actuImage.php

FCG vs RM92 - L'heure de la revanche

FCG vs RM92 - L'heure de la revanche

Publié le 22/03/2014

Plus que jamais, à cinq journées de la fin de la phase régulière, la victoire est essentielle pour les Ciel et Blanc ce soir à Grenoble (20h35 Canal+ Sport). À la fois pour engranger les points nécessaires à la qualification, et pour faire oublier l’échec du match aller à Colombes. (Crédit photo : Fabrice Aygalenq // Attitude Rugby)

 

 

Cinq mois que les Ciel et Blanc traînent cette défaite. C’était le 5 octobre dernier, et sur leur pelouse les Racingmen s’inclinaient en fin de match face à Grenoble. 20-22, l’unique revers de la saison à Colombes en Top 14 et la raison principale pour laquelle les Ciel et Blanc courent toujours après une place dans le « groupe des six ». « Cet échec, on ne l’a pas oublié, grommelait Laurent Labit cette semaine. Et si on va chercher une revanche au Stade des Alpes, c’est avant tout  une revanche sur nous-mêmes. »

 

Pas étonnant alors que cette semaine l’encadrement du Racing Metro 92 a décidé de partir dès mercredi en stage de préparation de match avec 31 joueurs. Une mise au vert à Aix-les-Bains, destinée à resserrer le groupe, et à renouer les liens après un interlude international particulièrement mouvementé pour les joueurs du Racing. À savoir, cinq joueurs partis avec les Bleus (Dimitri Szarzewski, Maxime Machenaud, Wenceslas Lauret, Bernard Le Roux, Marc Andreu), trois avec le Pays de Galles (Mike Phillips, Jamie Roberts, Dan Lydiate) et bien évidemment, Jonny Sexton, le bourreau des Français, qui remporta samedi dernier le Tournoi des Six Nations avec le XV d’Irlande. 

 

Malheureusement, alors que cette rencontre se jouera sous le signe de la Saint Patrick, avec 12 000 chapeaux verts distribués au Stade, notre ouvreur irlandais manquera à l’appel. Victime d’une légère commotion cérébrale au Stade de France, Jonny a dû déclarer forfait, mais sa place sera prise par un autre demi d’ouverture de classe internationale, Juan Martin Hernandez. Du coup l’Argentin formera la charnière avec Maxime Machenaud, un des meilleurs Français du Tournoi.

 

Nul doute que nos Ciel et Blanc auront besoin de tout leur talent et toute leur expérience pour aller chercher un résultat dans un Stade des Alpes acquis à la cause grenobloise. Les Isérois qui, après deux défaites d’affilée viennent de reculer de la sixième à la dixième place, ont désormais un œil rivé sur le maintien. Mais pour les Ciel et Blanc, la victoire est essentielle pour espérer disputer la phase finale du Top 14.

 

« Grenoble est une équipe qui joue beaucoup sur l’envie et la convivialité, notait l'arrière Benjamin Lapeyre. À nous de les contrecarrer et d’être les meilleurs sur le terrain. » Comme tous ses coéquipiers, Lapeyre voudrait surtout effacer le souvenir du match aller :  « Il y a une grosse revanche à prendre contre les Grenoblois. Pour nous, c’est un match clé. »

Notez cet article

 
Tous les articles

Vos réactions

Le 22/03/2014 par aix les bains
ben oui il est classé dans la catégorie "classe internationale" puisqu en plus de jouer pour son équipe d'origine il joue aussi en france...
Le 22/03/2014 par Colombes
"demi d’ouverture de classe internationale, Juan Martin Hernandez" c'est une blague ???????????
Le 22/03/2014 par franckynho
Et surtout une belle pénalité sifflée sur mêlée en face des poteaux

Ajouter un commentaire

 
  Tous les champs * sont obligatoires.

Prochain match

dimanche 28 décembre 15H05

VS
Infos Billetterie
 
 
+ d'infos
 
 
Playlist du mois