dernière!!! Pour lui tout reste à faire mais je pense que l'on aura de belles surprises avec ce jeune...
Le 03/10/2011 par wisniewski92
Vas-y des ptites notes. Note global des avants: 4 (on se fait bouffe en mélé par bayonne..) Durand 5: match correct (nous sauve miraculeusement dun essai casquette) Wisniewski 4.5: Bon aux tir aux but (d'ailleur 21 coup de pied réussi en top 14 série en cours) Saubade 3: décevant matavesi: 5 bel essai chavancy5: jamais de placage raté (note basse car non mis en valeur par l'équipe) Jané 2 NUL NUL (mais jeune on le pardonne pas comme descons) Germain 5: solide comme dhab fait presque oublier steyn (qui sest gravement bléssé)
Le 03/10/2011 par cricri60
j attendais ta rèaction wisniewski92, non pas besoin d ètre en forme, sinplement arreter de donner des points a l èquipe adverse, et jouer au rugby vite et bein ,avant le macht a domicile contre toulon,
Le 02/10/2011 par wisniewski92
La crise continu (pour la semaine prochaine, on a pas besoin d'être en forme pour gagner à bordeaux !!!!!!)
Le 02/10/2011 par @NoNyme92
Une évidence déjà relevée=bcp trop d'indiscipline, pas de rigueur - on ne peut pas gagne sans ça. Faudrait profiter du break pour travailler sur les règles! Sinon une question à Berbizier et Mannix: pourquoi ne pas faire rentrer Vakatawa dès le début du match et attendre qu'il soit trop tard ??!!
Le 02/10/2011 par Serval
Mon vrai souci sur ce match c'est que quelque part par beaucoup d'aspect ça me rappele la demie contre Montpellier. Beaucoup de fautes, un retour inesperé et au final des choix parfois douteux et une perte de balle à 2 minutes de la fin alors qu'on avait repris le match en main. Le championnat est long, certes, mais attention, parce que si on apprend pas de nos erreurs c'est en phase final qu'on va encore une fois le payer, et j'ai vraiment pas envie de revivre une aussi grosse désillusion.
Le 02/10/2011 par bertrand
Trop de fautes pour gagner à Bayonne certes, mais cela n'est pas nouveau. J'ai vu ça face à Perpignan, face au LOU ou encore face à Montpellier.. La discipline n'est pas l'arme de début de saison du Racing c'est une évidence, mais je pense qu'il va falloir rapidement travailler sur ce secteur sinon nous allons continuer à gaver les buteurs adverses de points. Au final 8 pénalités converties comment gagner un match avec autant de cadeaux ?
Le 02/10/2011 par reg'i
Merci à toi serval que je lis depuis longtemps ...je suis furieux du manque de c.... de l edf ! Ils ont deshonnore le maillot . Où sont les leaders ? Où sont les mecs prêts à mourir sur le terrain ? J en connais au moins une centaine. Dans le top 14, là pro d2, là fed 1 qui donneraient leur vie pour un match en bleu . Cette équipe de c....molles sans chef sans marconnet, chabal sans jauzion, ... pq doussain ? Il fallait cette fois michalak. Le pognon, là com c les font jouer en se préservant . Résultat , on est minables. Affectueuses pensées à carter
Le 02/10/2011 par Serval
Bien d'accord avec toi reg'
Le 02/10/2011 par reg'
Pour là première fois depuis 1966 , date de mon premier match de supporter de l équipe de France j ai eu honte des bleus ! Ces jeunes gens ont eu peur . Peur physiquement des tongiens , peur d une blessure pour leur carrière pro. Cette équipe n à rien à mettre sur là ta blé. Reste notre RACING, . Nous avons pris trop de retard pour être dans les. Deux , mais finalement cela. Ne nous à pas reussi . J espère n avoir jamais honte des joueurs du RACING.

Ajouter un commentaire

 
  Tous les champs * sont obligatoires.

Prochain match

dimanche 26 octobre 18H15

VS
Infos Billetterie
 
 
 
Playlist du mois